Lire cet article dans:

Production porcine en Chine

En Chine, il existe trois types d’élevage porcins. Deux d'entre eux nous sont familiaux (basse-cour et spécialisé) et le troisième est industriel.

Jeudi 28 Mars 2013 (il y a 4 ans 8 mois 13 jours)

La viande de porc a été la viande principale dans l'alimentation chinoise depuis des milliers d'années et au cours des 30 dernières années, sa consommation a augmenté dans les zones urbaines et rurales. Elle est passée de 16,68 kg par personne et par an en 1985 à 20,50 kg en 2009 dans la Chine urbaine et de 10,54 kg en 1990 à 13,96 kg en 2009 dans le milieu rural. Bien que la viande de volailles a plus augmenté, le porc représente encore 60% de la viande consommée dans les zones urbaines et 71% dans les zones rurales. Cette augmentation s'est accompagnée d'une forte augmentation de la production (le nombre de porcs abattus a augmenté de 151% depuis 1986).

Production annuelle de viande de porc (1986-2009)

Figure 1. Le nombre de porcs abattus en Chine est passé de 257,2 millionsen 1986 à 645,4 millions en 2009 (+151 %). La production de viande de porc a encore plus augmenté, passant de 17,96 milllers de T à 48,9 milllers de T dans la même période (une augmentation de 172 %).

Comme dans la plupart des pays, la production porcine n'est pas répartie uniformément, elle est concentrée dans les provinces du Sichuan, du Hunan, du Henan, du Shandong, du Hubei, du Guangdong et du Hebei. Ces provinces sont aussi les plus productives en termes de céréales et la plupart sont à proximité des grands marchés de la viande comme Pékin et Hong Kong. La production dans le nord-ouest de la Chine est très limitée, en partie parce que dans la région vivent de nombreuses minorités chinoises qui n'ont pas le porc comme principale source de viande dans leur alimentation.

Production porcine en Chine en 2009

Figure 2. Distribution de la production (en fonction des porcs abattusdans les différentes provinces en 2009.

En Chine, il existe trois types d’élevage porcins. Deux d'entre eux nous sont familiaux (basse-cour et spécialisé) et le troisième est industriel. Les porcs de basse-cour ont une longue tradition dans les zones rurales : les agriculteurs utilisent leur temps libre et les sous-produits agricoles pour élever quelques porcs chaque année comme activité secondaire. Les élevages spécialisés ont commencé à apparaître dans les années 1980, lorsque l'économie rurale a été libéralisée. La principale différence avec les élevages de basse-cour est tout simplement que les familles ont comme activité principale la production porcine. En général les élevages de basse-cour n’élèvent pas plus de dix porcs chaque année et les élevages spécialisés plusieurs centaines. Les élevages industriels appartiennent à des sociétés et travaillent sur une grande échelle, avec davantage de ressources techniques et financières. Bien que l'agriculture familiale soit prédominante, il n’y a pas beaucoup de données sur les proportions de chacun de ces types d'élevages ; les plus récentes indiquent que 96,30% des exploitations ont entre 1 et 49 porcs, et qu’elles représentaient 47, 42% de la production totale en 2004.

Certains auteurs estiment que les basses-cours ont tendance à disparaître, tandis que d'autres estiment que les exploitations familiales continueront à dominer la production porcine.

Pour en savoir plus sur la production porcine en Chine une enquête a été réalisée dans les provinces du Jiangsu et du Shaanxi. Selon l'enquête, les éleveurs demandent rarement de financement ou ne participent pas à des coopératives. La proportion d'agriculteurs qui avaient demandé et obtenu un prêt pour la production porcine était de 10% dans les deux provinces. La proportion de ceux qui sont impliqués dans des coopératives était encore plus faible, 7,4%dans le Jiangsu et 6,1% dans le Shaanxi. La plupart des répondants ne connaissaient pas l'existence des coopératives dans leur région. En résumé la production porcine demeure une activité secondaire dans les zones étudiées et les agriculteurs utilisent leurs propres matériels, argent et ressources. Les intermédiaires jouent un rôle important dans leur connexion avec le marché.

La motivation principale pour l'élevage de porcs est d'augmenter les revenus de plus de 80% des enquêtés. Les autres raisons les plus courantes étaient de profiter des sous-produits agricoles et du temps libre. Un pourcentage plus élevé que prévu a répondu que la principale raison était l’autoconsommation.

China’s small-scale hog production and implications for trade: Evidence from a farmer survey. Qingbin Wang and Guangxuan Zhang. Agricultural and Applied Economics Association, 2012 Annual Meeting

Articles liés

En cherchant bien

Europe : prévisions à court terme en production porcine09-Avr-2013 il y a 4 ans 8 mois 2 jours
Evolution de la production porcine 1961-201019-Mar-2013 il y a 4 ans 8 mois 22 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags