Forum

Environement

 BIO

1 30-Nov-2010 10:05 (il y a 11 ans 9 mois 29 jours)


Environnement


Le porc ne produit que peu de gaz à effet de serre

(Réussir Porcs Novembre 2010 - 30/11/10)


Chaque kilo de porc vif est à l'origine de 2,69 kg d'eq CO2, essentiellement dus au méthane produit. C'est très peu en comparaison des bovins qui sont à l'origine d'environ 80 % des émissions de gaz à effet de serre liés à l'élevage dans le monde.


Au niveau mondial, les experts estiment que l'élevage en général est à l'origine de 18 % des émissions de gaz à effet de serre : CO2, CH4 et N2O (voir encadré). Les bovins — viande et lait — y contribuent pour 80 %, tandis que le porc ne serait responsable que de 3 % des émanations de N2O et 12 % des émanations de CH4, principal gaz émis par la production porcine. Les experts de l'Ifip (1) calculent que pour chaque kilo de porc vif produit, l'émission est de 2,69 eq CO2, essentiellement dus au CH4 (méthane) qui provient à 67 % du stockage du lisier dans les fosses et à 33 % des bâtiments : déjections, activité biologique des porcs. La production de N2O liée à l'activité porcine est très faible, et quasiment entièrement liée à la culture des végétaux et l'utilisation des fertilisants azotés.
Le type de logement des porcs influe sur les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les systèmes lisier + fumier conduisent à plus d'émissions que le système caillebotis intégral, en raison du N2O émis par les litières paillées. À l'inverse, le traitement biologique du lisier, qui diminue le temps de stockage, permet de réduire significativement les émissions de GES par kilo de porc produit. Quant aux systèmes « alternatifs », label rouge ou Porc Bio, « Le travail reste à faire », précise Sandrine Espagnol, ingénieur Ifip, qui a présenté ces résultats au cours des réunions du Space (1). L'impact de ces types d'élevages sur les émissions de GES sera différent de celui d'un élevage « standard », du fait de la durée de présence des porcs supérieure et de la litière, source de N2O. Elle conclut que si les émissions de GES sont une chose, il existe d'autres impacts environnementaux de l'élevage sur l'environnement, et qu'il est important de prendre en considération la totalité de ces paramètres.
 claude

2 30-Nov-2010 20:23 (il y a 11 ans 9 mois 29 jours)

Voilà effectivement le type d'argument que la production porcine n'utilise pas assez. Celui-là, et tant d'autres...
Si nous apprenions à communiquer, et surtout si l'on s'en donnait les moyens, bien des choses pourraient changer, et nous serions mieux - et plus - écoutés.
N'OUBLIONS PAS QUE NOUS PRODUISONS LA VIANDE LA PLUS CONSOMMEE EN FRANCE, qui est aussi l'une des plus abordables !
 riri

3 30-Nov-2010 20:31 (il y a 11 ans 9 mois 29 jours)

je suis absolument d'accord avec claude
la prise en compte de l'environnement étant devenue CONSIDERABLE dans nos sociétés ET QU'ON LE VEUILLE OU NON C'EST COMME CA, il faut donc montrer plus "patte blanche" sur cet aspect.
faisons connaître nos pratiques, celles d'une production hyper réglementée !
 paul

4 02-Déc-2010 11:55 (il y a 11 ans 9 mois 26 jours)

à claude : difficile de se donner des moyens, quel qu'ils soient, en ce moment !

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum