Lire cet article dans:

Situation de la production porcine au Danemark

Les abattages réalisés au Danemark ont diminué depuis 2004, arrivant ainsi à 19,3 millions en 2009, ce qui sous-entend une très forte augmentation de l'exportation de porcelets sevrés cette même année.

Mardi 13 Mars 2012 (il y a 5 ans 4 mois 14 jours)

Selon le service de statistiques danois, il ya avait au Danemark 5.041 élevages de porcs en 2009.

La taille des élevages continue à augmenter de façon significative. En 2008, 41,8 % de l'engraissement était logé dans des élevages avec une production annuelle de plus de 5 000 porcs et en 2009 ce chiffre est passé à 44,3%. Pour ce qui concerne les truies, en 2008 61.6 % des truies étaient logées dans des élevages de plus de 500 têtes et 67,7 % en 2009.

Attentents pour 2013

Une enquêtes réalisée sur 700 producteurs a révélé que : :

  • 68% de toutes les truies gestantes étaient déjà logées en groupe.
  • 94% des producteurs espèrent continuer leur production après 2013.
  • Ces 94%, espèrent augmenter leur cheptel de truies de 14% en 2013.

Exportation des porcelets sevrés

Comme on le voit sur la Figure 1, les abattages réalisés au Danemark ont diminué depuis 2004, arrivant ainsi à 19,3 millions en 2009, ce qui sous-entend une très forte augmentation de l'exportation de porcelets sevrés cette même année (jusqu' à 7 millions).

Abattages Danemark

Figure 1. Evolution des abattages de porcs au Danemark

Depuis 2001, le prix moyen des porcelets exportés est le même que celui de ceux vendus sur le marché national mais avec de grandes fluctuations d'une année sur l'autre. Malgré cela, les producteurs de porcelets sevrés continuent à exporter à cause des mauvaises possibiltés de ventes au Danemark : en général, la production de porcelets sevrés a augmenté d'environ un demi million par an (en 2009, on en a produit 27,6 millions) mais cela ne s'est pas traduit par une augmentation de la capacité des unités d'engraissement.

Le développement de la productivité

Les élevages de porcs danois sèvrent en moyenne 27,6 porcelets par truie par an (+14% depuis 2003), ce qui suppose une augmentation annuelle de 0,5 porcelets sur les 7 dernières années.

Depuis 2003, les producteurs de porcelets sevrés ont amélioré la conversion alimentaire de 0,05 unités par kg et le GMQ de 37 grammes. Depuis 2003, les producteurs de charcutiers ont améliré la conversion alimentaire de 0,06 unités par kg, le GMSQ de 61 g, et le pourcentage de viande maigre de 0,02 points.

Annual Report 2010 - Pig Research Centre, Danish Agriculture and Food Council. Danemark.

Articles liés

En cherchant bien

UE: prévision de production de céréales jusqu'à 201328-Fév-2012 il y a 5 ans 4 mois 29 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags