avenir de la production

 cristina

1 10-Oct-2007 13:08 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

Bonjour á tous, j'ai un elevage de porcs de 250truies,et cherche a avoir des renseignements sur l'avenir de la production porcine en France et en Europe si quelqu'un peut me répondre je vous remercie d'avance.
 Amont

2 10-Oct-2007 14:22 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

on n'est pas près d'arrêter de manger du cochon, donc il y aura toujours besoins de nous...
maintenant, te dire si on va y gagner notre croûte ; bien imprudent, celui qui pense en savoir plus que les autres...
j'ai 150 truies, et j'espère bien en vivre, advienne que pourra !!!
 fazers600

3 10-Oct-2007 14:24 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

j'ai été à une réunion organisée par la fdsea sur ce sujet, et pour faire simple la réponse était : s'agrandir tout en respectant l'environnement, ou disparaitre
 zorro

4 10-Oct-2007 15:02 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

oui aussi de ton avis , l avenir est avec 500 truie environs ( naisseur engraisseur bien sur), 3 a bosser ( donc 2 salarier) pour pouvoir avoir des economie d echelle, de bonne performances et pouvoir avoir des vacances et we regulierment.
 éleveur libéral

5 10-Oct-2007 16:08 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

500 truies à 3 ????
Chez nous, c'est plutot 500 truies à 6.
 paul

6 10-Oct-2007 16:54 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

chez moi, c'est 550 truies+ FAF+ 130Ha +irrigation à 3.5
 cristina

7 10-Oct-2007 17:07 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

bien c'est gentil á vous,mais comment pouvoir s'agrandir quand on est bloqués
au niveau environnement je ne voit pas comment pour l'instant être clin les lois changent tout le temps hier cétait l'azote,aujourtd'hui le phósphore et demain,on ne sait plus sur quel pied danser,on nous met sans arrêt des nouvelles régles.
Merci á vous.
 Amont

8 10-Oct-2007 18:21 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

je ne suis absolument pas convaincu que parce qu'on est plus grand on est plus compétitif (nous travaillons avec du vivant !!!) ; d'autre part les plus petits peuvent être plus réactif.

cette vision de l'avenir est un bon prétexte pour justifier les agrandissements de certains élevages ; si un jour je décide de passer à 500 ou 1000 truies, c'est parce que j'en aurais fait le choix de chef d'entreprise, tout comme aujourd'hui je fait le choix de ne pas chercher à m'agrandir. Comment parler d'économie d'échelle lorsqu'il faut traiter du lisier, payer des salariés... L'agrandissement des entreprises (agricoles ou non) entraine inévitablement des charges que les petits n'ont pas : il vaut mieux, quelque soit notre avenir, avoir un 150 truies qui tourne bien qu'un 500 truies qui tourne sur trois pattes (évidemment ont peut dire qu'il est préférable un 500 truies qui tourne bien...)
 cristina

9 10-Oct-2007 19:47 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

Sr Amont,Je suis un peu d'accord avec vous mais j'ai tout même une question á vous poser,et si demain tous le élèvages de porcs seront oubligés de traiter,comment cela se passera-t-il?
Merci
 pascal

10 10-Oct-2007 20:40 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

ce n'est pas la taille des elevages qui font la retabilité .il faut chercher tous les points qui vous feront baisser le prix d'equilibre.(auto-renouvellement,4ou5 bandes,faf,autonomie en epandage et en céréales)ont ne remplacera jamais tous l'épandage par du traitement de lisier(pas adpter aux petit élévages,une abérations ecomomique et écologique)
 stephane

11 10-Oct-2007 20:47 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

Pour moi l'elevage qui passera toutes les crises c'est 200 truies naisseur engraisseur, 70% d'autonomie épendage et 70% (ou plus) d'autonomie cereale FAF et 2 à 3 associés. C'est pas forcement la main d'oeuvre (salarie ou non) qui est un facteur de reussite mais plutot la capacite a créer de la Valeur Ajouté. Attention au modele breton...
 cordial en mutation

12 10-Oct-2007 21:50 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

Bonjour ,
Pour moi sans se structurer, ni laisser passer des idées qui viennent de gens nouveaux ; il ne semble pas etre possible de rendre cette production viable à la hauteur de ses investissements dans un proche avenir. La taille devrait pourtant faire gagner davantage d'argent, mais en ce moment elle fait depenser bien plus. "Plus tu achètes de kg d'aliment, plus tu perds du fric ".
les décideurs de bruxelle semblent refuser que l'on s'organise? mais faudrait t'il encore le leur avoir proposé. Tant que nous ne ferons pas un gros ménage dans nos organisations, et que ce sera le meme son de cloche qu'entendront les ministres se succédants, ça ne pourra qu'empirer . La FNP n'a aucun plan d'avenir si ce n'est de proposer à chaque fois, des cataplasmes sur des membres de bois. C'est elle que l'on écoutera puisque l'on ne réagit pas . Mais a t'elle un jour demandé de réglementer la production? Oui, mais à la fin de certaines crises; sans poursuivre l'idée dès que les cours remontaient.
Ne comptons surtout pas sur des idées nouvelles qui viendraient de l'abattoir et de la découpe, plus ils auront d'offre de porcs, plus le prix sera bas .Ne révez pas ...
Il faudrait peutetre creer un nouveau syndicat porcin , avec du sang neuf. Il serait bon de s'unir pour demander à des hommes assez purs , pas encore pollués par les magouilles, de parler en notre nom devant les pouvoirs publics.
Pour moi dans les faits , sans réaction constructives rapides les crises ne seront que plus proches les unes des autres ... NOUS SOMMES LA MEILLEURE DES VACHES A LAIT DU MOMENT . Pourquoi ça changerait puisque l'on semble assez con pour agrandir nos élevages , encore et encore, sans avoir pensé meme une fois à geler l'augmentation de notre production pendans 3 ou 4 ans; pour se sécuriser un peu plus ...Résultat , le prix du porc de 1978 était plus haut que celui d'aujourd'hui, et meme bien plus si on compare les grilles des deux époques .
Merci de m'avoir lu.
 Amont

13 10-Oct-2007 21:57 (il y a 11 ans 1 mois 6 jours)

à Cristina :
1°) le Sr est de trop ! Amont suffirait ; un jour peut être...
2°) Pascal a répondu à la question : le jour où tous les élevages seront obligé de traiter, je vendrais des systèmes de traitement ! sans blague, j'espère sincèrement qu'on ne tombera pas dans ce genre d'extrèmes.

Stephane voit juste : le maximum d'autonomie, et la Valeur Ajoutée...

Malheureusement (ou heureusement peut être) nous sommes peu à y croire ainsi ; c'est un choix à faire (ou à ne pas faire, chacun est libre) et à assumer !
 zorro

14 11-Oct-2007 13:53 (il y a 11 ans 1 mois 5 jours)

pour repondre " cordia..." l augmentation des taille d elevage veut pas dire augmentation de la production de porc, on commence a aller dans les depart de retraite booum, c est a dire que les capasiter de production sont reprise , donc pas plus de volume au abatoire qui eux abate les porcs, et heureusement car il serait pas la, ont serait pas la. mais en effet on doit trouver a diminuer les cout ( et la les volume par attelier sont une chose) mais aussi voir pour negocier une meilleur vente au gms. pour sa, la seul solution est de tout fusionner les groupement breton ( et du grand ouest) pour peser et encore faire des economis de d echelle au niveau des structure, mais c est vrai aussi qu il faut 2 seul et unique groupement pour garder une concurence..... ( une de 15 million et l autre de 10 million de porcs)
 VL

15 11-Oct-2007 20:38 (il y a 11 ans 1 mois 5 jours)

Zorro,
Vraiment, Zorro, fais attention à ton orthographe... J'ai du mal à te lire... à moins que tu écrives en SMS, il paraît que c'est la nouvelle langue frannçaise...
En ce qui concerne la taille de l'élevage de porc du futur, je pense qu'il n'y en a pas d'idéale. Je crois beaucoup à l'autonomie : autonome en plan d'épandage, en céréales... L'élevage hors-sol à proprement parlé n'a pas d'avenir tout simplement.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici