Forum

mpb

 francois

1 08-Aoû-2008 8:35 (il y a 14 ans 1 mois 17 jours)

connaissez vous le nbre de porcs abatus cette semaine au mpb ce n est pas precise
 sity

2 08-Aoû-2008 21:13 (il y a 14 ans 1 mois 17 jours)

En connaitre le nombre ou pas,ne change pas grand choses a nous éleveurs,ce que je peut dire ou remarquer,c'est que nos cochons partent plus vitent après annonce sur un marché et voir meme vendu avant,pour ne pas dire en directe et toujours avec une analyse personnelle,nos abattoirs manquent de cochons...
 francois

3 09-Aoû-2008 10:15 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

idem dans le sud y sont " a poil" de porcs comme on dit ici .
mais alors que fait le cadran.....
 Amont

4 09-Aoû-2008 10:44 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

c'est la guerre psychologique : il va falloir (pour les éleveurs) passer le cap des 1,50 €, mais les abattoirs reprennent leur respiration avant de sauter !
combien de dépôts de bilan, avant que les acheteurs ne se rendent compte qu'ils se tirent une balle dans le pieds en mettant ainsi en péril l'élevage Français et Breton en particulier ???

Alors que Espagnols et Allemand renflouent leur trésorerie, nous, nous continuons à creuser !
La baisse des prix d'aliments annoncée est rassurante pour les éleveurs, si ce n'est aussi un bon prétexte pour les acheteurs de relativiser d'éventuelles hausses à passer.
 sity

5 09-Aoû-2008 13:10 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

Tout a fait Amont,une remarque qui ma été faite par un responsable d'abattoir il y a pas très longtemps,remarque que je lui faisais suite a un départ rapide du lot annoncé,quand on a besoin de cochons,il faut aussi penser a les payés plus chères et ma répondu aussi naturellement,que l'aliment baissait... donc tout prétexte est bon pour que chacun tir a son avantage...mais pour combien de temps???
 Eleveur libéral

6 09-Aoû-2008 15:26 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

Les lois de l'économie ne peuvent être transgressées très longtemps. Personne ne peut durablement vendre en dessous de son coût de production. La production française va donc irrémédiablement diminuer. Verrons nous pour cela voir le cours du MPB augmenter sensiblement comme les économistes de l'IFIP l'ont prédit (ils ont même annoncé un peu vite un cours à 2.00 € !) Cela n'est pas sûr.
La production peut diminuer et le prix rester à 1.40 - 1.45 € car la consommation peut diminuer. Facile pour les GMS, il suffit de raccourcir un peu la longueur du linéaire...
Tous les jours, la France perd de la compétitivité, les salaires augmentent encore, les 35 heures sont toujours là et resteront la base légale de la durée du travail, il exite un projet de taxation de l'intéressment pour financer l'assurance maladie, les contraintes sur l'aliment sont importantes, l'utilisation des graisses animales et du maïs ogm est impossible. Pour des raisons faciles à deviner, les abattoirs refusent de travailler pendant les jours fériés, ce qui casse un peu plus les velléités de remontée des cours au printemps.
La production va donc déménager vers des lieux plus propices.
 francois

7 09-Aoû-2008 19:45 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

ok avec el lib mais un bemol sur la delocalisation car le cout du fret donne un rendu lineaires ^pas si bien place que l on veut bien nous le faire croire de toute manieres si le porc etranger rendu grde surface etait moins cher il n y aurait deja plus de nos porcs en super marche .
 Amont

8 09-Aoû-2008 20:10 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

désolé de vous l'apprendre : le marché du porc ne réponds pas aux lois de l'économie. Pourquoi ? Parce que nous ne sommes pas maîtres de nos cochons, et encore moins (contrairement à ce qu'on voudrais nous faire croire) lorsqu'on est en coop filière !
L'économie moderne fonctionne suivant le principe "j'adapte ma production (en nombre, en qualité et en diversité) en fonction de la demande ; dans le monde du cochon, ce sont les GMS, les salaisonniers et les abattoirs qui décident de ce qu'ils vont vendre : "aux éleveurs de s'adapter !!!" Le marché du cochon fonctionne à l'envers...
 Eleveur libéral

9 09-Aoû-2008 23:05 (il y a 14 ans 1 mois 16 jours)

Amont, ta réponse manque de cohérence. Tu affirme que la production porcine ne répond pas aux lois de l'économie parce que les éleveurs ne sont pas maîtres de leurs cochons. Mais dans une économie ouverte à la concurrence, aucun producteur ne maitrise la vente de sa production, sauf à avoir l'exclusivité de la production de ce bien. Et comme tu le dis très bien, les éleveurs de porcs doivent s'adapter aux désirs de leurs clients qui sont les abattoirs. Ensuite si les abattoirs s'entendent pour maintenir un cour du porc bas, ils seront perdant sur le long terme car la production française disparaitra et eux avec, mais cela ils ne semblent pas encore l'avoir bien compris....
Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il n'y a aucune différence entre un abattoir privé et un abattoir coopératif mais je ne vois pas pourquoi un abattoir coopératif achéterait les cochons plus cher si c'est pour se fragiliser face à ses concurrents.
Il est cependant vrai que les lois de l'économies ne peuvent s'appliquer quand on se trouve face à un cartel et les abattoirs sont dans cette situation. Il existe pourtant des lois antitrust en Europe mais elles ne semblent pas s'appliquer aux centrales d'achat !
 Amont

10 10-Aoû-2008 0:26 (il y a 14 ans 1 mois 15 jours)

pour prendre un exemple : le téléphonne portable ne se vend plus suffisament (phase commerciale descendante) ; je créé le téléphonne portable qui reçoit internet...etc...
Dans ce cas, le fabricant développe son activité en inovant, et ce qui lui permet de vendre son produit plus cher...et de créer une demande (tout le monde se bat pour avoir le portable dernier cri).
Dans le cas du cochon, ça ne fonctionne pas, car ce qui compte c'est le linéaire que les GMS sont prêtes à mettre, et qu'ils font évoluer en fonction de leur envie (et non celle du consommateur ! Et on en arrive même à des rayons vides au mois de mai avec un solei radieux !. Le cochon est un produit basique et assez peu propice à l'inovation : nous sommes donc cloîtré au bon vouloir de l'ensemble des maillons de la chaîne.
voilà ce que je voulais dire ; si c'est plus clair ?
 Amont

11 10-Aoû-2008 0:31 (il y a 14 ans 1 mois 15 jours)

pour ce qui est des loi anti-trust, je te rejoint tout à fait ; c'est d'ailleurs une incohérence des rapports Porry et Attali, qui prônent "un allègement structurel des filières" et "la concurence organisée"...
Par ailleurs il y a une loi en France qui interdit la vente à perte ! Nous sommes donc tous passible de prison !?!?
 Eleveur libéral

12 10-Aoû-2008 10:37 (il y a 14 ans 1 mois 15 jours)

C'est vrai, le porc est un produit basique, une matière première, un minerai et en tant que tel, il n'obéit qu'à la loi de l'offre et de la demande. Si innovation il y a , elle appartient aus maillons qui nous suivent et ceux ci se gardent bien de nous reverser notre part de la plus value réalisée. La filière porcine n'existe pas, tous les maillons vivent pour eux sans se soucier des autres. De plus nous, éleveurs avons été incapables d'investir dans celui qui rapporte le plus: :a distribution.
 avril

13 10-Aoû-2008 20:59 (il y a 14 ans 1 mois 15 jours)

Aucune production n'a été accepté dans le capital de la distribution. La porte est fermé à clé pour tous.
Rappelez vous de la guerre de Michel edouard aux marque (danone, volvic, nutella, coca...) qui imposaient leur prix au distributeur. Il se ratrape sur ceux qui n'ont pas de communication et de poid de négociation organisé(nous entre autre).
Le $ qui augmente enfin sera certainement l'élément majeur qui pourra aider à sortir les porcs européens à un meilleur prix de vente.
 tete de mule

14 22-Aoû-2008 22:35 (il y a 14 ans 1 mois 3 jours)

cooperl arca atlantic envisage une modif de la prise en compte des encheres pour la fixation du cour . plus tu abas de porc plus ton enchere pése
en faite ne pas jouer au jeu mais fixer les regles, etre dieu et faire la pluie et le moyen temps.Si ça se fait (en bonne voie d aprés les responsables) ont peu tjs rever sur un prix au dessus du prix de revient
qu on se le dise...
 Laure

15 23-Aoû-2008 13:50 (il y a 14 ans 1 mois 2 jours)

Info ou intox ? On savait le MPB déjà discrédité après des postures qui révèlent l'usure d'un vieux cartel de responsables enkystés dans l'immobilisme et le passé (ex de l'affaire des éleveurs finistériens en rupture du LT interdits de marché, et dont on dit qu'elle serait prochainement portée sur la place publique). Mais est-ce au point d'accréditer l'information de "Tête de Mule" ? J'en doute.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum