Forum

au revoir mpb

 samorand

1 02-Avr-2009 21:11 (il y a 13 ans 5 mois 24 jours)

mesdames, messieurs je vous annonce la fin du marche au porc breton.
compte tenu de la disparition de plusieurs acheteurs ce marche n'a plus besoin d'exister
comme nos amis laitiers le prix sera désormais établit par l'organisme acheteurs abatteur.
ce prix pourra être négocier en fonction des achats(appro) réaliser avec le groupe.
l'éleveur aura un prix établît par trimestre.
conseil: Ils nous faudra bien choisir l'entreprise avec qui nous devrons travailler( ex nazart entremont)



message à jp joly: dépêches toi il reste encore quelque place a prendre en tant que porcher.
 R QUINTIN

2 02-Avr-2009 22:18 (il y a 13 ans 5 mois 24 jours)

AVANT DE DONNER TA LECON QUI NE MENE A RIEN, COMMENCE PAR ECRIRE FRANCAIS SANS FAUTES D'ORTHOGRAPHE.
A BON ENTENDEUR PASSE TON BAC ET APRES ON DISCUTERA...
 chti

3 03-Avr-2009 6:55 (il y a 13 ans 5 mois 23 jours)

certaines personnes ont une cervelle qui leur permet d'avoir les yeux en face des trous et d'autres une cervelle pour ne pas faire de faute d'orthographe
 samorand

4 03-Avr-2009 7:06 (il y a 13 ans 5 mois 23 jours)

à morgane
sur ce forum tu dois pouvoir te defouler sur les fautes car la relecture n'est quasi, jamais pratiqué.
ton énervement prouve que mon message t'a vexé.
il était fait pour alerter
si cette situation entre vendeurs et acheteurs ne ce débloque pas le marché ne pourra pas continuer.
c'est logique.


 swine

5 03-Avr-2009 9:50 (il y a 13 ans 5 mois 23 jours)

R quintin,ou Morgane,

je te trouve très méprisante,toi tu aurais mieux fais de ne pas passer ton bac,et rester humble.

Et suis un peu ok avec samorand
 foufurieux

6 03-Avr-2009 22:17 (il y a 13 ans 5 mois 23 jours)

Bonsoir Chti, dis moi tu n'aurais pas oublié de m'envoyer quelque chose ???
Amicalement
 Picasso

7 03-Avr-2009 23:22 (il y a 13 ans 5 mois 23 jours)

Désagréables ces remarques sur la forme .Je crois que l'heure est à l'humilité.
Personne , n'est me semble t-il , en mesure d'affirmer quelle est la bonne solution pour demain (en tous cas pas moi )On est libre de penser que samorand a été maladroit dans sa formulation toujours est -il qu'il évoque deux thémes auxquels nous sommes contraints de réfléchir avant d'y répondre définitivement
..-1 faut-il conserver un marché au cadran ?,
..-2La contractualisation est-elle envisageable en production porcine?,
à la première question, les événements de ces derniers jours ( mois) prouvent que de profonde mutations sont nécessaires pour que le cadran soit le réelle endroit de la confrontation de l'offre à la demande .

Pour ce qui est du contrat entre l'éleveur et sa coopérative il est vide :aucun engagement sur les volumes aucun engagement sur la rémunération : c'est quand même étonnant !!

A VOS REMARQUES
 GAROU

8 04-Avr-2009 10:35 (il y a 13 ans 5 mois 22 jours)

Le monde est bizarre !
D'un côté en production porcine, on nous dit que la fixation du prix à partir de l'offre-demande n'a plus d'avenir et qu'on pourrait aller vers un système de contractualisation...
D'un autre côté en production laitière, c'est l'inverse...
Le monde agricole doit se résigner à produire de la Matière 1ere pas chère voire gratuitement pour engraisser ces IAA et ces GMS... Le consommateur dans tout ça (dont nous agriculteurs faisons partie) paye de plus en plus cher !
Je voudrais bien que tout cela ne soit qu'un rêve mais je m'apperçois que c'est la réalité : Le monde est fou !
 Bonporc

9 04-Avr-2009 17:43 (il y a 13 ans 5 mois 22 jours)

Pour PICASSO.
Je souhaiterais que tu précises ta pensée sur ta dernière phrase :"Pour ce qui est du contrat entre l'éleveur et sa coopérative il est vide :aucun engagement sur les volumes aucun engagement sur la rémunération : c'est quand même étonnant !!"
 Picasso

10 04-Avr-2009 23:16 (il y a 13 ans 5 mois 22 jours)

BONPORC.. Je ne fuis pas le débat bien au contaire j'avais rédigé toute une bafouille pour réfléchir ensemble sur le sujet / contractualisation/ pas de reference en volume dans les contrats/ autre mode de fixation du prix etc..

Le tout relu et corrigé (parce que...!!!.) .ET AU MOMMENT DE VALIDER..... TOUT A DISPARU FURAX !!!!

La prochaine fois je tavaillerai sous WORD et copier/ COLLER

plus le courage
 iti

11 05-Avr-2009 17:46 (il y a 13 ans 5 mois 21 jours)

le mpb est un outil indispensable.certain cherchent a le casser.la confrontation de l'offre et la demande pour définir un prix est le pire des systèmes, a l'exception de tout les autres.le mpb seras ce que les éleveurs en feront.
 Picasso

12 05-Avr-2009 23:50 (il y a 13 ans 5 mois 21 jours)

Il est clair que nous avons besoin d'un endroit transparent qui soit le reflet de la réelle confrontation offre /demande
ors cette confrontation n'a vraiment lieu qu'à la sortie de l'abattoir c'est là que nous avons besoin de cotation des différentes piéces ;Par la suite çà deviens un jeu d'enfant pour recalculer une cotation en kg de carcasse
Pour l'instant le cadran ne represente pas la réelle confrontation de l'offre et de la demande eleveur / abatteurs ( qui sont souvent representés par les mêmes coop ) mais le vrai marché , la vrai confrontation est ailleurs ..à la sortie des abattoirs
Au cadran Ce que l'on appelle confrontation de l'offre à la demande aujourd'hui n'est que querelles puériles entre abatteurs ou entre fournisseurs incapables les uns comme les autres de s'accorder pour aller soudés sur l'autre marché qui fixe définitivement ce qui sera notre rémunération c'est à dire celui de la grande distribution, de la salaison et de l'export
à quand une cotation officielle de ces trois marchés
Il ne sagit que d'une simple volonté politique

 Amont

13 06-Avr-2009 8:42 (il y a 13 ans 5 mois 20 jours)

Je ne suis qu'en partie d'accord avec toi Picasso ; il y a une distortion trop importante entre les marges réalisées aux différents niveaux de la filière.
Mais (je l'ai déjà dis sur ce forum), à chacun son métier ! Le notre c'est de vendre des cochons, les abattoirs vendent des carcasses... L'argument des GMS et salaisonniers qui "fixent le prix" ne tient pas la route... La difficultés des abatteurs, c'est qu'ils achètent à la semaine, alors qu'ils ont déjà des contrats de vente depuis plusieurs semaines...et c'est pour cela qu'il sont frileux de voir les prix progresser.
Le marché du cochon est "libéralisé" (au moins par le biais du MPB), mais le marché des pièces (découpe salaison)est contractualisé. (chaque abatteur a ses clients et fait le maximum pour les garder)
 pierre

14 06-Avr-2009 10:26 (il y a 13 ans 5 mois 20 jours)

Ben voyons Picasso sur un marché des pièces le revenu de l’éleveur dépendra uniquement de la capacité des IAA à répercuter les hausses des coûts de productions des éleveurs.
On connaît leurs performances en la matière.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum