1 commentaires

Maladies endémiques : conséquences sur les performances de production et de reproduction

Conséquences sur la croissance: Pendant la maladie, l'appétit réduit et les nutriments destinés aux muscles squelettiques sont conduits vers le système immunitaire; de plus, la synthèse prot...
Mardi 3 Août 2004 (il y a 13 ans 1 mois 19 jours)

Conséquences sur la croissance:

Pendant la maladie, l'appétit réduit et les nutriments destinés aux muscles squelettiques sont conduits vers le système immunitaire; de plus, la synthèse protéique est réduite alors qu'est stimulée la dégradation protéique des muscles squelettiques. Ainsi, les porcs infectés de façon endémique présentent une diminution de l'ingéré, un Gain Moyen Quotidien plus faible et de plus mauvais indices de consommation. Ces différences entre porcs exposés ou non persistent tout au long de la période de croissance et d'engraissement (Williams et al., 1997).

Caractéristiques des carcasses:

Les carcasses de porcs sains ont une plus faible épaisseur de lard dorsal, un muscle longissimus plus étendu et un contenu musculaire total plus important.
D'autre part, on observe des différences sur les poids du foie, du cœur, des poumons et de l'appareil digestif entre les porcs n'ayant par reçu de stimulation immunitaire par rapport à ceux exposés à des maladies endémiques (plus lourds).

Gestation:

Certains pathogènes affectent le développement des embryons et des fœtus et donnent lieu à une augmentation des taux d'avortements (et par conséquent à de plus faibles taux de mise-bas), une augmentation de la mortalité embryonnaire et fœtale ce qui entraîne moins de nés-vivants par portée et une augmentation de la mortalité périnatale et post-natale et donc à moins de porcelets sevrés par portée.
Différentes études ont montré que l'induction de la réponse immunitaire chez les truies gestantes peut indirectement affecter le fœtus puisqu'elle conduit à des altérations des processus métaboliques du placenta. Bien que le système immunitaire fœtal soit capable de répondre aux agents passant par le placenta, cette lutte peut donner lieu à des modifications métaboliques, semblables à celle dont les animaux souffrent une fois nés, les nutriments destinés à la croissance étant détournés vers la fonction immunitaire. D'autre part, le transfert des acides aminés par le placenta est aussi altéré quand la truie est exposée aux maladies de telle façon que la disponibilité de nutriments pour le fœtus se trouve réduite. Tout cela conduira à une croissance de fœtus plus faible, des poids à la naissance plus bas et avec une plus grande variabilité. L'exposition prénatale aux agents pathogènes semble aussi avoir un rôle sur la prolifération et la différenciation des cellules souches des différents tissus ce qui peut entraîner des altérations qui perdureront durant toute la vie de l'animal en affectant finalement les performances et les caractéristiques des carcasses.

Lactation:

Plusieurs études ont montré que l'exposition de truies aux lipopolysacchrides (LPS) en période de lactation interrompt la sécrétion des hormones nécessaires à l'entretien de la lactation (par exemple: prolactine, GH ou IGF). De plus, les truies exposées à des maladies endémiques présentent une diminution de l'appétit et par conséquent un plus faible ingéré, diminuent leur production de lait et donc le poids de la portée est négativement affecté.
Chez les truies exposées, on observe une diminution de l'énergie et des protéines totales du lait. L'activation de la réponse immunitaire interfère avec la capacité de la glande mammaire de produire du lait; ceci est dû au fait que les nutriments issus tant de la ration que de la mobilisation des réserves ne peuvent satisfaire à la fois les besoins corporels nécessaires d'une part pour la réponse immunitaire et d'autre part pour la production de lait.

Costs, consequences and control of endemic diseases. G. Dial, C. Rademacher, B. Wiseman, J. Roker and B. Freking. London Swine Conference. 2002.

En cherchant bien

La production mondiale de porcs en 200325-Aoû-2004 il y a 13 ans 28 jours
Sélection sur le taux de survie des porcelets15-Jul-2004 il y a 13 ans 2 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

brayan13-Avr-2016 (il y a 1 ans 5 mois 9 jours)

Je crois que c est pas tout

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici