Expérience pratique du SDRP

SDRP : Le choix d’une stratégie vaccinale dans le moyen et le long terme

Dans les articles précédents, vous avez pu remarquer qu’il était très difficile de généraliser en matière de SDRP . Les situations sont très complexes en élevage et elles peuvent différer sur de nombreux points.

... Voir plus (+)

SDRP : stabilisation d’un élevage instable actif

L’élevage est contaminé par le SDRP depuis au moins 1996. Depuis cette date, le troupeau de naissage n’a jamais présenté de signes pathologiques « explosifs » attribuables au virus mais connaît des « vagues » de mise-bas précoces, mortinatalité, momifications, mortalités pré-sevrage.

... Voir plus (+)

SDRP : Comment définir la taille de l’échantillon à analyser ?

Les différentes techniques d'analyse sérologie, PCR, séquençage, nous permettent de détecter le virus du SDRP au sein du troupeau, de diagnostiquer l'infection et de déterminer le niveau de circulation virale d'un élevage infecté.

... Voir plus (+)

Intérêts des différentes techniques d’analyses du SDRP

Souvent cette étude diagnostique est du ressort du vétérinaire traitant de l’exploitation. Cependant, il est tout de même important pour les éleveurs de comprendre autant que la démarche en elle-même les raisons du choix et l’intérêt relatif de chaque type d’analyse.

... Voir plus (+)

SDRP : Étude de stabilité du naissage et de la circulation en PS-Engraissement : que veut dire stable ou instable, actif ou inactif ?

Contrôler le niveau de stabilité d'un élevage positif vis à vis du SDRP, c'est déterminer le niveau de circulation virale, c'est à dire la transmission du virus SDRP d'un animal à un autre. Cette étude permet de classer les élevages (stable/instable, actif/inactif), et, grâce à cette classification, de déterminer la méthode adéquate de contrôle ou d'éradication du SDRP.

... Voir plus (+)