Etudes sur la longévité de la truie

Augmenter la longévité des truies entraîne une économie sur les coûts de renouvellement et une amélioration sanitaire en engraissement en ayant des mères plus vieilles. Malgré le fait qu'on ...
Vendredi 21 Octobre 2005 (il y a 12 ans 1 jours)

Augmenter la longévité des truies entraîne une économie sur les coûts de renouvellement et une amélioration sanitaire en engraissement en ayant des mères plus vieilles.

Malgré le fait qu'on ait identifié trois gènes en relation avec la longévité, celle-ci n'est pas prise en compte dans les noyaux de sélection étant donné que pour accélérer le progrés génétique, les truies ne sont pas maintenues suffisamment longtemps dans le noyau pour évaluer leur longévité.

Pour chercher àaugmenter la longévité, il faut évaluer les motifs pour lesquels les truies sont habituellement éliminées. Il est évident que les causes liées à la reproduction sont les principales mais les boîteries constituent aussi une cause importante. Le tableau suivant résume les principales causes d'élimination:

Synthèse sur le % de truies éliminées en fonction des motifs de cette élimination1,2
Etude3 Baisse de la reproduction Faibles performances Vieilles Troubles locomoteurs Mort Problèmes de mise-bas Lésions, Maladies Problèmes de lactation
Pomeroy, 1960 21,4 22,4 17,1 SD4 SD 2,0 13,3 6,1
Jones, 1967 8,8 SD 2,2 9,4 10,1 SD 2,4 5,6
Svendsen et al 1975 28,8 10,0 3,9 15,0 SD SD SD SD
Dagorn & Aumaître, 1979 39,2 8,4 27,2 8,8 6,5 4,0 SD SD
Pattison et al., 1980 37,5 13,8 24,4 11,8 SD SD SD SD
Joo & Kang, 1981 32,6 15,7 16,7 9,7 SD SD SD SD
Muirhead, 1981 35,4 SD 28,2 10,8 4,6 2,8 SD 5,0
Stone, 1981 12,9 20,6 33,4 11,0 SD 1,6 4,2 8,9
Friendship et al., 1989 23,7 14,5 19,2 11,8 3,0 2,3 2,5 9,0
D'Allaire et al., 1987 32,4 16,8 14,0 8,9 11,6 7,2 1,6 SD
Dijkhuizen et al., 1989 34,2 20,1 11,0 10,5 SD SD SD SD
Stein et al., 1990 29,6 9,4 17,9 11,0 10,7 5,0 0,8 8,8
Cederberg and Jonsson, 1996 29,0 1,0 8,0 14,0 7,5 SD SD 13,0
Kangasniemi, 1996 28,2 14,4 16,8 13,5 3,2 2,4 1,4 1,9
Paterson et al., 1996 21,3 2,3 7,2 9,3 5,0 SD 3,5 1,6
Pedersen, 1996 34,5 4,6 18,8 6,1 12,3 SD SD SD
Sehested & Schjerve, 1996 28,7 4,8 11,3 10,2 4,2 1,9 4,9 0,9
Boyle et al., 1998 29,8 11,1 31,3 11,3 6,6 SD 7,4 SD
Lucia et al., 2000b 33,6 20,6 8,7 13,2 7,4 SD 3,1 SD

1
Ce tableau a été initialement publié par Stalder et al., 2004
2
Une partie du tableau a été adaptée à partir des travaux de D'Allaire y Drolet, 1999
3
Toutes les études n'ont pas donné des résultats sur les mêmes catégories. Dans de tels cas, les auteurs ont essayé de résumer et de placer les résultats dans la catégorie appropriée.
4 SD= sans données

KJ Stalder, TV Serenuis, SJ Moeller, M Knauer, TJ Baas, JW Mabry, MF Rothschild et BE Mote. US studious about sow longevity. 2005. Pig Progress.Vol. 21 (2):6-8

En cherchant bien

L'opinion des européens sur la PAC28-Oct-2005 il y a 11 ans 11 mois 24 jours
Contrôle de la pneumonie enzootique14-Oct-2005 il y a 12 ans 8 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici