Forum

algues vertes

 pilou

1 27-Sep-2009 17:13 (il y a 12 ans 11 mois 28 jours)

la manifestation d'hillion contre les algues vertes est un succes,a votre avis la profession doit-elles repondre? et si oui avec quels arguments
 iti

2 27-Sep-2009 20:29 (il y a 12 ans 11 mois 28 jours)

evidemment que la profession doit se défendre,car on a l'impression de vivre dans une dictature ,où seul les anti éleveurs de porcs ont droit a la parole (voir ouest france).
nous finançons des organisations qui sont là pour nous défendre,mais pour l'instant c'est silence radio!
la production agricole industrielle a permit d'assurer l'alimentation du pays qui est passée de 40 a 60 millions d'habitants en peu de temps;et ceci avec des produits sains et bon marchés. mais la reconnaissance du ventre n'existe pas.
 Dinocras

3 29-Sep-2009 10:51 (il y a 12 ans 11 mois 26 jours)

Bonjour,
les organisations que nous avons financées, je crains qu'elles nous aient emmené sur des chemins sans issue. Les algues vertes sont là pour démontrer que qu'on a fait (pour gérer les lisiers) ne sert pas à grand chose et ce sont ces organisations rémunérées par nous, qui nous ont conseillé de faire ces choses, très chères sinon ruineuses. Alors, que ceux qui nous ont conseillé de construire ce qui existe maintenant dans nos élevages nous remboursent... on ne veut plus payer pour les erreurs des autres.
 Béarnais

4 29-Sep-2009 12:13 (il y a 12 ans 11 mois 26 jours)

Dinocras, quand tu emploies le mot "nous", cela signifie que tu es un éleveur.
Mais en es tu vraiment un ?
 marredescours

5 21-Oct-2009 18:15 (il y a 12 ans 11 mois 3 jours)

Algues Vertes. Le préfet charge les agriculteurs [Rapport confidentiel]
20 octobre 2009 à 18h03 - 13 réaction(s)










C'est un rapport sans commune mesure avec les discours habituels de la préfecture. Un rapport (hormis sa conclusion) qu'on croirait signé des associations écologiques. Un rapport qui n'aurait jamais dû être rendu public. Un rapport qui résonne, aussi, comme un aveu d'impuissance. Autre actualité liée aux marées vertes : le maire d'Hillion (22) doit prendre aujourd'hui un arrêté de fermeture de la décharge qui récupère 20.000 tonnes d'algues chaque année.








A voir également
> Le rapport confidentiel de la préfecture

> La réaction de la préfecture à la publication du rapport
> Notre dossier complet sur les algues vertes
> Les promesses de Fillon
> La décharge d'Hillion officiellement fermée !
> Les vidéos sur les algues vertes en Côtes d'Armor

Le 4 septembre dernier, le préfet des Côtes-d'Armor, Jean-Louis Fargeas, a envoyé un courrier de 14 pages aux cabinets du Premier ministre, du ministre de l'Intérieur, du secrétariat d'Etat à l'Ecologie et au préfet de région.
Dans cette lettre, Jean-Louis Fargeas détaille le phénomène des marées vertes en indiquant, tout d'abord, que, "dans le contexte breton, il s'avère que le facteur limitant de la prolifération algale est en fait l'azote (...). L'azote qui permet le développement algal est apporté par les cours d'eau. Il est principalement d'origine agricole par l'intermédiaire des effluents (lisier et autres) et engrais minéraux (...).

Actions de surface

Le haut fonctionnaire détaille ensuite les conséquences des marées vertes (nuisances, effets sur la santé, mise en cause de l'Etat, coût du ramassage...), avant d'énumérer les actions entreprises par l'Etat pour lutter contre les algues vertes.

"La profession agricole n'est pas prête à accepter"

Mais, c'est surtout la conclusion du préfet qui détonne : "La diminution visible et notable de ce phénomène (les marées vertes, NDLR) ne pourra passer que par un changement profond des pratiques agricoles sur les secteurs concernés, ce que la profession agricole n'est pas prête à accepter pour le moment. Il s'agit de révolutionner sur ces secteurs, qui représentent 2190 exploitations (soit 25 % des exploitations agricoles dans les Côtes-d'Armor), les pratiques agricoles et changer complètement le modèle économique existant".

"Le phénomène des algues vertes ne peut que perdurer"

Et le préfet de poursuivre : "cette évolution n'est pas envisageable pour le moment, le phénomène des algues vertes ne peut donc que perdurer. Afin d'éviter que l'Etat soit de nouveau mis en cause et pour obtenir des résultats en la matière, il importe néanmoins d'afficher une politique volontariste pérenne visant à la stabilisation voir à la limitation raisonnée de ce phénomène des marées vertes. Ces actions ne pourront viser à supprimer totalement ce phénomène mais à en limiter les principales nuisances".

En attendant le rapport de décembre

La publication de ce courrier intervient alors que cet après-midi, la mission interministérielle voulue par François Fillon, est en déplacement à Saint-Brieuc pour auditionner les acteurs locaux du monde agricole et associatif mais également des élus. Cette mission interministérielle (mise en place après la mort d'un cheval sur la plage de Saint-Michel-en-Grèves le 28 juillet) doit rendre son rapport début décembre.




Fermeture officielle de la décharge d'Hillion

Autre information liée aux algues vertes : le maire d'Hillion (22) doit prendre aujourd'hui un arrêté de fermeture de la décharge où sont collectées chaque années quelque 20.000 tonnes d'algues vertes ramassées sur le littoral de la commune. Cette décision intervient après plusieurs semaines de mobilisation de la part de riverains excédés par les nuisances olfactives. Dorénavant, les algues seront acheminées vers le centre de traitement des déchets des Châtelets et à Planguenoual (22).

•Tags :
•algues vertes
•Hillion
•rapport
•préfet
•Côtes d'Armor
•pollution
•agriculteurs
•Jean-Louis Fargeas

messieurs les saigneurs de la filiere,vous avez du grain a moudre,y'en a marre a la fin d'etre pris pour des pollueurs,AU BOULOT
pour plus d'informations,faites terrenet.fr
forum
sujet:bretons vous nous gonflez
 Béarnais

6 21-Oct-2009 19:01 (il y a 12 ans 11 mois 3 jours)


Vous trouverez le texte complet de ce rapport en utilisant ce lien:

http://www.letelegramme.com/complements/2009/10/20/617909_marees-vertes-2.pdf

Le préfet cite le phosphore comme cause des algues vertes mais sans dire qu'il provient essentiellement des stations d'épurations des villes.
C'est assez étonnant.
 garance

7 22-Oct-2009 20:45 (il y a 12 ans 11 mois 2 jours)

allez lire l'éditorial du Porc Mag écrit par un conseiller municipal de Plérin....
 foufurieux

8 22-Oct-2009 22:45 (il y a 12 ans 11 mois 2 jours)

Porc Magazine ???
 fiscal

9 23-Oct-2009 11:50 (il y a 12 ans 11 mois 1 jours)

allez voir sur le point.fr l'article sur la pollution des eaux par les pillules contraceptives , les antidépresseurs et antibiotiques pour les humains :le constat est catastrophique mais les ecolos preferent casser du paysans car c'est plus "tendance" que de regarder ce qui sort de leurs pipis.
 pas content

10 24-Oct-2009 20:19 (il y a 12 ans 11 mois)

Dédé POCHTRON s'en mêle !
- Ne restez pas trop près de lui risque d'émanation de H2S

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum