Demande soutenue, prix en baisse

 Eleveur libéral

1 13-Nov-2008 15:04 (il y a 9 ans 11 mois 7 jours)

Dans un marché libéral qui fonctionne bien, une bonne demande entraine une hausse du prix.
Pas pour le marché du porc qu semble manipulé.
Voir le commentaire du MPB de ce matin:

"Malgré une semaine amputée de la journée d’abattage du 11 novembre, l’activité sera très bonne et devrait dépasser les 340-345 000 porcs abattus. En effet, la demande en distribution est très soutenue, la consommation est de retour"
 Eleveur libéral

2 13-Nov-2008 15:09 (il y a 9 ans 11 mois 7 jours)

Pour compléter: le prix a encore baissé aujourd'hui de 0.001 €/Kg
 Amont

3 13-Nov-2008 15:21 (il y a 9 ans 11 mois 7 jours)

t'inquiètes pas dans 8 jours on sera au "prix hiver" à 1,15 euro...
tout va bien !
 azerty

4 13-Nov-2008 18:50 (il y a 9 ans 11 mois 7 jours)

a eleveur liberal
j'avais ecris ,il y a quelques semaines qu'un certains gros abattoire verrait d' un bon oeil le prix mpb a 1 euro tu vois on y arrive doucement mais surement
bon courage a tous
 iti

5 13-Nov-2008 21:33 (il y a 9 ans 11 mois 7 jours)

imagine t on dans l'industrie vendre ses produits sans en discuter le prix avec ses acheteurs? c'est pourtant ce que font la grande majorité des éleveurs de porcs qui se contente d'appeler sa coop pour lui demander de bien vouloir venir prendre livraison de ses cochons!
 Visiteur

6 14-Nov-2008 7:32 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

quand j'etais etudiant, un de mes profs nous avait fait cette réflexion.

dans l'industrie, quand on vends un produit, c'es le vendeur qui fait facture.

dans l'agriculture, quand on vend un produit, c'est l'acheteur qui fait la facture

ça en dit long sur l'implication des agriculteurs sur la vente de leurs produits...
 bob

7 14-Nov-2008 9:21 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

visiteur si on suit le raisonnement , il y aurait beaucoup plus d'industrie et beaucoup moins d'industrie.
Dans l'industrie, c'est lui qui fait la facture OK mais c'est lui qui fait le prix? pas sur du tout. Son calcul: a tel prix sur tel volume, je passe et je fait 5 , 10 , 15 % de marge. S'il maitrise un peu son prix de vente, c'est beaucoup plus compliqué de maitriser son volume. Comparons l'eleveur qui maitrise à 100 % son volume ( il sait que ce qu'il va produire, va etre vendu), il a en face un prix volatil sur lequel il doit etre competitif.
Pour avoir travaillé des 2 cotés , je peut t'affirmer que sous reserve de savoir un peu calculer, il vaut mieux etre eleveur.
En etant provocateur, je dirais que c'est une chance d'avoir dans la profession encore 30 à 40 % de gens qui si on suit un système purement libéral, ne devraient plus etre là.
Puisque dans un système ou c'est le volume qui détermine le prix, le prix bas est globalement : prix de revient moyen - 5 à 10%.
Si on avait dans l'agriculture un raisonnement industriel, on aurait déjà decapitaliser 30 % des truies depuis le debut de la crise
 bob

8 14-Nov-2008 9:23 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

correction : beaucoup plus d'industrie et beaucoup moins d'agriculteur
 iti

9 14-Nov-2008 11:30 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

quand un éleveur est dans une filiere ,il ne discute pas le prix de ses aliments ni celui de ses produits vetos,et pas son prix de vente;là c'est vraiment tres fort!
 plus rein a perdre

10 14-Nov-2008 16:09 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

OUAIS iti TU AS L4AIR DE DEBARQUER D4UNE AUTRE PLANETE!!! quand tu est dans une filiaire c'est:
Produit, nous on s'occupe de te vendre ta production au cours que dirons nos collegues ou meme nous!!! tu paireons quand a tes intrants te fait^pas de bile on s'occupe de tout et vraiment tout meme si tui as un probleme avec ta machine a laver on est c'est C'EST PAS BEAU CA !!!!!!!
 fazers600

11 14-Nov-2008 17:29 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

moi je dois débarquer d'une autre planète car j'ai rien compris
 Picasso

12 14-Nov-2008 17:48 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

Produire ce que l'on veut et exiger que 100% soit vendu
Bob a clairement dit ce qui fait notre lacune; bob a ecrit " l'eleveur maitrise à 100 % son volume ( il sait que ce qu'il va produire, va etre vendu),
en comparaisons à l'industriel qui effectivement si il fait lui même sa facture ne fixe pas pour autant le prix qu'il veut . L 'industriel qui connait bien son prix de revient connais son prix plancher en dessous duquel il refusera la vente et donc ne mettra pas en production .Le drame de la production porcine est là elle ne sait pas adapter son volume au marché et part du principe que 100% de ce que'elle a decidé de produire devra etre vendu ... quelqu'ensoit le prix .Dans ce cas impossible de négocier le moindre prix rémunérateur .
Adapter les volumes au besoins par d'autre mécanismes volontaristes et concertés que celui de l'usure économique par les prix tel est la solution pour vivre sereinement de notre travail

 léon

13 14-Nov-2008 19:04 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

Bien vu l'artiste, tu demandes en fait à fonctionnariser notre métier. D'ailleurs pourquoi s'arrêter là , il serait normal que tout métier " libéral" puisse prétendre à ce genre de garantie ! Ca me rappel notre bonne vieille union soviétique...
 Eleveur libéral

14 14-Nov-2008 22:34 (il y a 9 ans 11 mois 6 jours)

Je pense que la discussion a un peu dérivée.
Dans mon post initial, je voulais seulement montrer l'incohérence économique d'une demande en hausse accompagnée d'une baisse de prix.
Pour ce qui est de la régulation des volumes, nous sommes tous en concurrence, les éleveurs, les bassins de production européens et aussi les grands bassins mondiaux.
La clé du succés est le système de production (comprenant dans certains cas des terres)qui permet de produire moins cher que le voisin. Ne résisterons que ceux ayant un prix de revient inférieur. La régulation des volumes s'effectue à ce moment là car c'est le seul système qui existe actuellement.
Ce système est bon, à condition que le marché soit transparent et que les acheteurs ne soient pas en situation de monopole.
Or les acheteurs sont au nombre de 5 ou 6.
Ce qui est peu.
 plus rien a perdre

15 15-Nov-2008 9:46 (il y a 9 ans 11 mois 5 jours)

tu as raison fazer les achateurs sont d'une autre planete du moment que le prix des céréales a baissé le prix du porc doit baisser il faudra m'expliquer pourquoi les organismes de semences vendent leur semences a 700€ la tonne ouais êt c'est la récolte 2008!!!!!
pour ce qui est du porc les contrats de fourniture on été conclus il y a 2 ou 3 mois alors le mieux c'est de voir vos commerciaux et de leur expliquer que ce qu'ils vendent dans 3 mois dans nos elevages ils ne font que 50KG que le court du jour et a 1.30 que le court du jour de la céréale est a 1€50 mais que dans 3 mois au niveau des promos on ne sait pas a combien sera le cour des céréales, mais celui de notre production c'est les abattoirs qui le fixent alors tampis pour les eleveurs il faut faire des promos pour vendre et en plus on as des jours férié! baissont le prix d'achat comme ça QUEMENE L'ABATTOIR DE LAMBALLE ET TOUTE LA CLIQUE pourront ce refaire une santé avec le tonnage découpé!!! vous cassez pas le bol les céréales ont baissé donc diminuons le prix du porc!!!!
c'est comme le pétrole il baisse mais bon a la pompe pas beaucoup EH FAUT BIEN QUE TOUT LE MONDE VIVE!!!!!!!!!!!!!!!

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici