Mise-bas séparées

Le système des mise-bas séparées est basé sur la conduite séparée des cochettes et truies en première mise-bas (P1) et leur descendance et des tr...
Jeudi 21 Septembre 2006 (il y a 11 ans 2 mois 22 jours)

Le système des mise-bas séparées est basé sur la conduite séparée des cochettes et truies en première mise-bas (P1) et leur descendance et des truies en seconde mise-bas ou plus (P2+) et leur descendance.

L'objectif est d'améliorer l'état sanitaire des animaux et de faciliter leur conduite puisque les besoins des cochettes (nutrition, statut sanitaire...) et de leur descendance sont différents de ceux des truies de rangs supérieurs.

Le système a 5 composantes principales qui sont les suivantes:


Avantages

Ce système induit des améliorations dans les domaines suivants:

  • Développement des cochettes
    • mise en place d'un programme nutritionnel adapté pour le développement optimal (tant corporel que reproducteur) des cochettes
    • meilleure détection de l'œstrus
    • ration allaitante spécifique tenant compte du faible ingéré en première lactation
    • utilisation de programmes spécifiques et de schémas de mises-bas pour des truies dont le comportement est différent après le premier sevrage de celui de truies plus âgées.
  • Etat sanitaire
    • en n'introduisant pas de truies P1, on réduit le risque de déstabilisation des autres truies de l'élevage.
    • permet la mise en place de programmes spécifiques de prévention des maladies (les cochettes et leur descendance ont un statut immunitaire plus faible)
    • stabilisation du SDRP sur la descendance
    • amélioration du contrôle de Mycoplasma hyopneumoniae

Inconvénients

Ce système comporte cependant une série d'inconvénients qui sont:

  • Réduction de la flexibilité car le mouvement des animaux devra être plus régulier.
  • Risques de biosécurité dus au fait qu'il est plus difficile de mettre en place une unité d'isolement sur chaque élevage de truies.
  • Difficulté pour appliquer un système peu répandu
  • Augmentation du nombre de mouvements d'animaux et par conséquent du risque de contamination et des coûts de transport.
  • Si les truies de remplacement sont élevées sur un site commun, une maladie infectieuse sur le site peut potentiellement transférer les problèmes à chaque lieu de production.

C. Moore. Parity Segregation. London Swine Conference. 2005.
http://www.londonswineconference.ca/proceedings/2005/LSC2005_CMoore.pdf

En cherchant bien

Efficacité et mode d’action des probiotiques12-Sep-2006 il y a 11 ans 3 mois 1 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici