Forum

gestion des adoptions

 yoann

1 26-Avr-2009 12:08 (il y a 13 ans 7 mois 9 jours)

bonjour
je voulais avoir quelques précisions et des avis d'éleveurs sur le principes des adoptions. Savoir quel est le moment idéal pour le faire, tot après la mise bas, 24h après,...?
Moi j'ai remarquer que 3 à 4 heures après le début des mises bas , je commence à alloter les porcelets et à équilibrer les portées en fonction de la carrière de la truie,... et je trouve que j'ai moins de pertes sur les 4 premiers jours de lactation.(avant j'étais vers 10 12% de pertes sur 4 premiers jours maintenant je suis sur 5 6 % avec cette technique). Est ce que beaucoup d'entre vous pratique cela. Si non comment faites vous??
Merci de vos conseils.
 garou

2 27-Avr-2009 9:43 (il y a 13 ans 7 mois 8 jours)

3-4 heures après MB pour faire des adoptions, c'est trop tôt car tes porcelets n'ont pas bu assez de colostrum...
Personnellement, je préfère être à 10-12 % de perte en mater (quand la prolif est là) et avoir un taux de perte PS ENG le plus bas possible...
 BOTAM-fr

3 28-Avr-2009 14:48 (il y a 13 ans 7 mois 7 jours)

Comme il avait été dit plutôt sur le forum « adoption » du 15/04/09, l’adoption est un art qui varie d’un élevage à l’autre compte tenu :
• Du troupeau (génétique : gène maternel, prolificité…)
• De l’environnement et stratégies apporté par l’éleveur (comme le souligne Garou)
• De la gestion du troupeau (état des truies, nombre par bande…)
• Des procédures autour de la mise bas.
Donc chaque système est bon tant que l’on reste convaincu de sa pertinence pour l’outil que l’on fait vivre tous les jours.
En tenant compte des disparités de prolificité d’un élevage à l’autre, il est évident que les taux de pertes à 48 h vont être inégaux et de ce fait impossible voir stupides à comparer. Dans les cas il faut commencer par ses objectifs de vente afin de se donner des niveaux « de pertes acceptables » par secteur, ce qui au final nous laissera confiant dans nos moyennes d’élevage comparés aux autres.
Ensuite à chaque niveau de production, comme autour de la mise bas, les outils disponibles sont à prendre en compte :
• % primipares (capacité laitière, agressivité…)
• Temps disponible (aider les plus petits à la prise e colostrum, séchage des porcelets…)
• Nés vivant / truie (tétines fonctionnelles disponibles dans la bande, possibilité truie de réforme ?....)
• Synchronisation des mises-bas ? (nombre de jours entre première et dernière mise bas…)
• ………….
Aussi afin de pouvoir réellement suivre les efforts fournis, l’enregistrement du maximum d’informations permet d’avancer plus vite et sereinement. Par exemple je suis un convaincu de l’enregistrement des vivant à 48 h car c’est (à mon avis) la période cruciale pour la suite des évènements tant pour le porcelet que pour la truie.
Ainsi l’évolution du % de pertes à 48 h me donne une bonne vision des efforts fournis autour de la mise bas. Bien entendu, le cas échéant, on analysera aussi les autres problèmes globaux ponctuels de la bande.
Pour en revenir à la question de Yoann, nous sommes tous d’accord sur plusieurs points :
• La prise de colostrum dans les 3 à 4 heures est primordial (prise d’anticorps…)
• Equilibrer les protées selon les poids afin qu’ils puissent tous se défendrent et ensuite pouvoir les suivre dans un endroit précis des salles (gestion du temps) pour par exemple leur apporter des suppléments
• Placer les plus petits sur une truie confirmée bonne laitière compte tenu de ses antécédents (informations disponibles sur les cartes individuelle…aussi pourquoi les enregistrement sont important ! )
• Ne pas « ré-adopter » car par expérience, c’est une perte de temps. Aussi bien noter les truies adoptives afin de ne plus déplacer ces porcelets avant le sevrage.
Voilà quelques points qui je l’espère aidera un peu.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum