http://www.stop-dumping-social-europe.org/

 GmbH

1 25-Oct-2010 21:22 (il y a 7 ans 11 mois 25 jours)

Sachant que Bruxelles commence à 'regarder' les pétitions à partir de 10 000 signatures "c'est mal barr"...

Demandez à vos proches de signer cette pétition, plus nous sommes nombreux, plus le Collectif peut peser pour exiger la fin des distorsions de concurrence en Europe. D’autres actions sont envisagées, restez mobilisés.

Une confirmation de votre signature vous a été envoyée à votre adresse mail.

Cette pétition a été ouverte le 14 septembre 2010 à l’ouverture du SPACE.

A ce jour vous êtes 8653 à l’avoir signé.
Ce chiffre comprend les pétitions signées sur le SPACE et celles validées sur ce site.
 ultra

2 26-Oct-2010 20:53 (il y a 7 ans 11 mois 24 jours)

faut arreter les co...ries.
quand nos voisins européens voient les français défiler dans les rues pour garder la retraite a 60 ans et donc garder les déficits abyssaux qui vont avec,je pense qu'aller leur présenter une pétition contre le dumping social,ils vont vous répondre de commencer par faire le ménage en
france.
ce sont les couts sociaux qui tuent l'économie et rien d'autre.
 lili

3 26-Oct-2010 21:23 (il y a 7 ans 11 mois 24 jours)

Porc/UE
La France veut des mesures de marchéPublié le mardi 26 octobre 2010 - 18h51

Le ministre français de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a réclamé mardi « une intervention vigoureuse » de l'UE en faveur du secteur porcin. La Commission européenne lui a assuré qu'elle suit la situation de près.



« Sur le porc, nous avons besoin d'une intervention vigoureuse » de la part de l'UE, a estimé M. Le Maire, en marge d'une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg.



« Je souhaite qu'il y ait des mesures de restitution (aides aux exportations, NDLR), de soutien au stockage, qui soient prises pour la filière porcine », a énuméré le ministre français devant des journalistes.



Sans aller jusqu'à réclamer une intervention sur les marchés, la Belgique, la Pologne, la Slovénie, l'Espagne, la Hongrie, le Danemark, l'Autriche et la Grèce ont également souligné que le secteur de l'élevage porcin connaissait en ce moment des problèmes structurels importants, selon une source diplomatique.



Le commissaire européen Dacian Ciolos les a assurés qu'il suivait avec une grande attention l'évolution de la situation économique de la filière porcine en Europe, se disant prêt à prendre des « mesures nécessaires » si la situation le requiert.



Les exportations vers la Russie jouent un rôle important pour ce secteur, selon la Commission. Actuellement, l'évolution du taux de change de l'euro pèse sur ces exportations.



Par ailleurs, les cours élevés des céréales ont un impact négatif sur les marges des éleveurs porcins, qui sont contraints d'acheter plus cher la nourriture pour leurs bêtes.



Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici