Algues vertes

 marchesnel

1 27-Jul-2011 17:53 (il y a 7 ans 3 mois 21 jours)

 

 S'AGIRAIT IL UNIQUEMENT DE LA TEMPERATURE DE L'EAU ? LA QUESTION EST POSEE .

Algues vertes. Les producteurs de lait voudraient une étude sur la température de l'eau de mer
27 juillet 2011 à 15h38 - 2 réaction(s)
.


.Vice-président de l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli), Francis Prigent, agriculteur dans la région de Guingamp, demande à ce que des analyses de la température de l'eau de mer soient faites à plusieurs endroits du littoral breton, dans le cadre de la pollution des algues vertes.

"Pourquoi y a-t-il des algues vertes dans la baie de Saint-Brieuc et pas dans la baie du Mont-Saint-Michel ? Pourquoi y en a-t-il à Plestin-les-Grèves et pas à Beg-Léguer", demande Francis Prigent.
"Il faut qu'il y ait aussi des études à ces endroits sur les teneurs en nitrates, mais aussi sur la température de l'eau de mer. Nous, nous pensons que les algues vertes sont liées à la température de l'eau, même si nous ne nions pas l'existence des phosphates et des nitrates. Nous avons des témoignages comme quoi les algues vertes existaient déjà à
certains endroits, avant-guerre, dans les baies à faible tirant d'eau où la température de la mer est forcément plus élevée".

Ressortir des projets qui "sont dans les tiroirs"
Pour l'Apli, si le lien de causalité était prouvé entre les deux phénomènes, il suffirait, ensuite, de ressortir des projets "qui sont depuis 30 ans dans les tiroirs". A savoir la construction d'usine marémotrice, sur le modèle de celle qui fut réalisée en 1966 sur la Rance, à titre expérimental, et qui fonctionne toujours aujourd'hui.
"Si vous mettez, par exemple, un barrage entre Locquémeau et Trédrez, vous pouvez gérer la température de l'eau dans la baie en relâchant des volumes d'eau de mer. Vous réglez alors la question des algues vertes et vous produisez, en même temps, de l'électricité".

Tags :ApliFrancis Prigentalgues vertesproducteurs de laittempérature de l'eau
 

 marchesnel

2 11-Aoû-2011 7:45 (il y a 7 ans 3 mois 6 jours)

Communiqué

Morts des sangliers: les agriculteurs plaident non coupables !
Si la responsabilité des algues vertes dans la mort des sangliers de la Baie de Gouessant, est quasi confirmée, il n'en est pas de même pour la responsabilité des agriculteurs, et plus particulièrement des producteurs de porcs !


Un véritable psychodrame.

Les agriculteurs sont directement accusés d’être responsables de la prolifération des algues vertes.
Ce procès d'intention est simpliste et inadmissible. La CR Bretagne refuse de plaider coupable.
Dénonçons les vrais coupables !
Les fondamentalistes écologistes, très écoutés par le Préfet de la région Bretagne, accusent les nitrates d'origine agricole.
En réalité, ce sont les phosphates, surtout présents dans les lessives, qui sont largement responsables de la prolifération des ulves. Ceux-ci sont en effet rejetés en grande quantité dans nos baies puisque les stations d’épuration sont très rarement équipées pour les éliminer.
Des prélèvements en sortie de 5 stations d’épuration dans des communes du Tregor en date du 12 novembre 2009, réalisés sous contrôle d’huissier, ont démontré que les taux d’azote comme de phosphore étaient deux fois trop élevés. Sans parler des assainissements individuels obsolètes, qui
déversent dans la nature des eaux riches en phosphates non traitées.
La CR est révoltée Elle appelle les plus hautes autorités de l'Etat à prendre leurs responsabilités afin de mener un vrai débat et un travail efficace et intelligent pour résoudre ce problème dont l’enjeu est collectif.
La CR est prête à apporter son concours pour résoudre ce problème dont l’enjeu est collectif.
Cette campagne de dénigrement du monde paysan n'a que trop duré !
La CR appelle la Ministre de l'environnement et le Préfet de la région Bretagne à faire cesser cette campagne de dénigrement des agriculteurs.


Contacts presse :
Jean-Michel Favennec, Président CR Bretagne : 06 18 36 08 55
Pierre Lec'Hvien, Président CR Côtes d'Armor : 06 81 08 14 34
Jocelyn JONCOUR, Animateur régional 06 71 36 68 38
Coordination Rurale de Bretagne
5 bd du mail – 35270 COMBOURG
Tél. : 02 99 73 59 17 – Fax : 02 23 16 48 55 – Mobile : 06 71 36 68 38 – E-mail :
bretagne@coordinationrurale.fr

 

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici