Forum

mobilisation générale

 Pacontent

1 03-Mar-2009 6:37 (il y a 13 ans 6 mois 23 jours)

salut à tous ceux qui ont envi d'essayer de changer quelques choses...
Les formatés aux kolkoses restés dans vos élevages et n'oubliez pas de mettre les cochons sur le quai dimanche...

A mes yeux, nous sommes responsables de notre péril, c'est nous qui vendons nos produits à des prix dérisoires, à travers bien entendu nos super kolkoses. IL est visiblement plus facile pour eux de bien acheter que de bien vendre...
J'ai manifesté hier dans un Carrefour avec un groupe JA. Des cotes de porcs habituellement vendues à 7.9E étaient bradées à 3.2 Euros. Selon la direction il s'agissait d'une offre nationale négociée avec Cooperl, Fipso, et les autres. Dans le même temps je reçois des coups de fils pour savoir si je n'ai pas plus de porcs pour cette semaine... C'est ça la fixation des prix par l'offre et la demande ?
Le directeur nous a aussi avoué que le rayon viande de porc était très rentables et qu'il n'avait pas honte de gagner beaucoup d'argent (sur le dos des prod et consommateurs...)

Aujourd'hui je pense qu'il est temps de s'allier aux consommateurs qui commencent à manifester dans les GMS Parisiennes pour la baisse des prix alimentaires et aller avec eux demander des répartitions équitables et honnêtes de marges.
Jeff Trebaol a décoré la semaine dernière d'un Picsou d'or Carrefour Paris. Nous en avons fait de même hier dans les Landes. Le porcelet laissé en cadeau les emmerde visiblement plus que notre visite.
Nous recommencerons samedi chez Milchel Edouard.
Y 'a t'il des personnes capables de relayer ce mouvement dans d'autres départements ??
 francois

2 03-Mar-2009 9:36 (il y a 13 ans 6 mois 23 jours)

sur midi py onpeut te rejoindre...
 Eleveur libéral

3 03-Mar-2009 10:31 (il y a 13 ans 6 mois 23 jours)

Il fut un temps où je serais venu avec vous manifester dans les magasins.
Ce temps là est révolu.
Comprenez que nous, éleveurs, ne vendons pas nos porcs aux grandes surfaces, nous les vendons aux abattoirs.
Les acheteurs des grandes surfaces sont des professionnels organisés qui connaissent leur métier. Ils ne font que leur métier et ils le font bien. Alors je me vois mal aller le leur reprocher !
Je répète, nous vendons nos porcs aux abattoirs et pas aux grandes surfaces, ne nous trompons pas de cible.
 Picasso

4 03-Mar-2009 14:47 (il y a 13 ans 6 mois 23 jours)

IL y en a marre de se faire manipuler par les appels a manifs dans les grandes surfaces; Par ce biais le syndiclisme voudrait nous faire croire qu'il agit !!!En FAIT IL LAISSE LA CRISE FAIRE SON TRAVAIL NATURELLEMENT
D'ailleurs apres avoir remis leur picsou d'or ils ont tenu conférence de presse pour annoncer que la "purge" avait eu lieu et que par consequent s'en était fini de cette crise mais que parcontre il fallait réinjecter des fonds dans la filliére pour restucturer.. renover les batiments etc...copiez le lien ci dessous pour vous convaincre des intentions reelles de TREBOAL et autre ROUE

http://www.lettre-agri.com/article-28111530.html

PACONTENT je ne comprend rien a ton action à carrefour .. finalement la cote de porcs au consommateur tu la veux à 7E90 ou à 3E 20 ???
moi je veux le cochon au bout de mon quai à 1E60 ..LE RESTE C'EST DU PIPEAUU POUR NOUS ENDORMIR
 tete de mule

5 04-Mar-2009 0:48 (il y a 13 ans 6 mois 22 jours)

hé bé ont est pas pres de l avoir a 1.60 notre kg cochons avec des opignons aussi divergeantes et a mon avis toutes ont du vrai! et si nous faisions une synthese pour la prendre par un bou cette pelote de fils dont certain savent en tirer des morçeaux pour que rien ne change...
 fazers600

6 04-Mar-2009 13:50 (il y a 13 ans 6 mois 22 jours)

Belle image tête de mule, c’est joliment tourné, presque de la poésie. En fait tu suggéres de tout poser à plat, revoir les bases, les fondements, pour décider quoi réformer ou changer en profondeur. Instaurer une démarche de type HACCP de toute la filière porcine. Le problème à été identifié par tous comme étant un prix payé au producteur trop bas, alors que les cochons sont achetés par nos « propres abattoirs ».pourquoi ? Parce que les transformateurs plus « puissant » tirent les prix vers le bas. Oui mais pourquoi ? Parce que les GMS plus « puissante » que les transformateurs tirent les prix vers le bas. Ok mais pourquoi ? Pour défendre le pouvoir d’achat du consommateur ? Vu le prix du porc en grande surface surement pas. Alors pour s’en mettre plein les poches ? Y a de grande chance.
Il faut donc obliger les GMS soit : à baisser leur prix de vente pour doper la conso(mouais pas sur de l'efficacité), soit à acheter la viande de porc plus cher. Comment ? Soit en inversant le rapport de force ? D’accord mais comment ? Si on le savait ca fait longtemps que ce serai fait. Soit en foutant le bordel dans les GMS et en informant le consommateur. C’est surement moins efficace mais ça on sait faire alors on le fait.
(Une opinion... une opinion, c’est vrai que ça rime avec champignon, oignon, pignon. C’est peut être une opignon finalement. Je sais c’est facile mais celle la elle m’a fait rire, et ça fait du bien de rire. Merci tête de mule)
 fred

7 04-Mar-2009 23:07 (il y a 13 ans 6 mois 22 jours)

On aura bon se plaindre et manifester dans les grandes surfaces, celles-ci feront toujours ce qu'elles voudront tant qu'une vrai loi ne viendra pas les contraindre à réduire leurs marges. Ceci étant vrai pour toutes les productions agricoles, espérons que cela arrive bientôt. Car il n'est pas normal que nous producteurs, devions accepter les lois du marché, et qu'elles ne soient pas suivies jusqu'au consommateur. Il n'est pas normal que les GMS fassent toujours autant de marges en cette période de crise, et que le consommateur ne soit pas plus attiré vers cette viande normalement bon marché.
Cependant, j'applaudie ceux qui font entendre leur mécontentement dans les grandes surfaces, car c'est peut-être aussi comme ça, avec l'aide des consommateurs, qu'elles finiront prises dans un étau !
 pacontent

8 05-Mar-2009 0:18 (il y a 13 ans 6 mois 21 jours)

les opinions divergent mais finalement convergent dans un même sens :
- les producteurs en ont marre de se faire plumer
- les consommateurs se font escroquer...
Je suis d'accord nos acheteurs sont les abatteurs mais on connait leur inaptitude à vendre au grand trust de la GMS. Ils sont bien plus doués pour acheter moins cher à leur multitude de producteurs. Alors faute de faire leur travail allons leur dire pour ceux qui le peuvent et sinon allons auprès du dernier maillon.
Ce que l'on dénonce c'est simplement les abus de pouvoir des GMS en terme de pression d'achat, remise arrière, paiement différés et marges pratiquées au détriment des consommateurs.
On dénonce également l'hypocrisie et le mensonge dans les publicités et annonces faites par ces fumiers qui voudrait redonner du pouvoir d'achat en prenant un minimum de 25% de marge...
On dénonce également leur politique salariale et sociale...
Picasso, ma cote de porc je la verrai mieux entre 4.5 et 6.5 E que d'un prix passant du simple au triple. Je pense effectivement que la consommation serait plus régulière et d'un meilleur niveau car abordable pour tous. Là tu peux alors espérer tes 1.6euros. Cette politique de prix se pratique à l'étranger.
Nous a donc RDV avec les consommateurs samedi midi chez Michel Edouard pour organiser avec des associations de consommateurs (ufc)un pique nique géant dans le magasin et inviter les commerçants à se servir sur la partie gratuite de chaque produit.
On aimerai que cette action soit relayée dans d'autres secteurs. François in Midi Py your welcome... les autres aux armes..!!
Passons svp outre les querelles ou convictions syndicales, on défend un problème national et si personne dénonce les choses n'auront aucune chance de bouger. Ce qui ne feront rien cette fois ci diront demain : "de toute façon personne dit rien...!"
Pour une fois que l'on a l'opinion publique et les autres productions de notre côté, allons y bord...!
 tete de mule

9 05-Mar-2009 1:02 (il y a 13 ans 6 mois 21 jours)

merci pour la leçon d hortographe fazer
mais mon propos etait quil faut bien commencer par une action pour motiver une partie des eleveurs le merite est de bouger son cul mm si je pense que l impacte est tres limité
quand au systéme ont serat mort avant qu il ne change mais l espoir aide a vivre!
 Picasso

10 05-Mar-2009 1:24 (il y a 13 ans 6 mois 21 jours)

extrait de la conf de presse qui a suvi la remise du picsou d'or

.
Etaient réunis autour de Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor,
Jean-Michel Serres, président de la Fnp, à sa droite,
et Guillaume Roué,président d’Inaporc.
Mardi 17 février aura été à Paris la journée du cochon. Après une manifestation dans un hypermarché Carrefour (lire l’article Remise du prix du «Pique-sous d’or »), le club des « Amis du cochon » s'est réuni à l’Assemblée nationale pour présenter quel serait, selon eux, l’avenir de la filière porcine. Etaient réunis autour de Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor, Jean-Michel Serres, président de la Fnp et Guillaume Roué, président d’Inaporc.
Il ressort, selon eux, que toutes les conditions sont réunies pour que les éleveurs retrouvent des marges brutes rémunératrices. Le prix des aliments baisse et la production européenne a reculé de 5% en deux ans. « La filière est purgée ! », selon Jeff Trébaol, vice président de la Fnp, présent dans la salle de conférence. Et l’expérience des crises passées a montré qu’une diminution de 3% de la production de porcs fait remonter les cours de 30%! …..
Un retard d’investissements de 1,5 milliard d’euros
Les éleveurs de porcs français sortent de la crise avec un retard d’investissements estimé à 1,5 milliard d’euros. La moindre rentabilité de cette production a conduit les producteurs à reporter les investissements nécessaires pour conserver un outil de production productif. Ce qui pèse sur leurs performances techniques.
La mise aux normes des bâtiments des truies d'ici 2012 ne peut être envisagée sans aides publiques conséquentes, à l’image des subventions reçues par la filière bovine dans le cadre du plan bâtiment. Dans une telle perspective, c’est 5 milliards d’euros d’investissements qu’il faut prévoir. « Au risque sinon de perdre, par manque de compétitivité, toute une filière de production et de transformation qui emploie 80.000 actifs! », prévient Marc Le Fur…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
. Les producteurs de porcs ont, autrement dit, préservé leur potentiel de production. Ce qui leur permettra de mieux profiter de la reprise du marché. Mais avec des bâtiments dans quel état ? Il faut d'abord penser à rembourser les prêts en cours avant d'investir. Auteur : Frédéric Hénin
Source : Terre-net Média 18/02/2009 à : 06H 25 min

Si c'est pour être comparé à une éponge que l'on "purge" les actions GMS se sera sans moi Cette expression tres révelatrice me fait vomir

L'impératif : réclamer du fric pour restructurer ( concentrer agrandir)
Rien pour renforcer la production face aux distributeurs et transformateurs( Accord stratégique entre toutes les coop françaises :93.5% DE LA PRODUCTION° )

 Picasso

11 05-Mar-2009 1:36 (il y a 13 ans 6 mois 21 jours)

PURGER définition du petit Larousse :
"éliminer d'un pays, d'un parti, d'un groupe les éléments jugés indésirables ou dangereux "
 gobbi

12 06-Mar-2009 16:47 (il y a 13 ans 6 mois 20 jours)

au fait les gars en russie le prix du cochon est a 3 euros! c pas mal non
 gobbi

13 06-Mar-2009 16:56 (il y a 13 ans 6 mois 20 jours)

et si les agriculteurs créraient leurs propres GMS en statut de cooperative les legumier fruitier cochonier laitier etc ils pourront faire concurrence au autre avec une autre politique commercial un nouveau contacte avec les consommateurs peut etre que cela pourrait marcher.il faut prendre la marge ou elle est!
 pacontent

14 06-Mar-2009 23:17 (il y a 13 ans 6 mois 20 jours)

gobi ton ied est bonne et fonctionne en espagne. Nos coop qui détiennent tout les produits alimentaires préfèrent vendre des brouettes et des bottes ... Autrement dit des produits qu'elles ne fabriquent pas. Elles ont loupees le coche il y à 20 ans. Leclerc l'a pris ! On pourra féliciter les visionnaires de l'époque bien souvent encore dans les parages... En russie 3euros. Le maïs vaut 45e tonnes. Ça fait encore plus rêvée non ? Qui bougera demain ? Et les autres jours ?

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum