Forum

Ma visite au Space

 Eleveur en visite au Space

1 16-Sep-2009 20:06 (il y a 13 ans 15 jours)

Jusqu'au dernier moment, je ne savais pas si j'irai ou non mais lundi soir, j'ai décidé d'y aller quand même.
En arrivant, à quelques km du Space, quelques tracteurs arrêtés en bordure de route, entourés d'un groupe de CRS. Les voitures passent au ralenti.
En arrivant au parking, à chaque rond point des CRS sont là, ils sont assez impressionnant avec leur gilet pare balle, leur cuirasse sur les épaules, leurs protèges tibia et tout le harnachement avec les armes, grenades lacrymogènes, bombes anti-agression, pistolets flash-ball, le masque à gaz autour du cou et le casque à la ceinture. Les paysans leur feraient-ils peur ?
Dans l'enceinte du Space, la tension était palpable. Les allées étaient moins fréquentées que d'habitude et les visages plus tendus. Sur de nombreux stands, il n'y avait que des gens en cravate, non agriculteurs, qui discutaient entre eux.
Beaucoup d'étrangers dont beaucoup de chinois qui photographiaient à tout va. Les chinois ne nous achètent que très peu de produits agricoles, ils préfèrent produire chez eux et ils viennent s'instruire.
Vers le milieu de la journée, des cris de manifestants producteurs de lait sont entendus, provenant d'une petite maison au toit de chaume dans laquelle se serait trouvé le président de la FNSEA mais je ne l'ai pas vu en personne. La maison était entourée par les CRS afin d'éviter toute intrusion des éleveurs en colère et à nouveau cela procurait un bizarre sentiment que les rôles étaient inversés, que le représentant des agriculteurs était devenu leur adversaire.
Pas d'éleveurs de porcs déclarés parmi les manifestants.
Au bout du compte cette journée fut instructive, on peut en déduire que beaucoup d'agriculteurs sont à bout et excédés par la crise qui les frappe, que le syndicalisme majoritaire devra sérieusement se remettre en cause s'il veut le rester et que les pouvoirs publics, à défaut de pouvoir augmenter les prix des produits agricoles, devront trouver des solutions très rapidement pour diminuer les charges qui pèsent sur les agriculteurs et pour supprimer les distorsions qu'ils subissent par rapport à leurs collègues européens.
Or on fait tout le contraire, la taxe carbone en est le meilleur exemple.
Pour terminer, je voudrais juste ajouter n'ai pas fait d'affaires au Space, seulement dit bonjour à quelques fournisseurs mais pas d'achat, pas de demande de devis, pas de rendez vous pris,et pas non plus de repas au restaurant, seulement un jambon beurre pour déjeuner.
En haut lieu, ils doivent prendre conscient que la situation est grave et que si rien n'est fait l'agriculture française va droit à la catastrophe.
Avec tous les emplois qui vont avec...
 marge

2 16-Sep-2009 20:27 (il y a 13 ans 15 jours)

SARKOZY refuse desormais de donner des chèques en blanc a la fnsea comme cela se passait auparavent,les tempschange ce syndicats doit rapidement changer et s investir plus avec les éleveurs et surtout écouter les autres syndicats.au info 3 suicides et une immolation par le feu d éleveur de lait!on peut le dire ça va mal

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum