je ne comprend pas votre système

 particulier

1 09-Jun-2010 0:43 (il y a 8 ans 6 mois 8 jours)

Bonjour
Mon fils est porcher et en discutant avec lui de son métier et des problèmes économique de sa production, je ne comprend pas votre mentalité. Beaucoup d'entre vous êtes dans des situations financière a la limite de la rupture : cout de production supérieur au prix de vente de vos porcs charcutiers. dans un système d'entreprise c'est assez maso (excuser la comparaison) vous produisez pour vendre a perte, certain ce plaigne de rechercher de la main d'oeuvre et dise qu'elle est trop chère.
Pour la main d'oeuvre (mon fils recherche un poste précis responsable en maternité ) a chaque entretien d'embauche on lui repond que son salaire demandé est trop élevé(1600 euro net) ce qui montre que certain pour ne pas dire beaucoup d'éleveur recherche de la main d'oeuvre qualifié mais sous rémunéner (différence entre les rémunérations proposé et les barème des conventions collective( dudépartement 22 pour ca recherche). J'étais artisant mon entreprise a marché pendant 5 ans avec des bénéfices régulier chaque année avec possibilité de me dégager un salaire pour pouvoir vivre tranquillement sans excès mais vivre.
Vous, vous continuez a vous enfoncer a augmenter votre taux d'endettement a des limites impressionnantes même inconciente pour ma part, tout ca pour rien a part pour vous pourrir la vie. Apres vous raler contre vos coopératives qui ne font rien pour vous soutenir et aider a une meilleur valorisation de vos porcs charcutiers, (ce qui ne semble pas normale) d'après ce que j'ai lu de tout les posts ils se font de l'argent sur votre dos comme les abatoir et les GMS. Ce qui m'étonne encore plus c'est que vous n'arrivez pas a vous mettre d'accord sur une stratégie pour faire préssion sur les organismes qui pourrait permettre une augmentation du prix d'achat de votre production, vous avez l'aire d'être dans un système individualisme complet chaq'un pour soit et tant pis pour l'autre, vous n'arriver pas a vous mettre d'accord sur ne serrsse juste une action commune comparé au producteur de lait qui ont manisfester il y a quelque mois d'une seul voix pour avoir un compromi sur le prix d'achat de leurs productions ( même si a l'heure actuel ce n'est pas respecte). Pour revenir sur mon commerce qui au bout de cinq , la crise a porté un perte de bénéfice et ma fait passé dans le rouge j'ai éssayer de tenrir mais le rouge clair ou je me suis maintenu est passé en rouge foncéet j'ai décidé d'arrèter pour ne pasd mettre en péril ma vie privé, mon intérrogation est simple pourquoi certain d'entre vous (même un grand nombre) vous entètez vous d'éssayez de garder la tête hors de l'eau (alors que vous êtes déja noyer)? est ce par fierté ou parce que vous avez peur de regarder les choses en face : que votre entreprise est perdu et que chaque jour vous creusez encore plus votre trou avec le risque de ne jamais resortir la tête de l'eau?

PS ; une personne en répondant a un commentaire disait que les artisant ne devait pas se plaindre de leur sort car il avait eut de belle année et qu'il aurait du mettre de l'argent de coté (je ne me souvient pas du pseudomyme de ce donneur de leçon) mais vous aussi les producteur de porc avez eut de belle année et je lui retourne son commentaire en plus les artisant eux ne recoive pas de prime de l'europe et que les banque ne prète pas de l'argent autant que pour les agriculteurs.
En espérant que vous trouviez un moyen de faire prèssion pour que votre production et que votre travail soit rémunéré au niveau des efforts, je vous souhaite bon courage et un avenir meilleur.
 Visiteur

2 09-Jun-2010 8:12 (il y a 8 ans 6 mois 8 jours)

bonjour,

tu soulèves de nombreux points dans ton intervention.

le capital investi dans une porcherie est beaucoup plus important que dans une entreprise artisanale, ce qui explique que les cessations d'activités sont moins fréquentes.

au niveau de l'organisation de marché: il est illusoire de croire qu'en agriculture les producteurs peuvent peser sur le prix, vu l'atomicité de l'offre par rapport a la demande (meme si tu la reduit a 10% de ce qu'elle est actuellement le problème sera le meme). pour info au Danemark, il y a 1 opérateur qui traite 80% du marché, pourtant le prix du kilo danois est le plus faible d'europe.
et si on essaye de tarir le marché français, les importations étrangères vont augmenter, et le prix stagner: morale du truc c'est contre productif.

tu parles d'individualisme, m'est avis que tu connais mal le monde agricole. les artisans se tirent bien plus dans les pattes que les éleveurs. au global on partage beaucoup d'informations techniques, et un éleveur n'a jamais refusé une visite d'un autre éleveur chez lui.

dans ton PS tu fais références aux primes, en porc on en touche quasiment pas, mais le problème est bien plus complexe que tu ne le pense...
 Amont

3 09-Jun-2010 8:47 (il y a 8 ans 6 mois 8 jours)

pour aller un peu plus loin que visiteur ; c'est vrai que le mise de fond pour s'installer en élevage de porc est colossale (pour ma part : 450 k€ bâtiment et stocks soit environ 45 k€ d'annuités à l'installation). Sachon aussi que le statut de jeune agriculteur (qui nous permet de bénéficier de bonifications de prêts et de quelques "bricoles") nous oblige a éxploiter au moins 10 ans à titre principal.
Vu la mise de fond c'est difficile d'arrêter en cours de route ; si j'arrête aujourd'hui, je paierais toute ma vie ! c'est plus aisé pour un commerçant/artisant d'arrêter et de repartir sur autre chose que pour un agriculteur !
dificile aussi d'arrêter de produire (ou de diminuer) car les animaux mangent tous les jours (eh oui !)...et il faut maintenir la production, ne serai-ce pour "écraser" les charges fixes.
Pour ce qui est de l'emploi, c'est compréhensible ; nos trésoreries sont mises à mal et (même si la stratégie est discutable) c'est difficile de payer quelqu'un, alors que nous même on ne gagne pas notre vie.
pour le reeste rien de plus à dire que visiteur...

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici