Forum

Incorporer le lisier au fumier

 cochon grillé

1 04-Sep-2008 22:52 (il y a 14 ans 27 jours)

Je monte un batiment paille et se pose alors la question du fumier. J'ai dans l'idee d'en faire du compost mais j'ai deja du lisier, et j'aurais voulu l'incorporer au fumier pour mieux valoriser ce compost(prix de l'engrais). Est-ce que quelqu'un a une experience sur ca? Jusqu'a quel taux peut on l'incorporer?
 Amont

2 04-Sep-2008 23:55 (il y a 14 ans 27 jours)

il se pose 2 problèmes à ton idée : le rapport carbone / azote qui risque de ne pas être équilibré pour faire du compost et un taux d'humidité trop élevé ; ça marcherait avec du funier de volaille, qui est plus sec et plus pailleux...
  Visiteur

3 05-Sep-2008 7:57 (il y a 14 ans 26 jours)

je prolonge la question:

avez vous des references quand a l'incorporation de lisier dans de la paille, en vue de compostage?

est-ce que ça se fait?

qu'en retire-on?

merci
 Amont

4 05-Sep-2008 9:00 (il y a 14 ans 26 jours)

http://www.journees-recherche-porcine.com/texte/1996/96txtLog/L9608.pdf
 garance

5 05-Sep-2008 9:26 (il y a 14 ans 26 jours)

nous avons fait du compostage au champ pendant 1 an
il faut avoir beaucoup de paille d'une part un retourneur d'andains d'autre part et beaucoup de temps aussi
c'est un principe qui sur le papier est très bien mais le temps a y consacrer est très important
il faut trouver une solution pour faciliter la tache
poue quelle taille d'atelier?
 cochon grillé

6 08-Sep-2008 14:01 (il y a 14 ans 23 jours)

Mon batiment sur paille sera en ventilation dynamique je compte alors avoir un fumier assez sec. Ca sera un batiment de 1000 places wean to finish. Mais nous avons par ailleurs deja une fosse a lisier...
Pour le retourneur d'andain je sais qu'il ya des cuma vers chez moi qui proposent leur service.
 dinocras

7 02-Mar-2009 17:30 (il y a 13 ans 6 mois 29 jours)

Bonjour,
le problème d'un élevage sur paille et qu'il génère des départs d'ammoniac bien supérieurs à celui d'un élevage sur caillebotis (voir document CORPEN).
C'est à dire que la paille imprégnée de litière ne contient presuqe plus d'azote car il est entièrement volatilisé dans l'air ! Cette pratique de compostage est un réel gaspillage d'azote qui est si cher sous forme d'engrais. Le lisier contient de l'azote et on le volatilise dans l'air pas compostage .... pour ensuite racheter de l'engrais chimique ammonitrate ?
Il ne faut pas composter le lisier et plutôt ensiler la forme solide (centrifugée)et traiter le liquide restant sur paille, mais en anaérobiose alcaline : pas de pertes d'azote, pas d'odeurs, et une valeur ajoutée bien supérieure.
 christophe

8 04-Mar-2009 11:12 (il y a 13 ans 6 mois 27 jours)

moi j ai un batiment sur paille accumulé
les cages font 6m x 10 m pour 55/60 porcs de 40 kg a 120 kg alimentation seche je suis tres satisfait bon resultat
je paille une foi pas semaine je mes une boule de paille par loge +/- 250 kg de paille par semaine pour 55 porcs je les nettoyes une fois avant qu ils parte +/- 80 kg on pourrait ne pas les nettoyés mais il faut au moin des mur entre les loge de 1 m 80 car moi j ai fait des mur de 1 m 40 et il passerait au dessus car arrive a 80 kg +/- 60 cm de fumier
je composte les fumies pour qu il sois bien melangé car dans les loges coin propre et sale dons pour bien melangé le fumier car fort pailleux
je composte pour d autres raisons aussi
le fumier passe plus facilement dans l epandeur
et le tas diminue sur de moitié donc je pense que ca vaut la peine
ses vris il parrait que l on perd beaucoups d azote
je composte le fumier 4 semaines apres l avoir mis en tas et je l epand 4 semaines plus tard
ses une entreprise qui me le composte il travaille a 150 € de l heure +/- 400 m 3 de fumier +/- 40 minutes il vaut mieux faire un tas pas trop gros et plus lonq car il va plus vite
en suis je l epand sur cereales si le sol porte +/- 25 t ha
pour les mais je mais avant labour +/- 40 t ha puis sur labour avant de semé mais 20 t de lisier de porcs mais il contient beaucoups d eau
je suis content du resultat
autre avantage de composte lorsque j epand le composte sa sens beaucoups moin on ma fait la remarque dimanche
pour du fumier de cochon sa ne pue pas
 BOTAM-fr

9 16-Jul-2009 10:20 (il y a 13 ans 2 mois 15 jours)

Bonjour,
En consultant les commentaires je suis plutôt d’avis avec Dinocras concernant l’incorporation du lisier après traitement préalable mais il faut pouvoir y investir en conséquence. Comment concevoir ses bâtiments (N/E) sur paille ? Comment bien gérer les flux liquides ? Auriez-vous des sites internet ou des articles où je puisse me renseigner ?
Merci.
 Dinocras

10 02-Aoû-2009 15:06 (il y a 13 ans 1 mois 29 jours)

Bonjour,
je réponds tardivement... toutes mes excuses.
La paille est capable de fixer plus de 40 g d'azote N par kg de Matière sèche.
Il faudrait donc une quantité assez limitée de paille pour fixer tout l'azote du lisier dans la paille. Cette fixation n'est pas comme une éponge mais chimique, durablme et sous forme de molécules insolubles. RTous les éleveurs ont traité des pailles à l'ammoniac pour les rendre plus digestibles aux bovins !!! L'azote se fixe donc bien chimiquement sur la paille .... et encore plus sur le Miscanthus !! Le problème des élevages actuels est qu'ils s'obstinent à composter les lisiers ce qui est une aberration : perte d'aote, mauvaises odeurs, frais élevés de retournement, d'aération, d'acheminement de co-produits ... bref un bilan écologique totalement désatreux et un bilan économique lamentable.

La fixation de l'ammoniac sur les pailles (orge, blé ou miscanthus) ne s'obtient qu'en ensilage (milieu anaérobie confiné) et non en compostage aéré qui perd l'azote dans l'air.

Investir dans une bâche d'ensilage c'est quand même pas hors de portée d'un élevage, d'autant plus que cette bâche peut être utilisée de nombreuses années. Il n'y a pas d'autres investissements.

Codialement

Dinocras

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum