Stratégies possibles face à l'augmentation des diarrhées dues à l'arrêt des facteurs de croissance

Certains antibiotiques utilisés comme facteur de croissance avaient une activité contre les infections comme l'iléite (Lawsonia intracellularis), la colite (Brachyspira pil...
Mercredi 21 Juin 2006 (il y a 11 ans 4 mois 1 jours)

Certains antibiotiques utilisés comme facteur de croissance avaient une activité contre les infections comme l'iléite (Lawsonia intracellularis), la colite (Brachyspira pilosicoli) ou contre la dysenterie porcine de telle sorte que, dans de nombreux cas et compte tenu de l'alimentation contenant ce type de produit, aucune autre action n'était nécessaire pour contrôler ces infections. Après le retrait des ces facteurs de croissance, ce type de problème a augmenté et l'utilisation de produits à visée thérapeutique peut avoir un coût élevé ce qui rend nécessaire la recherche de stratégies alternatives.

Une alternative possible serait l'induction d'une réponse immunitaire contre ces pathogènes. On a observé (figure 1) qu'après une période de 2 à 4 semaines après l'infection, les porcs finissent par se soigner eux-mêmes de telle façon que, dans certains cas, une petite infection, suffisante pour induire l'immunité, peut se révéler utile et protéger de façon prolongée jusqu'à la période d'engraissement. Il y a cependant certains inconvénients dont la diminution des performances après l'induction de la maladie. De toutes manières, une infection contrôlée qui induit l'immunité plus un traitement stratégique qui la traite, pourra permettre la réduction de l'effet de cette maladie et permettre au porc d'acquérir l'immunité suffisante pour faire face aux expositions ultérieures au pathogène. Cette stratégie pourrait avoir son utilité dans les cas de colite ou d'iléite.


Fig. 1 Expérience de prévention de la colite, intérêt du traitement

Source: Glossop, et al., 2000.

Dans le cas de la forme chronique de l'iléite, qui survient principalement chez les porcs en croissance, si une immunité s'est développée, elle protégera les animaux de la forme aigüe de la maladie pendant la phase d'engraissement. Sur la figure 2, on peut observer que la réponse sérologique pour la forme chronique est presque complète dans la phase de croissance (la réponse sérologique apparaît 2 semaines après l'exposition au pathogène). Les anticorps maternels offrent aussi une certaine protection pendant les 8 premières semaines de vie. Une stratégie possible face aux formes chroniques d'iléite ou de colite serait de traiter les animaux au moment de les déplacer des bâtiments de croissance vers les bâtiments d'engraissement (10-12 semaines de vie) pour pouvoir minimiser l'apparition de l'infection et permettre que l'immunité protège durant la phase d'engraissement. Le déplacement devrait être réalisé vers des bâtiments dont le lavage et la désinfection sont terminés, de préférence avec un sol caillebotis.

Fig. 2 Iléite:schémas différents entre la forme chronique chez les porcs en croissance et la forme hémorragique aigüe chez les porcs charcutiers.
Source: McOrist,2004.

David G S Burch. Antibiotic Growth Promoters 2 - Diarrhoea Defence Strategies.
http://www.octagon-services.co.uk/articles/diarrhoeadefence.htm

En cherchant bien

Comment diminuer le gaspillage d'eau ?12-Jun-2006 il y a 11 ans 4 mois 10 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici