Forum

Des propositions pour sortir de cette crise ?

 qwerty

1 20-Jun-2010 0:11 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

bonsoir c'est dur de vous suivre avec toutes vos discutions sans fin, tous ceux qui propose une idée pour sortir de cette crise ce font directement mettre en morceaux, je cré ce post pour que chaque éleveur explique comment il voit la fin de crise, quelle action peuvent aider a revenir a un prix de vente cohérent. pour avoir le plus d'avis d'éleveur aucune critique ne sera donner pendant une semaine (ca va être surement dure pour certain) après une semaine ce sera intéressant de voir toutes les différentes idées proposé. et après d'argumenter pour ou contre ces différentes propositions.
 AZERTY

2 20-Jun-2010 6:58 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

blocage de tous les abattoirs ,tous ensemble et tous solidaire
 jmb

3 20-Jun-2010 10:47 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

ouvrir la porte du marche au cadran a d autres acheteurs europeen
 albert

4 20-Jun-2010 14:16 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

on arrive dans la période des assemblés générale au niveau des groupements c'est le moment de vous exprimer haut et fort ......!!!!!????
 akwaba

5 20-Jun-2010 15:55 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

Il n'y a ,élas pas de crise en tout cas , conjoncturel comme nous l'avons toujours connu.
A l'heure de la mondialisation , certains pays , certains continents se développe avec des coups de productions moindre .
Il y à redistribution des cartes.

La seul chose que nous puissions faire ,
s'est de nous adapter, nous renouveler, simplifier notre filière,(moins d'inter profession), continuer à se restructurer, combatre les charges et s'unir pour que le moins possible d'entre nous ne sombre.
A l'image de notre équipe de France de foot , en chaqu'un pour sois , nous ne nous en sortirons pas industries comprise.

Nous sommes dans une guerre économique ,

Bon courage a tous.
 Béarnais

6 20-Jun-2010 19:25 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)

Les éleveurs de porcs se définissent comme des chefs d'entreprise.
Pourtant beaucoup d'entre eux n'ont de rapports commerciaux qu'avec une seule société qui est donc leur seul client et leur seul fournisseur.

Ils appellent cela la FILIERE.

(En fait ce mot de filière n'est pas exact car il n'intègre pas son élément le plus rémunérateur la distribution.
Les bases sont donc faussées dès le départ...mais ceci est un autre problème)

ET depuis 3 ans, on ne peut que constater que les filières ont échoué dans leur défense du revenu des éleveurs parce qu'elles ont toujours considéré ceux-ci comme la variable d'ajustement qui leur a permis de maintenir leur rentabilité.

Pour mieux fidéliser les éleveurs, les filières ont décidé de leur distribuer des plus-values sur leurs apports de porcs charcutiers, mais en échange, les éleveurs ont dû s'engager à livrer les porcs aux abattoirs sans en discuter le prix. Seuls 15% des porcs du grand ouest passent au marché du porc breton et participent à la définition d'un juste prix.
On peut donc en conclure que les plus-values sont un leurre car d'une part les livraisons de porcs en direct tirent le prix du porc vers le bas, surtout comme en ce moment quand la conjoncture est favorable et d'autre part, pour en profiter, les éleveurs perdent le choix de leur fournisseur d'aliment, ce qui n'incite pas le fournisseur à baisser ses prix.

Mais personne ne force les éleveurs de porcs à travailler en filière, ce sont des chefs d'entreprise, de grands garçons et de grandes filles, qui prennent leurs décisions librement.

Alors qu'est ce que vous voulez que je vous dise ?

Au vu du manque de réactivité des éleveurs, la situation ne peut qu'empirer. Bon nombre d'entre eux sont endettés à plus de 100% et en plus avec de l'argent prêté par leur filière. Pour l'instant, tout fonctionne encore, l'aliment est livré, les cochons sortent de la porcherie, mais il faudra bien un jour solder les comptes. Quand ces éleveurs prendront leur retraite, ils partiront sans rien et peut-être même avec encore un échéancier à respecter !

Ce que je propose (idées utopiques)

Transformer le Marché du Porc Breton en Marché du Porc de l'Ouest afin d'élargir sa zone d'activité.

Interdire la livraison des porcs en direct. Tout porc entrant dans un abattoir devra avoir été acheté au marché du porc de l'Ouest.

Interdire le financement des éleveurs par les groupements, apparemment, dans un certain nombre de cas, on assiste aujourd'hui à du soutien abusif. Seules les banques pourront financer les éleveurs.

Ne pas lier le paiement d'une plus value au choix d'un fournisseur d'aliment, bien sur la traçabilité devra être assurée mais l'éleveur doit rester libre du choix de son fournisseur.

Arrêter de publier partout, dans les journaux, sur internet, les résultats techniques et économiques des éleveurs.
Est ce que vous connaissez le salaires du directeur de votre groupement, du directeur de l'abattoir, des dirigeants de la GMS où sont vendus vos porcs.
On est vraiment très, très cons de publier ça, je ne trouve pas d'autre mot.

Ensuite:

Dénoncer de façon beaucoup plus forte les distorsions de concurrence que nous subissons par rapport à d'autres pays européens, l'Ifip a fait de très intéressantes études à ce sujet mais le moins que l'on puisse dire est que nos responsables politiques ne prennent pas le goret par le groin.

Ce doit être Angela qui leur fait peur !

 Léon

7 20-Jun-2010 22:06 (il y a 12 ans 5 mois 12 jours)


Réformer le statut des coopératives.

Quand ces groupes seront soumis à une rigueur normale de gestion peut-être y aura t-il moins de budget pour sponsoriser le marasme. Le commerce ré-existera enfin , l'entrepreneur reprendra sa place. Tout ce dont nous souffrons est entrenenue grâce à une manne financière qui n'a pas de légitimité face à son inéfficacité. C'est la fin d'une époque qui a eut ses heures de gloire. Beaucoup mourrons d'espérer un changement avec des méthodes , des hommes , des organisations qui n'ont rien apporté depuis plus de 3 ans. Hélas , tout est à refaire. C'est ma conviction. Au boulot !
 dd

8 21-Jun-2010 0:03 (il y a 12 ans 5 mois 11 jours)

que l'on puissent vendre les porcs au cadran directement ou en créant de petit GIE,on devrait aussi proposer les lots sur le site internet du MPB et faire de la vente en ligne (tout les porcs de France aux enchères au même endroit)
 DIDIER

9 21-Jun-2010 7:46 (il y a 12 ans 5 mois 11 jours)

taxer les porcs qui ne passent pas au mpb et redistribuer la somme a ceux qui passent au mpb
 occ

10 21-Jun-2010 11:54 (il y a 12 ans 5 mois 11 jours)

une evolution pour les filières, la possibilité de vendre ses porcs à l'avance au mpb (plusieur echeance de livraison et pas seulement du spot)
Par exemple: 6de mai, 6 de novembre, 1er quinzaine de janvier ou 1ere semaine de mai ((o)))
ou un marché à terme à la place du mpb avec pour 1ere echeance la semaine n+1
 J A

11 22-Jun-2010 23:01 (il y a 12 ans 5 mois 10 jours)

suprimer des abatoirs (et auusi des boites d'aliments) en bretagne pour que ceux qui restent travail en 2*8; les charges fixes seront écraser par 2* plus de volumes; pour certain outils les chifrages ont ete fais, sa representerais 10 cc par kg , le debut de la fortune pour les eleveurs, alors alons annoncer a nos politiques et dirigeans de coop qu'il faut licentier rapidement avant l'ecatombe.
 akwaba

12 24-Jun-2010 10:06 (il y a 12 ans 5 mois 8 jours)

Après tout nous sommes aussi un pays frontalié avec l'allemagne,
Pourquoi ne pas y envoyer nos porcs par trains . histoire de créer une pénurie ici , et que nos industriels revoient leur copies.
 cocohn dort

13 25-Jun-2010 18:30 (il y a 12 ans 5 mois 7 jours)

Pourquoi pas imposer en légiferant, au acheteur et au GMS, un commerce équitable dans l'hexagone??
 le cochon qui rigole

14 25-Jun-2010 19:54 (il y a 12 ans 5 mois 7 jours)

Vraiment que des idées de merde.
 pas content

15 25-Jun-2010 21:05 (il y a 12 ans 5 mois 7 jours)

Et au moins un lecteur de merde!

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum