Pourquoi les coûts diffèrent-ils entre les élevages ?

Dans un même environnement, les coûts de production présentent des différences importantes entre les élevages, déterminant ainsi à moyen terme la ...
Mardi 9 Mars 2010 (il y a 7 ans 5 mois 9 jours)

Dans un même environnement, les coûts de production présentent des différences importantes entre les élevages, déterminant ainsi à moyen terme la viabilité de l'exploitation. Cette étude de SIP analyse le pourquoi de ces différences.

Le coût de production en 2008 a été de 1,21 €/kg de PV (porc de 100 kg). Bien que cette valeur soit la moyenne des clients de SIP, il existe une variabilité importante entre les élevages. Comparons les résultats de chaque exploitation avec la moyenne de SIP. Le différentiel des facteurs est représenté en € par porc. Les facteurs principaux sont :

Prix de l'aliment : il fait référence au prix de tout l'aliment consommé.
Consommation d'aliment : y compris la consommation d'aliment des mères et la transformation en phase de transition et d'engraissement
Frais fixes : y compris les frais de personnel, d'énergie, des installations... et d'intégration.
Production des truies, en porcelets sevrés par truie par an.
• Consommation de produits vétérinaires par porc
Frais d'insémination et de renouvellement.
Mortalité en phases de post-sevrage et de d'engraissement

Le profil moyen des élevages à faible coût (base de données SIP 2008) est présenté sur la figure suivante.


Les avantages importants de ces élevages sont la consommation d'aliment (+ 3,1 €/porc) et le prix de l'aliment (+ 1,5 €). Ils ont aussi une meilleure situation que la moyenne sur le reste de facteurs avec des avantages autour de 0,5 €/porc.

Le profil moyen des élevages avec un coût élevé (base de données SIP 2008) est présenté ci-après.



En général, les principaux points faibles sont sur les coûts fixes en place/an (-2.7 €/porc) et sur la consommation et le prix de l'aliment (-1,5 et-1,0 €/porc). Ils présentent aussi en moyenne des points faibles, quoique de moindre importance sur la production des truies (- 0.7€/porc) et les produits vétérinaires (- 0,5).

Dans la grande majorité des cas, il y a trois facteurs qui déterminent le prix final du porc : le prix et la consommation de l’aliment et les frais fixes.

En 2008, le prix de l'aliment a représenté 69 % du total du coût de production du porc. Ce pourcentage a été supérieur à la norme habituelle à cause de l'augmentation des premières matières. Sur le premier semestre 2009 il s'est situé à 66 %. Le prix et la consommation sont les deux facteurs les plus importants qui déterminent le prix de l'aliment par conséquent le prix final de la production.

En ce qui concerne les frais fixes, ils représentent à peu près 25 % du coût final. Si on part avec un surcoût important sur ce point, le reste des facteurs compensera difficilement cet écart négatif.

Il faut maintenir le contrôle sur le reste des facteurs. De bons points sur ceux-ci s'ajouteront quand les trois facteurs cités précédemment sont bien positionnés. Dans le cas contraire, même si on obtient des avantages importants, si le prix, la consommation de l'aliment et les frais fixes sont pires que la moyenne, on obtiendra difficilement un bon coût de production.

Novembre 2009. IIIème Journée SIP
www.sipconsultors.com

En cherchant bien

Les porcs et le changement climatique19-Mar-2010 il y a 7 ans 4 mois 30 jours
Les coûts de la production écologique (II de II)26-Fév-2010 il y a 7 ans 5 mois 23 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici