Importance de l'apport en oligo-éléments dans l'alimentation: effets sur l'immunité

Introduction Une bonne ingestion et une bonne absorption d'oligo-éléments sont nécessaires pour obtenir un bon niveau de réponse immunitaire, de reproduction et d...
Jeudi 7 Octobre 2004 (il y a 12 ans 10 mois 9 jours)

Introduction

Une bonne ingestion et une bonne absorption d'oligo-éléments sont nécessaires pour obtenir un bon niveau de réponse immunitaire, de reproduction et de croissance. Cependant, il est difficile de détecter les carences en ces minéraux dans le cas de carences sub-cliniques ou marginales puisque les symptômes cliniques spécifiques ne sont alors pas suffisamment évidents pour l'éleveur.

Les fonctions des oligo-éléments peuvent être groupées en 4 catégories:
  • Structurelle: minéraux faisant partie intégrante des composants structurels des organes ou tissus.
  • Physiologique: minéraux agissant comme électrolytes.
  • Catalytique: concernant le rôle catalyseur des métallo-enzymes dans les systèmes hormonaux et enzymatiques.
  • Régulatrice: par exemple, l'influence du zinc dans la transcription et de l'iode comme constituant de la thyroxine, hormone associée à la fonction thyroïdienne.
Comme le montre la figure suivante, lorsqu'on abaisse le statut des oligo-éléments chez l'animal, les premières fonctions atteintes sont la fonction immunitaire et enzymatique, suivie de la diminution de la croissance et de la fertilité maximum puis de la croissance et de la fertilité normales avant de détecter une atteinte clinique évidente.


Effets sur la fonction immunitaire

Les oligo-éléments identifiés comme importants pour un développement normal de la fonction immunitaire et de la résistance aux maladies sont le zinc, le cuivre, le manganèse, le fer et le sélénium et la carence d'un ou plusieurs de ces minéraux peut compromettre l'immunocompétence.

La première barrière de défense de l'organisme est la peau et le zinc et le manganèse sont des éléments clefs de l'intégrité du tissu épithélial. Il faut bien prendre en compte le fait que les revêtements de l'appareil respiratoire, des poumons, du tractus gastro-intestinal et de l'appareil reproducteur sont aussi du tissu épithélial et que le maintien de l'intégrité et de la santé de ces zones permet de réduire l'infiltration des agents pathogènes.

Le Cuivre joue un rôle important dans la production d'énergie, la production et l'activité des neutrophiles, la production d'enzymes anti-oxydantes, le développement des anticorps et la réplication lymphocytaire. Une carence en cuivre peut entraîner des défauts des lymphocytes T (une réduction de la réponse des lymphocytes blastogéniques à la phytohémagglutinine et à la concavaline A a été observée). Le mécanisme à travers lequel le cuivre peut altérer la réponse immunitaire est lié à son interaction au niveau de la membrane plasmatique.

Le Zinc agit activement dans la production d'énergie, la synthèse protéique, la stabilisation des membranes contre les endotoxines bactériennes, la production d'enzymes, le maintien de la réplication lymphocytaire et la production d'anticorps. Sa carence entraîne une diminution de la réponse immunitaire cellulaire tout en diminuant la réponse des anticorps.

International Pig Topics. Vol. 19. Nº 3. 2004.

En cherchant bien

La consommation mondiale de viande de porc en 200327-Sep-2004 il y a 12 ans 10 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici