farines animales

 picasso

1 03-Mar-2008 1:18 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

-Dimanche midi, la france profonde est à table devant la télé ( le journal de la 2 )
comble de la stupidité un des leader de la profession vient réclamer , alors que les consommateurs sont devant leur assiette , la réintroduction des farines animales dans l'alimentation des porcs .
-ET CE QUI DEVAIT ARRIVER ARRIVA : La vache folle de service titube, glisse et s'écroule dans notre assiétte !!!
-Ma femme : " c'est pas comme çà que vous ferez manger du porc aux consommateurs"
-Je passe pour un éleveur complétement stupide !
-un éleveur vient bien dire rapidement que nous ne sommes pas tous atteint de la maladie d'alzheimer et que certains éleveurs ont des souvenirs douloureux de la crise d la vache folle
Mais le mal est fait l'image de la profession est encore ternie
 eleveur libéral

2 03-Mar-2008 11:50 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

"Un des leaders de la profession" C'est qui ?
Marre des"certains abattoirs", "certains groupements", "certains leaders"
Si tu ne souhaite pas nous le dire directement, donne nous quand même une petite indication...
Merci
 Visiteur

3 03-Mar-2008 12:14 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)


Il faudrai expliquer au consomateur qu'actuellement, on donne de l'argent aux argentins pour nous debarrasser de nos farines annimales, et qu'elles nous reviennent sous forme de poulet pas cher ou de poisson d'elevage.

les farines annimales sont une bonne source de protéines, le porc est omnivore, donc ça ne presente pas de problème. (et il y a des preuves scientifiques).

les principaux problèmes sont:
- que dans notre pays le gouvernement ne respecte pas les conclusions scientifiques de ses chercheurs (financés a grands frais de deniers publics) il n'y a qu'a voir le dossier OGM pour s'en convaincre.
-qu'on est pas foutus au niveau agricole de communiquer correctement au consomateur le pourquoi du comment

-qu'on a des journalistes a la déontologie elastique.

les trois mis ensemble, me font penser que meme si il n'y a aucun danger d'incorporer des farines annimales (ou des OGM) dans les rations de nos cochons, il est toute fois trop tot pour en parler sans se prendre un retour de baton. et c'est pas ce genre d'initiative qui va ameliorer les choses.
 jean-claude

4 03-Mar-2008 14:17 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

eleveur liberal, dimanche en plein repas familial les infos!!!! chouette on parle du cochon tout le monde devant la télé eh ben merci monsieur jean michel.... habillé comme ceux que je fait visiter, pour nous expliquer avec des arguments que personne ne veut entendre!!! que les farines animales ne sont pas daugereuses!!! et en prime comme dit picasso la vache de service qui tombe inutile de te préciser meme avec des gens ouverts a la discussion impossible de ce défendre apres un reportage comme ça. MERCI MONSIEUR LE PRESIDENT
 Eleveur libéral

5 03-Mar-2008 14:54 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

Merci de l'info, JC, je viens de visionner le journal à:

http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=1

C'est une honte !
Comment pouvons nous valoriser VPF et favoriser la consommation en encourageant l'utilisation des farines animales. Même si le coût de production de l'aliment est un peu plus élevé, ce qui est faux pour les fafeurs, cela ne représente pas grand chose face à une baisse du prix entraînée par la sous-consommation. Nous devons d'abord produire un porc irréprochable pour le marché intérieur.
De plus il est faux de dire qu'il est difficile de trouver du soja aujourd'hui, le soja est cher mais on en trouve.
 Eleveur libéral

6 03-Mar-2008 15:11 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

Lisez le document joint:
Page 3, article 5.
Qu'en pensez vous ?

Fichiers joints

Inaporc rencontre ministre.pdf (42KB)
téléchargé 317 fois
télécharger

 numerobis

7 03-Mar-2008 19:37 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

à eleveur liberal
je crois qu il est important de definir ce qu est notre marche interieur Avec la zone de libre echange qu est devenue l Europe notre marche interieur comme vous dites est donc l europe et non le marche francais C est d ailleurs un probleme puisque nos concurrents eux utilisent les graisses animales et comme nous importons 30% et exportons a peu pres autaht plus personne ne sait qui consomme quoi Il est illusoire de vouloir produire differamment puisque notre marche n est plus protege par des frontieres
 sity

8 03-Mar-2008 21:32 (il y a 10 ans 10 mois 15 jours)

IL faut un sérieux tour de table et pas avec n'importe qui et pourquoi pas 60 millions consommateurs,si les farines doivent etre introduite,il ne faudra pas se louper par ce que d'autre individus ne se génerons pas de nous démolires,de toute façon il nous manque un sérieux pouvoir de communication, on sais courbés au traçabilitée des groupements qui aujourd'hui ne servent plus a grand choses,pourquoi pas utiliser les farines pour d'autres énergies,et gardons les céréales pour nourrire nos animaux,si la décisions est prises sans tenir compte de l'avis des producteurs et que nouvelle crise s'en suit,qui nettoiera les dégats???
 Eleveur libéral

9 04-Mar-2008 9:05 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

Le marché intérieur est bien sur le marché européen et non le marché français. Il n'en reste pas moins que nos syndicalistes ont réussi à construire VPF. Mais à quoi sert-il d'avoir VPF si le porc français ne se démarque en aucune façon du porc USA ou Brésil ?
 sity

10 04-Mar-2008 9:25 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

Le prix et le pouvoir, serait il pas le probleme?
 Visiteur

11 04-Mar-2008 10:03 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

exactement !

a quoi bon plomber notre cout de production a s'enteter a produire sans OGM ni co-produits carnés (vu la difference de langage?), alors que notre viande n'est pas mieux valorisée?

en france c'est là qu'on produit le meilleur cochon au monde, beaucoup de taux de muscle, traçabilité complète de la filière. et ça rapporte quoi? RIEN, meme moins que rien, puisque ça coute plus cher.

donc soit on protège notre marché interieur (europeen si vous voulez), ce qui est tout sauf liberal (et pan dans le pseudonyme ;o) ) soit on se met au marché mondial, et on fait comme les copains...

souci, en france personne ne nous le pardonnera.

les farines animales (euh... co-produits carnés) ont eu mauvaise presse. faudrait expliquer que depuis 10 ans les procedures de traitement de ces produits ont bien changé. mais ça personne ne prendra le risque de le faire. manque de courage politique de nos dirigeants et de nos representants, parti pris des journalistes... vaut mieux pas en parler dans l'etat actuel des choses

pendant ce temps, ma trésorerie baisse... en temps que JA je me demandes si j'ai fait le bon choix de croire dans le cochon.

 Eleveur libéral

12 04-Mar-2008 12:03 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

Pour le pseudo, c'est seulement pour montrer que je crois à la libre concurrence et entreprise...
Mais bon, c'est vrai que le vrai libéralisme peut être inhumain.
Les farines animales sont maintenant appelée PAT: Protéïnes Animales Transformée.
C'est vrai qu'il est maintenant possible d'utiliser des farines saines et que le porc est un omnivore mais quel est le gain exact par Kg d'aliment ?
 sity

13 04-Mar-2008 12:28 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

Le gain, une dizaines de centimes en croire certains,en vaut il le coup? Pour visiteur en se qui concerne la volontée politiques,de nos responsables de toute sortes avez vous l'émission "mots croisés"sur FR2 et surtout le comportement des personnes présents représentants, agricoles,économistes,et autres,quand ont leurs demande d'etre plus précis dans leurs propos et qu'il en garde bien le secret,pour causes de représailles,il y a toute meme un sérieux problemes dans notre pays,se cacherait il une nouvelles formes de corruptions?
 Visiteur

14 04-Mar-2008 18:59 (il y a 10 ans 10 mois 14 jours)

je n'ai pas vu cette emission, mais j'imagine les courants d'air plein de bonne volontée qui s'y sont échangés...

eleveur liberal => pour le pseudo c'était une boutade, evidement.

en ce qui concerne le liberalisme, sans régles, c'est la jungle (E.Balladur). ce qu'il faut c'est les memes regles pour tous pour que le système fonctionne bien. et ce n'est pas le cas.

alors que faire?
avoir le courage de refuser d'importer des produits qui ne correspondent pas à notre cahier des charges?
ou bien
avoir le courage de prendre des mesures pour permettre au producteur d'assurer leur rentabilité?

dans les deux cas les conséquences seraient catastrophiques... donc pour l'instant statut co, wait and see comme diraient les americains (qui sont tout sauf liberaux en ce qui concerne leur commerce.)

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici