Ventilation: définitions des critères d'évaluation

Température critique inférieure (TCI) En dessous de cette température ambiante, le porc commence à dévier les nutriments (surtout l'énergie) de son ...
Jeudi 20 Mars 2008 (il y a 9 ans 8 mois)

Température critique inférieure (TCI)

En dessous de cette température ambiante, le porc commence à dévier les nutriments (surtout l'énergie) de son aliment pour maintenir une température corporelle à 39,4 ºC. Par conséquent, la TCI n'est pas fixe mais elle dépend de la taille de l'animal, de sa condition corporelle, de la vitesse d'air, des surfaces avec lesquelles il est en contact, de sa consommation alimentaire....

- Entassement
- Tremblements.
- Animaux couchés avec le minimum de contact avec le sol (position semi-sternale).
- Augmentation de l'appétit.

Température critique d'évaporation (TCE)

Au delà de cette température, le porc commence à présenter des comportements (halètements et inquiétude) qui dévient aussi l'énergie alimentaire de son objectif. La TCE commence à être prioritaire sur la TCS.
- 50/60 respirations par minute (quand la normale est de 20/30).
- Début des halètements.
- Ils sont couchés sur le côté (maximum de contact avec le sol) et sans se toucher entre eux.
- Ils se vautrent dans les zones humides.
- Appétit réduit.

Température critique supérieure (TCS)


L'animal est visiblement angoissé et il a commencé à souffrir de dommages physiologiques qui peuvent finir par causer la mort.
- 100/150 respirations par minute ou plus.
- Léthargie
- Absence d'appétit.

Zone de confort ou de neutralité thermique

C'est la température entre TCI et TCE/TCS.

Tableau 1. Effet de la vitesse d'air croissante sur la sensation thermique du porc

Vitesse de l'air Temps pour parcourir 1 mètre Effet équivalent sur la température du porc (ºC)
0,2 m/s (objectif) 5 secondes 1 (ou négligeable)
0,3 m/s 3 secondes -5,5
0,5 m/s 2 secondes -7,2
1 m/s 1 seconde -9
*à l'intérieur de la zone de confort.

Tableau 2. Niveaux de ventilation recommandés pour des ventilateurs classiques

Poids des porcs (kg) Ventilation en m3/minute
Conditions froides Conditions normales Conditions chaudes
4,5-7 0,03 0,23 0,57
7-11
0,06 0,28 0,71
11-25
0,09 0,43 0,99
25-68
0,20 0,68 2,12
68-120 0,28 1,00 3,40
La séparation en conditions froides/normales/chaudes est considérée à l'intérieur de la zone de confort.

Tableau 3. Estimation de l'air "traité" par un ventilateur.

Diamètre du ventilateur (mm) Vitesse (RPM) Capacité (m3/minute)
200 1.650 9
250 1.550 13
300 1.550 31
450 1.140 70
450 (vitesse plus élevée) 1.725 111
600 855 117
600 (vitesse plus élevée 1.140 170
900 (grands bâtiments, ventilation tunnel) - 283
1.200 (grands bâtiments, ventilation tunnel) - 538
(Adapté de Storlie, 2006). Consulter les données du fabricant pour avoir les données exactes.

J Gadd. Ventilación: cifras y datos para el veterinario. 2007. SUIS 37:6-10

En cherchant bien

Comment évaluer et motiver le personnel ?31-Mar-2008 il y a 9 ans 7 mois 20 jours
Utilisation des DDGS en alimentation porcine11-Mar-2008 il y a 9 ans 8 mois 9 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici