Adaptation à la gestation sans cages

Les cages de gestation ont été interdites dans certains pays comme la Grande-Bretagne ou la Suède; au Danemark et dans certains endroits en France, on a commencé...
Mercredi 14 Février 2007 (il y a 10 ans 6 mois 4 jours)

Les cages de gestation ont été interdites dans certains pays comme la Grande-Bretagne ou la Suède; au Danemark et dans certains endroits en France, on a commencé à le faire volontairement, en l'attente de l'interdiction générale en 2012 pour tous les pays européens.

Au cours d'une récente intervention à la London Swine Conference, John Gadd a évoqué une série de questions:

1.- Changement: il faut considérer quelle méthode alternative peut s'adapter le mieux à son propre système, sachant que, une fois mis en place, il faudra compter sur 2 années d'apprentissage (4-5 mise-bas).

2.- Choix du système: zones de caillebotis combinée avec n'importe quel type de litière ou parcs complètement couverts de litière?

3.- Groupes dynamiques ou stables:
c'est un choix décisif car la conduite d'élevage est différente.

4.- Taille du groupe: pour les grands groupes, il est préférable d'utiliser un système d'alimentation électronique. Dans les petits groupes, on peut utiliser des systèmes plus économiques.

5.- Capacités de conduite d'élevage: elle est plus complexe qu'en cages. Il faut un personnel expérimenté et attentif. Les actions demandent plus de temps. Il est nécessaire d'avoir des protocoles corrects pour assurer la croissance des porcelets et l'état corporel des truies.

6.- Conception des parcs du bâtiment: elle doit être bien pensée. Les grands groupes (+ de 50 truies) permettent plus de flexibilité dans la conception des contrôles électroniques de mouvement et de sélection. Pour réduire les agressions, en plus de créer des zones de repos et de déjections, il faut choisir attentivement les emplacements des points ou stations d'alimentation. Il est recommandé de prévoir des "zones d'échappement".

7.- Identification: elle est plus difficile qu'avec les cages. Les grands groupes ont tendance à être plus souvent allongés et à moins se déplacer. On recommande de boucler les deux oreilles et d'utiliser des marqueurs en spray. Les tests de gestation sont plus faciles

8.- Inspection: elle demande plus de temps et de patience, particulièrement pour les problèmes de pattes et de mamelles.

9.- Mélange et introduction:
il faut beaucoup d'expérience et de capacité pratique, particulièrement pour l'introduction des cochettes pour laquelle il faut un parc de mélange conçu spécialement.

10.- Coût: il varie considérablement en fonction de la disponibilité des structures pré-existantes. Certains coûts comme le travail ou la paille sont plus élevés, les frais sanitaires sont plus faibles et l'alimentation à un coût équivalent.

11.- Devez-vous le faire? probablement pas, jusqu'à ce que cela devienne obligatoire, à moins que les bâtiments aient besoin d'être rénovés ou que vos animaux ne soient pas dans de bonnes conditions.

12.- Cela fonctionne-t-il? La majorité des éleveurs qui ont réussi à changer avec succès pour ce nouveau système ne reviendrait pas aux cages à cause du plus grand bien-être des animaux et à la plus grande facilité de trouver/former/garder le personnel. En revanche, les éleveurs avec des installations inadaptées et avec une capacité moindre ont rencontré beaucoup de problèmes avant de réussir à ce que cela fonctionne.

13.- Le plus grand bien-être des animaux a-t-il une influence sur leurs performances?
Probablement pas ou pas toujours. Les résultats ne sont ni meilleurs, ni pires, ce qui laisse penser que les bons éleveurs portaient autant de soins à leurs animaux quand ils étaient en cages qu'ils le font maintenant.

14.- Ceci conduira-t-il les gens à manger plus de porcs?: non, mais la consommation aurait diminué si le changement n'avait pas été mené. Le marché de la viande "verte, organique, humaine, naturelle" est encore petit en Europe (7-9 %), mais il est en croissance.

J Gadd. Group housing sows. 2006. London Swine Conference

En cherchant bien

Activateurs de croissance: l'opinion des nutritionnistes26-Fév-2007 il y a 10 ans 5 mois 23 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici