Histoire de la domestication du porc

Le porc a été successivement domestiqué dans plusieurs zones de la Terre. On a toujours pensé que le porc a été domestiqué il y a 9000 ans dan...
Vendredi 29 Juillet 2005 (il y a 12 ans 4 mois 12 jours)

Le porc a été successivement domestiqué dans plusieurs zones de la Terre.

On a toujours pensé que le porc a été domestiqué il y a 9000 ans dans la région de l'actuelle Turquie; plus tard, certaines études phylogénétiques ont identifié une seconde "branche" en Chine.

Récemment, on a identifié cinq autres lieux où s'est produite aussi la domestication: l'Italie, l'Europe centrale, l'Inde, le Sud-Est asiatique et la Papouasie-Nouvelle Guinée.

Etant donné la mobilité assez faible des espèces porcines sauvages, les études phylogénétiques sont utiles pour faire la relation entre les porcs actuels et la localisation de leurs ancêtres. Dans ce travail, le groupe de chercheurs a analysé des séquences d'ADN mitochondrial de 700 porcs sauvages et domestiques; il en a conclu que la domestication s'est produite "naturellement" dans différents "peuplements" humains.

Sur la carte ci-dessous, on voit les différentes régions où la domestication du porc a eu lieu.

G Larson, K Dobney, U Albarella, M Fang, E Matisoo-Smith, J Robins, S Lowden, H Finlayson, T Brand, E Willerslev, P Rowley-Conwy, L Andersson, A Cooper. Worldwide Phylogeography of Wild Boar Reveals Multiple Centers of Pig Domestication 2005. Science. Vol 307:1618-1621

En cherchant bien

La coccidiose du porc: questions-réponses05-Aoû-2005 il y a 12 ans 4 mois 6 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici