Grippe mexicaine

 Eleveur libéral

1 26-Avr-2009 12:35 (il y a 9 ans 4 mois 28 jours)

Bonjour à tous, des infos sur la grippe:
Source Agrisalon, entretien avec Madame Jeanne Brugère-Picou.

http://www.agrisalon.com/

25 Avril 2009 - La lettre Agrisalon N°494 - Edition hebdomadaire
Grippe porcine, pas de panique...
La machine médiatique s'étant mise en route, il est temps de laisser parler les experts et plus particulièrement quelq'un qui sait de quoi elle parle, Jeanne Brugère-Picou, docteur vétérinaire, professeur à Alfort pour qui il n'y a "pas de raisons de s'inquiéter particulièrement".
Voici les réponses de Jeanne Brugère-Picou que l'on pouvait entendre et lire ce samedi dans différents médias.

Q. La grippe porcine est-elle une maladie dangereuse?
R. "Ce n'est pas une maladie qu'on considère comme dangereuse. Le H1N1, c'est la grippe classique chez le porc, pas dangereuse si le virus passe chez l'homme. Ce n'est d'ailleurs pas une maladie à déclaration obligatoire chez le porc.
Elle se transmet par contamination entre l'animal vivant et l'homme. Mais c'est souvent un syndrome grippal bénin.
Si la grippe porcine devenait dangereuse pour l'homme, les sentinelles, ce sont les éleveurs de porc. S'ils devenaient vraiment malades, on pourrait s'inquiéter. Ce n'est pas le cas au Mexique.
Il n'y a pas eu d'épizootie de grippe porcine. Il n'y a aucun éleveur de porc qui ait été touché. C'est en milieu urbain; Ce n'est pas un problème d'éleveurs de porcs".

Q. Y a-t-il un risque de pandémie?
R. "Peut-on dire qu'il y a vraiment un risque de pandémie quand ça dure depuis un mois, que c'est localisé et que ça n'a pas explosé? Une pandémie se propage très rapidement.
Cette grippe, elle est passée. Le pic a eu lieu en avril, on est en phase de régression, pas en phase d'expansion, de risque pandémique.
Pour le Sras (la crise de la pneumonie atypique en 2003, ndlr), il y a eu 8.000 malades et 800 morts. Il y avait vraiment de quoi s'inquiéter. Là, si c'est vraiment le H1N1 de la grippe porcine classique, on n'a pas de raison de s'inquiéter.. Je ne vois pas de raisons de s'inquiéter particulièrement".

Q. Coment expliquer ces mortalités élevées au Mexique?
R. "On a peut-être un nouveau virus mais il y a peut-être des facteurs d'aggravation comme la pollution de l'air à Mexico, ou des surinfections. On ne sait rien pour expliquer ces taux de mortalité.. Mais 20 décès, ce n'est pas énorme. Il ne faut pas oublier que la grippe saisonière tue.
On peut se poser la question, pourquoi ces jeunes qui étaient dans la force de l'âge, ont-ils été touchés? Mais s'agit-il vraiment d'un virus H1N1 de la grippe porcine classique? Y a-t-il eu une recombinaison de virus? Ce serait cela le risque.
Il faut identifier le virus. Savoir pourquoi il y a eu une mortalité un peu plus élevée que dans une grippe, déterminer s'il a eu vraiment une mortalité anormalement élevée".

Alors continuons à consommer de la viande de porc et n'ajoutons pas aux difficultés d'une profession qui peine à vivre de son métier.

Alban Moyaux
 Mina

2 27-Avr-2009 14:57 (il y a 9 ans 4 mois 27 jours)

malheureusement c'etait il y a 2 jours. aujourd'hui on est à 103 décés sur 1600. A midi, 4 pays avaient des cas confirmés (mexique, etats unis, canada et ESPAGNE). Il n'ya pas d'épidémie de grippe chez les porcs mexicains il n'y a pas d'éleveur de porcs mexicain qui sont malade. il s'agit d'une grippe humaine arrêtons de parler de grippe porcine.
 Mina

3 27-Avr-2009 15:15 (il y a 9 ans 4 mois 27 jours)

"À l'origine, tous les virus grippaux du porc viennent de l'homme. C'est l'homme qui a infecté le porc. C'est la raison pour laquelle les deux espèces ont les mêmes virus H1N1, H3N2, H2N2, etc. Rappelons que les sous-types viraux sont définis par leur hémagglutinine (H) et leur neuraminidase (N), deux protéines de surface indispensables à l'entrée du virus dans les cellules et à la multiplication virale. Le nouveau virus est un hybride de deux virus H1N1 porcins : l'un est un H1N1 «classique» (ce virus a une histoire commune avec l'homme), l'autre est un H1N1 «eurasien» également appelé «avian-like». Il vient des oiseaux et a supplanté en Europe les virus classiques chez le porc."

JE CONFIRME DONC IL S'AGIT BIEN D'UNE GRIPPE HUMAINE. MESSIEURS LES JOURNALISTES MERCI DE RECTIFIER
 fafa

4 27-Avr-2009 16:14 (il y a 9 ans 4 mois 27 jours)

en esperant que les consommateurs vont comprendre


Grippe porcine - « Le problème est plus humain qu'animal » (Fnsea)

( Publié le 26/04/2009 à : 18H 05 min )


La Fnsea ne craint pas d'impact de l'épidémie de grippe porcine, déclarée au Mexique, sur la filière du porc en France, estimant que le problème est « plus humain qu'animal », a indiqué dimanche Christiane Lambert, la vice-présidente du syndicat agricole.

La France n'importe pas de porcs vivants, ni de viande porcine du Mexique, et les consommateurs ne risquent rien, la contagion de la grippe porcine ne se faisant pas par la viande, a assuré samedi le ministère de l'Agriculture. Nous sommes rassurés de savoir que la viande ne court aucun risque", a indiqué à l'Afp Mme Lambert, l'Organisation mondiale de la santé (Oms) ayant constaté que tous les cas de contamination de ce "nouveau virus" s'étaient fait d'homme à homme. "Nous sommes plus face à un problème humain qu'à un problème animal, mais nous suivons toutefois de près ce que dit l'Oms", a ajouté Mme Lambert, également éleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, selon qui l'état sanitaire des exploitations en France est de toute façon "extrêmement surveillé" et tous les animaux sont vus tous les jours par l'éleveur.

« Le seul risque est médiatique »

Dans ce contexte, la Fnsea ne craint pas une baisse de la consommation de viande de porc, qui ne serait "pas rationnelle". Cette "épidémie" de grippe porcine a provoqué 20 décès identifiés au Mexique et 81 probables. Jusqu'ici, plus d'un millier de malades ont été mis ou sont encore sous surveillance médicale.

En ce qui concerne la consommation de viande porcine, "le seul risque est médiatique, avec une éventuelle réaction psychologique (des consommateurs), non motivée par des craintes réelles", a estimé Paul Rouche, président du Syndicat national du commerce de porc, qui représente les entreprises d'abattage et de découpe de porc. "On va voir dès lundi matin si nos clients distributeurs sont affectés, mais pour l'instant cela n'a pas l'air d'avoir touché la consommation", a indiqué M. Rouche.

Le président de l'Interprofession nationale porcine (Inaporc), Guillaume Roué, avait aussi jugé samedi qu'il n'y avait "aucune raison de s'affoler pour l'instant", redoutant néanmoins un mouvement de défiance à l'égard de la viande porcine.

D'après les professionnels de la filière, le commerce du porc est peu international et l'Europe étant excédentaire, elle importe peu en provenance de pays tiers. La France, qui produit 25 millions de porcs par an, n'importe pas de pays en dehors de l'Union européenne, indique-t-on de même source.


Source : AFP

 fafa

5 27-Avr-2009 16:35 (il y a 9 ans 4 mois 27 jours)

Le terme "grippe porcine" inapproprié: virus absent chez l'animal
PARIS - L'expression "grippe porcine" pour qualifier l'épidémie originaire du Mexique n'est pas appropriée dans la mesure où le virus qui la provoque n'a pas été mis en évidence sur des animaux, a déclaré lundi l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

"Le virus n'a pas, à ce jour, été isolé sur des animaux. Il n'est donc pas justifié d'appeler cette maladie grippe porcine", estime l'OIE dans un communiqué.

Le terme "grippe porcine" est employé depuis vendredi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour parler de la maladie qui a fait 103 morts au Mexique.

Le directeur général de l'OIE Bernard Vallat a déclaré lundi à l'AFP être en discussion avec l'OMS à ce sujet.

"Dans le passé, plusieurs épidémies de grippe d'origine animale ont été nommées en fonction de leur origine géographique, par exemple la grippe espagnole (1918-19) ou la grippe asiatique (1957-58), c'est pourquoi il serait logique d'appeler cette maladie "grippe nord-américaine", selon l'OIE, une organisation intergouvernementale regroupant 174 pays et dont le siège est à Paris.

"Il n'y a aucune preuve de transmission du virus par l'alimentation", assure encore l'OIE qui juge inappropriées les restrictions sur le commerce imposées par certains pays, comme la Chine.

"Actuellement, seuls des résultats établissant une circulation de ce virus chez des cochons dans des zones comptant des cas humains justifierait des mesures commerciales sur l'importation de porcs en provenance de ces pays", selon le communiqué.

Toutefois, il ne s'agit pas "d'un virus classique de grippe humaine, appelé grippe saisonnière, qui provoque chaque année des millions de cas de grippe à travers le monde, mais d'un virus ayant des caractéristiques porcines, aviaires et humaines", ajoute le texte.

"Si ce virus venait à rendre malade des animaux, sa circulation pourrait en être accrue et entraîner une détérioriation de la santé publique au niveau mondial", avertit l'OIE qui appelle à une coopération internationale accrue entre les laboratoires chargés de la surveillance des maladies animales (épizooties).

L'organisation mondiale appelle enfin les laboratoires à "mettre immédiatement dans le domaine public toute séquence génétique de virus grippal qu'ils obtiendraient".

Le virus a été identifié comme étant de type A/H1N1 et il touche majoritairement de jeunes adultes en bonne santé, selon l'Organisation mondiale de la santé.

(©AFP / 27 avril 2009 14h45)

 gmbh

6 27-Avr-2009 17:48 (il y a 9 ans 4 mois 27 jours)

Les premières analyses dans les élevages de porcs mexicains sont toutes négatives...
Les mexicains émettent l'hypothèse d'une origine usa , évidemment comme les ouvriers dans les mégas porcheries américaines sont pour beaucoup d'origine mexicaine on peut supposer qu'en revenant au Mexique ceux-ci ont contaminé leur voisins...
Si le virus est apparu dans ces mégas porcheries il y a longtemps que les américains doivent le savoir et au lieu de saborder leur filière ils ont laissé l' épidémie s'étendre ...
 gaby

7 28-Avr-2009 7:55 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

bravo tf1 au journal de 20 h LAURENCE FERRARI a parlée de grippe mexicaine par contre france2 rabache toujours grippe porcine ce matin LEYMERGIE continu dans un reportage ou la journaliste afirme que la transmition ce fait par l'homme et non le porc
que fait le ministère de l'agriculture?
 Picasso

8 28-Avr-2009 8:59 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

qmbg
quelles sont tes sources sur la négativité des élevages mexicains c'est important de les citer afin de les transmettre aux médias
 gmbh

9 28-Avr-2009 9:34 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-04/28/content_867352.htm
 gmbh

10 28-Avr-2009 9:37 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

http://www.leparisien.fr/societe/le-virus-n-est-pas-forcement-lie-aux-elevages-de-porcs-27-04-2009-494174.php
 gmbh

11 28-Avr-2009 9:39 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

officiellement aucun élevage de porcs d'infecté au Mexique
http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/27/01003-20090427ARTFIG00245-mexico-n-exclut-pas-que-le-virus-vienne-des-etats-unis-.php
 gmbh

12 28-Avr-2009 9:44 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

le doute pourrait venir d'un élevage
de porcs Smithfield Foods au mexique mais non confirmé jusqu'à ce jour

http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-04/28/content_867352.htm
 gmbh

13 28-Avr-2009 9:54 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

société Smithfield Foods au mexique

http://www.granjascarroll.com/produccion.html
 gmbh

14 28-Avr-2009 11:38 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

heureusement en france on est bien préparé !!!

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-04-28/grippe-porcine-un-virologue-marseillais-on-court-a-la-catastrophe/924/0/338587
 gmbh

15 28-Avr-2009 12:54 (il y a 9 ans 4 mois 26 jours)

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Depeches/FAO-La-grippe-est-elle-vraiment-porcine-92384/

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici