Saillie des cochettes: poids ou lard dorsal?

Dans une étude réalisée dans un élevage conventionnel de 3000 truies, on a analysé l'effet du poids et de l'état corporel de 1674 cochettes sur leur p...
Mardi 21 Mars 2006 (il y a 11 ans 4 mois 28 jours)

Dans une étude réalisée dans un élevage conventionnel de 3000 truies, on a analysé l'effet du poids et de l'état corporel de 1674 cochettes sur leur productivité. Les poids et les mesures d'épaisseur de lard dorsal (P2) ont été faites pendant les 3 semaines précédent la saillie.

Poids
Le poids idéal à la première saillie était de 135-150 kg. Les cochettes saillies à moins de 135 kg ont eu moins de nés totaux au cours des 3 premières mise-bas. Le poids à la première mise-bas devrait dépasser les 180 kg, présumant donc une prise de poids de 35-40 kg pendant la première gestation..

Impact du poids à la première saillie sur les nés totaux pendant les 3 premières mise-bas.

Epaisseur de lard dorsal
Les résultats ont montré que l'épaisseur de lard dorsal à la première mise-bas semble avoir très peu d'impact sur la productivité des trois premières mise-bas,ce qui veut dir que le poids (135-150 kg) est un objectif nettement meilleur que l'âge ou l'épaisseur de lard dorsal.
Une étude semblable menée en collaboration avec Prairie Swine Center montre que, alors que le poids et l'épaisseur du Longissimus thoracis (une mesure indirecte de la masse protéique) à l'âge de 100 jours sont bien corrélés, il y a peu de relation entre l'épaisseur de lard dorsal à la première saillie et le poids. Cette correlation reste faible au cours des 3 premières mise-bas.

Impact de l'épaisseur de lard dorsal à la première saillie sur les nés totaux pendant les 3 premières mise-bas.

Numéro d'œstrus
Les données de l'étude ont montré que la productivité des 3 premières mise-bas n'est pas affectée si les truies sont saillies au second ou troisième œstrus (à condition que le poids atteigne les 135 kg). Cela confirme bien que le coût cumulé lié à l'ajout de 21 jours non productifs n'a pas de justification économique. En revanche, des différences ont été trouvées, dans d'autres études, entre des saillies aux premières et aux secondes chaleurs.

Impact du numéro d'œstrus à la première saillie sur les nés totaux pendant les 3 premières mise-bas.


NH Williams, J Patterson y G Foxcroft. Non-Negotiables of Gilt Development. 2005. Proceedings Banff Pork Seminar Vol.16:281-289.

En cherchant bien

Mesures contre les troubles respiratoires29-Mar-2006 il y a 11 ans 4 mois 20 jours
La consommation d'eau: un élément capital13-Mar-2006 il y a 11 ans 5 mois 5 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici