Forum

" L'effet papillon"

 léon

1 22-Aoû-2008 19:58 (il y a 14 ans 3 mois 13 jours)

L'effet papillon (Lorenz-1972) est une métaphore expliquant la difficulté de la prédictibilité mathématique de la météorologie. "le battement d'ailes d'un papillon au Brésil provoquerait-il une tornade au Texas? "
Quel est le rapport avec nos cochons? A priori aucun.
Merci de l'info donnée par "observateur" dans le sujet "écart de prix". Elle est monstrueusement véridique. Pour les flêmards du chargement elle se résume ainsi:
.2007 écart allemagne-france= 0.40e/porc
.2008 écart all.-france=5.96e/porc !!!
.Uniporc sur la période=8 970 000 porcs
MORALITE : un manque de chiffre d'affaire potentiel pour le grand ouest (les producteurs svp) de 51 129 000 euros (335 000 000 de frs) !! Et cela consécutivement -de bonne foi- au départ souhaité de l'équipe dirigeante d'Initia (président et directeur). Ca évidement c'est pas un "effet papillon" ,c'est gravement mathématique mais aussi machiavélique... Un acte VOLONTARISTE comme nous définie intelligement "eleveur libéral".
Depuis et pendant ce temps là on vit un été pourri, le différenciel avec l'allemagne s'instaure. Tant mieux pour eux et paix à nos âmes. Il y a juste eut quelques maigres exportations inutiles, sans stratégie commerciale. Et pourtant les adhérents à cette plateforme continuent de cotiser et les caisses débordent... Le pire c'est que les russes (...),les roumains et évidement les allemands,espagnoles sont acheteurs de porcs vifs bretons !!! La denrée semble rare sauf en Bretagne. Visiblement on aurait pu anticiper le 15 août mais surtout imposer un juste prix à notre travail depuis 6 mois.
Il y a tout de même une bonne nouvelle: un grand groupe privé à annoncé l'achat d'un abattoir coopératif. Certains se seraient-ils trompés d'analyse concernant le devenir des abattoirs?
En tout cas, si elle est mal gérée, la logique coopérative devient un véritable suicide collectif avec un chèque en blanc pour payer les balles!
Certains de nos vieux dirigeant n'ont plus de vision d'avenir (c'est l'âge) mais beaucoup d'ambition pour eux mêmes. C'est un FAIT. Un FAIT tenace , presqu'un/e tic qui désormais a un coup d'entretien : 51 129 000 e, un chiffre qui ferait bander julien courbet chaque semestre.
Et le rapport avec les papillons? Y'en a pas! C'est juste que je voudrais pas être réduit à espérer que quelquepart un papillon s'apprète à prendre son envol et déclencher , sans le savoir , des réactions en chaînes salvatrices pour la survie de notre production dans nos belles régions.
Notre avenir dépendra t'il d'un battement d'aile ou aurons nous le courage de défendre les bonnes initiatives, les bonnes personnes ?
"good night and good luck !"

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum