alimentation fermière

gelot.rom79Utilisateurgelot.rom79

1 21-Jul-2016 22:32 (il y a 2 ans 2 mois 29 jours)

 

Bonjour

je démarre l activité de porc à l'engraissement  en plein air. Ils sont actuellement nourris avec de l alimentation provenant de la Cavac et J'aimerai le produire moi-même .Je suis à la recherche de conseils pour établir la ration.

sur l'exploitation nous produisons du blé de  l orge du pois et de la féverole quelqu'un peut-il me conseiller ?

merci d'avance

 

Rom*79

 MrVincent

2 22-Jul-2016 9:47 (il y a 2 ans 2 mois 28 jours)

telephone a un fabricant de mineraux, ils ont des services de formulation et te ferons ça aux petits oignons.

sinon, il existe PORFAL le logiciel de l'IFIP.

tu peux aussi de renseigner sur l'association AIRFAF de ta région, en cotisant tu auras accès a pas mal d'infos.

pour le materiel, regardes sur agriaffaires, il y a souvent des broyeurs et melangeuses d'occasion a vil prix.

Bayani
1
UtilisateurBayani

3 06-Sep-2016 3:59 (il y a 2 ans 1 mois 14 jours)

Bonjour Je travail pour une une ong aux Philippines est nous souhaitons realiser notre propre alimentation naturelle allant du sevrage jusqu'a l'abbattage. Quelqu'un pourrait il nous aider dans la formulation des aliments? Tres cordialement
JnT22980UtilisateurJnT22980

4 08-Nov-2016 23:58 (il y a 1 ans 11 mois 12 jours)

Au cas où la discussion soit encore suivie, l'application de formulation de l'IFIP s'apelle PorAlim :

http://poralim.ifip.asso.fr

Il faut s'enregistrer au près de l'Ifip pour disposer d'un compte utilisateur.

Par ailleurs, pour connaître toutes les caractéristiques des matières premières et vérifier les qualités nutritives d'une formulation, il existe le logiciel EvaPig :

http://www.evapig.com

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici