Laissez faire le marché !

 Eleveur libéral

1 28-Sep-2010 21:44 (il y a 8 ans 21 jours)


Le cours du porc est fixé par le marché.

Le marché obéit à la loi de l'offre et de la demande.

La demande est relativement constante, nul ne prévoir à court terme une augmentation brutale de la demande.

Pour que le prix remonte, l'offre doit donc diminuer, ceci au niveau européen.

Pour que l'offre diminue, de nombreux éleveurs doivent cesser leur activité.

Malheureusement, depuis 2007, la "profession" a tout fait pour éviter les arrêts d'activité, en n'hésitant pas à utiliser massivement le soutien abusif, la preuve en est qu'une partie importante des éleveurs sont endettés à plus de 100%.

En faisant cela, on a empêché le marché de fonctionner et donc le cours du porc de remonter.

Pour que le cours du porc remonte en 2011, il faut donc qu'il se produise maintenant une baisse importante du cours, à moins de 1.00 €/kg. Celle-ci, ajoutée à la hausse du coût alimentaire conduira à une diminution importante de la production européenne, surtout en France et en Espagne.

Cette baisse des quantités produites entraînera la fermeture de gros abattoirs et un changement drastique du mode de fonctionnement des groupements.

Le porc deviendra une marchandise rare...

Il est donc totalement inutile d'essayer d'empêcher le marché au cadran de fonctionner.

Empêche-t-on la pluie de tomber ou le vent de souffler ?
 akwaba

2 28-Sep-2010 22:07 (il y a 8 ans 21 jours)

Complètement dacord avec toi " eleveur liberal"
Toutes ces années de soutiens a la production , tir tout le monde dans le gouffre.
Mais peut on encore parler de liberalisme avec toutes ces contraintes , ces cahiers des charges ,innégales d'un pays a l'autre?
 pascal

3 28-Sep-2010 22:11 (il y a 8 ans 21 jours)

si je te comprend bien éleveur libérale tant qu'il restera 2 éleveurs en Europe il y en aura un de trop .sache que que tôt ou tard avec cette course au productivisme et à la compétitivité on peut se retrouver en difficulté toi comme moi .
sache que le seul dut de l'industrie agro-alimentaire est de saturer leur outil et de nous intégré afin de maitriser toute la filière comme en volaille indus et a ton avis pourquoi cooperl investie en Russie(avec l'argent volé a ses adhérents) tous simplement de façon à avoir du porcs moins chère voila la naissance du doux du porcs.
 Eleveur libéral

4 28-Sep-2010 22:21 (il y a 8 ans 21 jours)

Les salaisonniers sont nos principaux clients, ils traitent 70% de notre production.

Et ils refusent toute marque de qualité autre que la qualité intrinsèque de la viande.

Produisons donc ce qu'ils demandent: un porc au standard européen, le moins cher possible.

Toutes les marques et autres CCP ne sont que des attrape-couillons car en y adhérant vous perdez votre capacité de négocier l'achat de vos approvisionnements.

Le marché n'est pas votre ennemi si vous savez l'utiliser comme acheteur.

Une condition est cependant nécessaire, c'est la mise en place de conditions de production à peu près équivalentes dans toute l'Europe.

Ce problème est connu depuis plus de trois ans. Tout le monde en parle mais aucune solution n'est en vue.

POURQUOI ?
 Amont

5 28-Sep-2010 23:20 (il y a 8 ans 21 jours)

Eleveur Libéral,

je pourrais être presque d'accord avec toi, si ce n'est qu'en finance aussi on s'est reposé sur la théorie de Keynes "laisser faire le marché ; il s'auto-régulera".. eh bien on vait aussi là où ça nous a mené !

Ce dont je suis sur aussi, c'est que à 30 ans je serais dans la catégorie de ceux qui resteront au bord de la route... non pas parce que je ne suis pas compétitif, mais parce que je suis jeune et que je viens d'investir...

Le marché n'a pas toujours raison...

(nb : cela dit ça ne me fait pas peur... j'ai tout mon temsp pour changer de métier ! :D)
 ultra

6 29-Sep-2010 7:28 (il y a 8 ans 20 jours)

a amont:il va falloir relire tes classiques.
keynes,c'est l'inverse du laisser faire les marchés;sa théorie ,c'est justement de faire intervenir les états pour assurer un bon fonctionnement de l'économie.
pour les théories libérales,voir friedman et hayek.
 Amont

7 29-Sep-2010 9:13 (il y a 8 ans 20 jours)

exact ! dslé ! :(

il n'empêche que laisser faire le marché n'est pas toujours une bonne idée.

Sur un terrain de foot, il y a des règles, sinon, ça serait le bordel n'est-ce pas ? Un marché (quel qu'il soit) doit aussi être régit par des règles. Ce qui ne veut pas dire forcément que l'on doive intervenir sur ce marché. L'arbitre est là pour contrôler que tout le monde respecte les règles, mais à partir du moment où il tape dans le ballon... le marché n'est plus équitable.
tiens ça ne vous rappelle rien ? :http://www.3trois3.com/forum/index.php?ver=13860
 claude bzh

8 29-Sep-2010 12:48 (il y a 8 ans 20 jours)

Aux ultra-libéraux du site :
vous avez raison ! Il ne faut strictement rien changer, ni dans le domaine agricole, ni dans aucun autre domaine, d'ailleurs ! Tout va si bien ! Les producteurs sont tellement heureux ! Le marché ne s'est jamais trompé, surtout pas ces dernières années !
Laissons faire les spéculateurs, tellement sympathiques, et si proches des préoccupations des agriculteurs !
Pascal et Amont, vous n'êtes pas très gentils : laissons des profits énormes se constituer, laissons la grande distribution faire plus de 2 € de marge nette sur la viande de porc (source officielle), et tripler ou quadrupler le prix des fruits et des légumes payés au producteur ! C'est vrai quoi ! Pendant que certains éleveurs disparaissent à petit feu, en bossant comme des malades, il faudrait tout de même accepter un minimum de choses. Quel manque de tolérance !
 jean yves

9 29-Sep-2010 13:26 (il y a 8 ans 20 jours)

Et bien voilà,je suis d'accord avec amont.Moi aussi j'ai 30 ans.La faute à qui si nous en sommes là,la faute à eleveur libéral et ses collègues.Les grandes instances du porc sont présidés par des gens de plus de 50 ans,30 ans de métier derrière eux.En prenant leur cas pour une généralité,il on mis les jeunes dans la merde.Ces jeunes,c'est peut être eux qui reprendrons leurs élevage.Si demain il n'y a plus de jeunes,le problème des retraites en agriculture va disparaître,ils vont devoir travailler plus longtemps.Regarder vos enfants,ont ils envient de s'installer? Regarder dans les lycées agricole,combien en formation porc?
Que les doyens de la production prennent conseil au près des jeunes pour une fois (pas les fils à papa nés avec une cuillère en argent dans la bouche).
 jojo

10 29-Sep-2010 16:00 (il y a 8 ans 20 jours)

Eleveur libéral, t'es trop drôle, quand tu fais tes grands discours autour du libéralisme.
Tu dis "empêche-ton-la pluie de tomber ou le vent de souffler ?". Ben non, hein, ce serait difficile ! Mais dis-moi, ta maison, elle a un toit, j'espère, ta porcherie aussi, peut-être y-a-t'il même des filets brise-vent. Si cela se trouve, t'as même un airbag sur ta bagnole.
Tout ça pour dire que, comme on ne peut pas empêcher la pluie de tomber ou le vent de souffler, il faut également laisser fonctionner le marché, certes, mais se protéger de ses effets les plus pervers. On a vu ce que ça a donné avec la crise des crédits hypothécaires, outre-atlantique, qui a donné naissance à une énorme crise financière mondiale.
Je suis un libéral, mais un libéral qui réfléchit, et quand on voit les pratiques du "grand commerce", on se dit qu'on ferait bien de l'encadrer un peu plus sur le plan réglementaire. Il est inadmissible que des marges de 100, 200, 300% et plus soient faites sur des patates ! Un peu de bon sens, moins de doctrine et de dogmatisme (genre on touche pas au marché) et les choses pourraient peut-être aller mieux, pour tout le monde.
 Eleveur libéral

11 29-Sep-2010 17:43 (il y a 8 ans 20 jours)

Amont,Le marché n'a pas toujours raison mais on n'a rien trouvé de mieux que le marché pour réguler les quantités produites.
Les agricultures les plus prospères se trouvent dans les pays dont l'économie est libérale.

Laisser faire le marché ne signifie pas supprimer les règles, sans règles le marché ne peut pas bien fonctionner.

Claude, la grande distribution fait bien son métier, à nous de bien faire le nôtre. Pourquoi ne pas créer nos propres réseaux de distribution, certaines coops richissimes en ont les moyens.

Pascal, nous faisons partie de l'industrie agro-alimentaire, l'élevage porcin est devenu une industrie c'est une réalité.

Jojo, il ne s'agit pas de faire de grands discours, il s'agit de dire que le cours du porc remontera quand la production diminuera.

Toutes les aides, stabiporcs, prêts de trésorerie, délais de paiement ne servent qu'à limiter la baisse de production et donc à empêcher le cours de remonter.

http://www.wikiberal.org/wiki/Loi_de_l%27offre_et_de_la_demande

J'arrête là, rendez vous dans un an, si on est toujours là...


 claude bzh

12 29-Sep-2010 19:52 (il y a 8 ans 20 jours)

éleveur libéral, quand tu écris "la grande distribution fait bien son boulot", tu me coupes l'appétit !
Avec des c........ pareilles, on est pas sortie de la m.... !
 Amont

13 29-Sep-2010 19:57 (il y a 8 ans 20 jours)

eh bien, pour un efois je suis Ok ave éleveur lib ; il faut avoir l'honnêteté de reconnaitre que les GMS sont plus habiles que nous... et plus soudées...
 Pas mort de rire

14 29-Sep-2010 20:05 (il y a 8 ans 20 jours)

Plus soudées que nous c'est évident et on le démontre tous les jours sur ce forum et ça en devient même affligeant le niveau où certains sont arrivés!
 éleveur 44

15 29-Sep-2010 20:40 (il y a 8 ans 20 jours)

affligeant : c'est le mot !
des éleveurs qui font des louanges de la grande distribution !!!
Certains doivent se dire :"éh les gars, no problemo, on va pouvoir les tondre encore plus, ces braves moutons!!!"

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici