1 commentaires

La coccidiose du porc: questions-réponses

Tableau 1 Pays % Allemagne 74 ...
Vendredi 5 Août 2005 (il y a 12 ans 11 jours)

Tableau 1
Pays %
Allemagne 74
Belgique 76
Pays-Bas 79
Italie 41
Portugal 64
Pologne 90
France 56
Espagne 40
Grèce 79
Autriche 79
Irlande 100
Hongrie 50
Moyenne 69



La coccidiose est présente dans tous les pays où il y a des porcs en élevage intensif.

Une étude a été réalisée en 2003 dans 12 pays européens: Autriche (14 élevages), Belgique (59), France (13), Allemagne (129), Grèce (19), Hongrie (54), Irlande (8), Italie (32), Pays-bas (29), Pologne (30), Portugal (14) et Espagne(15).

3.500 portées issues de plus de 400 élevages ont été analysées. Les pourcentages d'élevages positifs à Isospora suis figurent sur le Tableau 1.




Le tableau 2 rassemble les questions en rapport avec la coccidiose les plus fréquemment posées.




Tableau 2
Question Réponse
Epidémiologie
Comment le parasite se transmet-il? Quelle est la voie de contamination? Il s'agit d'une infection horizontale par ingestion des ookystes sporulés à partir du milieu extérieur.
Connaît-on la dose infectante et l'âge d'infection? La forme de la pathologie dépend de la dose, de la souche, de sa pathogénicité et de l'âge des animaux; plus ils sont jeunes, plus ils sont sensibles.
Pathogénicité
Isospora est-il un pathogène primaire? Oui; 100 ookystes sont suffisants pour infecter des porcelets.
Pourquoi les porcelets développent différents niveaux de maladie? Les doses infectantes et l'âge d'infection varient d'un individu à l'autre dans une même portée.
Diagnostic
Combien d'échantillons fécaux faut-il prendre? Plus on en prend, plus la probabilité d'identification est importante.
Quelles sont les limites du diagnostic? La quantification n'est pas possible; la simple identification de I. suis sert au diagnostic de l'élevage.
Symptomatologie
L'isosporose est caractérisée par une diarrhée de quelques jours ou a-t-elle un impact majeur sur la croissance? La diarrhée n'est que le symptôme visible mais l'impact de l'infection persiste après la fin de celle-ci (diminution du GMQ, hétérogénéité).
Y-a-t-il des infections secondaires? La morbidité et la mortalité dues à des infections secondaires (par ex bactériennes) sont fréquentes et ont un impact économique supplémentaire sur les traitements et sur le prix de revient.
Contrôle
L'éradication du parasite est-elle possible? Non, il faut vivre avec.
Y-a-t-il des pratiques de conduite d'élevages pour lutter contre (p.e.: nettoyage/désinfection)? Oui, et elles sont très recommandables bien que souvent insuffisantes.
Y-a-t-il des vaccins disponibles? Non
Y-a-t-il des traitements spécifiques disponibles? Oui
Quand doit-on traiter ? Avant les symptômes cliniques. Les traitements des animaux cliniquement atteints ne sont pas efficaces.
Comment doivent être appliqués les traitements? Sur toute la portée

HC Mundt, A Daugschies y A Joachim. Increased awareness of piglet coccidiosis. Enteric diseases Pig Progress 2005

En cherchant bien

Consommation de porc dans l'U.E. à 2529-Aoû-2005 il y a 11 ans 11 mois 18 jours
Histoire de la domestication du porc29-Jul-2005 il y a 12 ans 18 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Dominique04-Déc-2012 (il y a 4 ans 8 mois 12 jours)

L'article est pratique et sert de bon guide dans le traitement. Merci

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici