Forum

c'est quoi un eleveur de porc competitif

breizhpigbreizhpig
2

1 20-Jun-2015 16:08 (il y a 7 ans 3 mois 12 jours)

un article dans le OF d'hier 19/06 fait etat d'une volonté de la filiere d'aider les eleveurs competitifs ayant des difficultés conjoncturelles a passer le cap?

quelle est votre definition d'un eleveur competitif??

 

un autre passage de cette article fait froid dans le dos des eleveurs a jour de leur paiement d'aliment==> dixit nutrinoe 10 000 t par jour sont livrés avec des incertitudes de paiements????????

une part des eleveurs de porcs pronent le liberalisme comme pierre angulaire de la filiere porcine.............???????????

alors pourquoi mutualiser les pertes, pourquoi ne pas laisser le marché faire sont travail jusqu'au bout?

dois t-on prendre à Pierre pour perfuser Paul???????

bayale

cent_an_7cent_an_7
4

2 22-Jun-2015 10:21 (il y a 7 ans 3 mois 10 jours)

Bonnes remarques, doit-on prendre à Pierre pour perfuser Paul? Malheuresement c'est ce qui va se passer, les éleveurs qui peuvent payer paieront pour les autres.

Difficile d'arrêter un élevage du jour au lendemain, les coop et boîte d'aliment sont "obligés" de livrer l'aliment et des prendre les charcutiers.

10 000 tonnes d'aliment par jour non payés, c'est énorme, qui va payer, les éleveurs les plus + compétitifs?????

On peut parler de solidarité dans ce cas, mais a quel prix???, en imposant des frais de groupement supplémentaires, report des échéances, aides de la MSA et j'en passe....

Pas assez d'éleveurs pendant les manifs, certains auraient-ils peur ou sont-ils tout simplement pris en tenaille par leurs groupements.

Le plus surprenant, ce sont les éleveurs en mater coll, pas de moyen de discuter, mais comment font-ils avec un prix de porcelet aussi énorme, vous êtes "ficelés" de bout en bout, comment les banques et coops peuvent-ils envoyer des éleveurs dans ces "usines à gaz".

 

 

olmerolmer
2

3 22-Jun-2015 20:27 (il y a 7 ans 3 mois 10 jours)

Rien ne bouge, ni eleveurs ni coop ras le bol, elles sont où les promesses de 5 euros par semaine?

4 22-Jun-2015 22:10 (il y a 7 ans 3 mois 10 jours)

Tu voulais dire 0,05 euro la semaine olmer?pour moi l'année est faite,une de plus pourrie et il faudra encore faire des miracles pour honorer les factures

5 23-Jun-2015 9:41 (il y a 7 ans 3 mois 9 jours)

sil'ont pouvait savoir a qu'el prix chaque acheteurs a achetté les derniers marché on pourrait vérifier si les promesses sont tenu

regarder l'amplitude de prix des dernier marchés ??????

 

 

 

6 23-Jun-2015 19:15 (il y a 7 ans 3 mois 9 jours)

appelle ton grpt !!!! il pourra aussi t indiquer le quota que chaque abattoir a refusé ainsi que le nb de pc que ton grpt a quand même livré en direct la semaine suivante ( cette dernière remarque ne s applique pas a la cooperl naturellement).

en ce qui concerne l aliment pour ne pas mutualiser la perte il faut le fabriquer !

 

7 23-Jun-2015 21:41 (il y a 7 ans 3 mois 9 jours)

appelle ton grpt !!!! il pourra aussi t indiquer le quota que chaque abattoir a refusé ainsi que le nb de pc que ton grpt a quand même livré en direct la semaine suivante ( cette dernière remarque ne s applique pas a la cooperl naturellement).

en ce qui concerne l aliment pour ne pas mutualiser la perte il faut le fabriquer !

 

je ne travail plus en groupement je suis assez grand pour vendre ma production sans ses gens

pour l'info je l'est trouvé sur le blog a MEL

 MrVincent

8 24-Jun-2015 13:29 (il y a 7 ans 3 mois 8 jours)

Un eleveur de porc competitif c'est:

- un naisseur engraisseur (ou une mat coll qui sort du porcelet a moins de 35€)

- maitrise du cout alimentaire (pour moi ça passe par une FAF obligatoirement)

donc GMQ au max et indices au mini.

- maitrise integrale du plan d'epandage (donc adequation entre la taille de l'atelier et la SAU disponible)

- performances de naissage dans le tiers superieur national. 14.5 NV et plus de 12 sevrés

- il faut faire l'enculé avec les commerciaux, tirer au maximum les prix et payer ses factures rubis sur l'ongle (mais le plus tard possible). je prèfères un en cours chez le banquier qu'une OC chez un fournisseur ou chez le groupement. chacun son metier, les sous au banquiers, le reste au groupement. question de logique.

 

plutot que de manifester et d'epandre de la merde partout, mon avis c'est qu'il faudrait refléchir a un plan de financement pour l'arrêt de certains elevages, histoire que les plus "dans la merde" puissent sortir la tête haute de la profession. notre pays a fait le choix politique de ne plus etre leader au niveau de l'agriculture, a nous eleveurs d'en prendre la mesure et d'agir en conséquence.et s'il faut passer par une baisse de la production, autant l'organiser plutot que la subir. ainsi on aura peu être une filière compétitive dans 5 ans. le soupoudrage de MAE et les aides FAC ne font que repousser l'ineluctable.

breizhpigbreizhpig
2

9 26-Jun-2015 22:07 (il y a 7 ans 3 mois 6 jours)

je ne suis pas sur que l'unique critere de plus 12 sevrés soit suffisant pour resister??

bayale

10 30-Jun-2015 13:02 (il y a 7 ans 3 mois 2 jours)

Ça risque d'être compliqué pour la compétitivité avec le blé qui flambe et le porc qui baisse

olmerolmer
2

11 30-Jun-2015 22:12 (il y a 7 ans 3 mois 2 jours)

Prix spot blé 176 euros

12 01-Jul-2015 13:54 (il y a 7 ans 3 mois 1 jours)

Ce message a été supprimé par le modérateur.
 MrVincent

13 02-Jul-2015 12:47 (il y a 7 ans 3 mois)

je ne suis pas sur que l'unique critere de plus 12 sevrés soit suffisant pour resister??

Clairement non, après ça dépends du niveau de charges de structures de l'elevage. un elevage amorti, c'est plus facile a gérer.

 

au delà de ça, je remarque une nouvelle fois qu'en periode de crise on demande encore aux eleveurs d'augmenter leur competitivité. quand on voit les efforts faits en 30 ans a ce niveau et la situation actuelle, il y a de quoi s'interroger.

j'ajouterai que lorsque l'on regarde les couts de production ventillés par poste de nos voisins européens, les eleveurs français n'ont pas a rougir. on est competitifs, ce qu'on perd sur la MO et les charges sociales, on le gagne sur l'aliment. LE VRAI DEFI DE CETTE CRISE C'EST DE CONSTRUIRE DES FILIERES COMPETITIVES. car c'est bien sur le secteur "commercialisation" qu'on se fait tailler des shorts.

 

en temps qu'eleveur, je conchie celui qui viendra m'expliquer que je ne suis pas compétitif. (et OF en particulier, journal de bobo communistes)

pour ce qui est de la hausse des MP, que faisiez vous en octobre de l'an dernier? moi, j'ai un compte marché a termes et j'ai couvert une grosse partie de mes appros a pas cher. cereales ou protéines, les outils de couverture et d'achat a terme existent, utilisons les.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum