L'euthanasie au pistolet à balle captive

Figure 1 : Le pistolet à balle captive doit êtr eplacé sur la ligne médiane du front, à une ...
Mardi 22 Décembre 2009 (il y a 7 ans 9 mois)




Figure 1 : Le pistolet à balle captive doit êtr eplacé sur la ligne médiane du front, à une demi pouce au-dessus de la hauteur des yeux comme indiqué en "A". Avec l'âge, la cavité du sinus augmente de taille et le crâne devient plus gros, comme indique en "B" et "C". Il est important de bien choisir la longueur du piston et de l'associer à une cartouche avec une puissance adéquate.
Les pistolets à balle captive (à percussion) ont un piston intérieur qui pénètre dans le crâne et provoque des dommages physiques dans le cerveau. La position du pistolet au moment du coup de feu est critique. Le pistolet doit être fermement appuyé sur la ligne médiane du front, juste au-dessus de la hauteur des yeux et pointant la queue, comme on le montre sur le figure 1.

Immédiatement après un coup de feu efficace, le porc présentera une phase tonique (contraction musculaire) suivie d'une phase clonique progressive (relâchement musculaire). Cette étape est souvent suivie de mouvements cloniques ou involontaires des extrémités pendant une minute ou deux. Si l'animal ne présente pas d'activité tonique au départ, et, après l'effondrement, s'il montre des mouvements au niveau des extrémités, cela signifie que le processus a été inefficace et doit être à nouveau appliqué tout de suite.

Les pistolets à percussion peuvent étourdir ou tuer l'animal en fonction de la taille du porc.

Il est important de choisir la cartouche adaptée à l'âge et à la taille du porc pour s'assurer que le piston pénètre dans le crâne de façon efficace. Si le porc montre un certain degré de sensibilité, la technique doit être tout de suite répétée et un second passage sera nécessaire (saignée ou destruction de la masse encéphalique avec un fil métallique à travers l'orifice de la balle captive) pour garantir la mort rapide de l'animal. La différence de la forme des crânes entre les races peut rendre le processus difficile.

Comme pour toutes les méthodes d'euthanasie, il est important également de vérifier les signes vitaux :

L'insensibilité devra être vérifiée toutes les 30 secondes depuis l’action jusqu'à la mort de l'animal. La présence d'un ou de plusieurs signes suivants indiquera que l'étourdissement a été inefficace :

• respiration saccadée,
• rétrécissement de la pupille,
• essais de lever la tête (réflexes),
• vocalisations,
• reflexe palpébral,
• réponse à une stimulation douloureuse.

Confirmation de la mort

On doit vérifier tous les signes vitaux suivants 3 minutes après l'application de l'euthanasie.
• absence de respiration,
• absence de pouls,
• absence de réponse aux stimulations douloureuses,
• absence de mouvement ou de tonus musculaire,
• absence de vocalisations,
• absence de réflexe cornéen.

La propreté et l'entretien régulier du pistolet sont extrêmement importants puisque la saleté peut diminuer la vitesse du piston entraînant un mauvais fonctionnement du pistolet.

On-Farm Euthanasia of Swine - Recommendations for the Producer. AASV y Pork checkoff

En cherchant bien

Amélioration de l'ambiance05-Jan-2010 il y a 7 ans 8 mois 17 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici