Effets cliniques des mycotoxines en production porcine

On connaît actuellement jusqu'à 300 mycotoxines chimiquement différentes produites par plus de 350 espèces de champignons. Cependant, la majorité des mycotoxines importantes sont prod...
Jeudi 17 Novembre 2005 (il y a 12 ans 5 jours)

On connaît actuellement jusqu'à 300 mycotoxines chimiquement différentes produites par plus de 350 espèces de champignons. Cependant, la majorité des mycotoxines importantes sont produites par trois genres de champignons : Aspergillus, Fusarium et Penicillium.
En production porcine les principales mycotoxines touchant les animaux sont la zéaralenone, l'ochratoxine A, les trichotécènes et les fumonisines (tableau 1).

Les intoxications peuvent survenir en fonction de la concentration de mycotoxines et du temps d'exposition ainsi que de facteurs individuels comme l'âge, le sexe, l'alimentation, l'état nutritionnel ou autres.

  • Intoxications primaires aiguës : elles apparaissent quand il y a consommation modérée à forte entraînant un syndrome de maladie aiguë ou la mort.
  • Intoxications primaires chroniques : elles sont dues à des ingestions faibles ou modérées entraînant des maladies chroniques spécifiques.
  • Indirectes: elles sont dues à des ingestions à très faibles concentrations provoquant une augmentation de la sensibilité à d'autres maladies ou infections.

Tableau 1. Effets cliniques des principales mycotoxines affectant la production porcine

Mycotoxine Champignon Effets cliniques
Zéaralenone Fusarium spp.
F. roseum
F. tricinctum
F. graminearum
F. oxysporum
F. moniliforme

  • Effets œstrogéniques sur l'appareil reproducteur des truies prépubères et adultes.
  • Infertilité chez les femelles et chez les mâles
  • Mort embryonnaire, tératogenèse et autres altérations fœtales.
  • Avortements
  • Réduction de l'ingéré d'aliment et du gain de poids.
Ochratoxine A Penicillium spp.
P. verrucosum
P. viridicatum
P. cyclopium
Aspergillus sp.
A. alutaceus
(A. ochraceus)

  • Neuropathie mycotoxique classique
  • Effet carcinogène
  • Anorexie.
  • Perte de poids.
  • Nausées et vomissements.
  • Ténesme
  • Hyperthermie.
  • Inflammation ganglionnaire.
  • Conjonctivite purulente bilatérale
  • Polydypsie, polyurie
  • Coagulats ou tâches de sang sur le rectum.
  • Déshydratation
  • Prostration.
  • Mort.
Trichotécènes (DON, Toxine T-2 y Toxine HT-2) Fusarium sp.
Phomopsis
Trichothesium
Stachybotrys
Cylindrocarpon

  • Hémorragies de l'appareil gastro-intestinal.
  • Vomissements.
  • Pertes d'appétit et refus de l'aliment.
  • Diminution de la croissance
  • Léthargie
  • Ataxie.
  • Incoordination musculaire.
  • Troubles de la reproduction
Fumonisines Fusarium moniliforme
  • Œdème pulmonaire
  • Pancréatite
  • Troubles hépatiques.

A. Amadón, et al. Micotoxinas de mayor impacto en la producción porcina e implicaciones para la salud pública. Avances en Tecnología Porcina. Vol. 2. Mayo 2005:33-60.

Articles liés

En cherchant bien

Distribution de la marge25-Nov-2005 il y a 11 ans 11 mois 28 jours
La méthode danoise d’éradication du Mycoplasme07-Nov-2005 il y a 12 ans 15 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici