oedème collibacillaire

 GILLES COMBES

1 01-Déc-2003 15:05 (il y a 13 ans 8 mois 22 jours)

Recherchons les causes de démarrage des nouvelles formes d'oedème collibacillaire et les méthodes curatives;merci d'avance
 Arnaud

2 02-Déc-2003 11:07 (il y a 13 ans 8 mois 21 jours)

Pour un problème précis en élevage (en France?) ou pour faire une recherche biblio?
 Françoise David

3 04-Déc-2003 11:27 (il y a 13 ans 8 mois 19 jours)

Qu'entendez-vous par "nouvelles" formes d'oedème colibacillaire? Merci de préciser. De façon générale, l'oedème est difficile à soigner sur l'animal atteint car les toxines ne peuvent être combattues. On peut essayer un corticoïde type Voren, à faire avant de déplacer l'animal. Lorsque des premiers cas apparaissent, je préconise d'enlever tout l'aliment des nourrisseurs car la mise à jeun est souvent une bonne méthode de prévention. A bientôt
 GILLES COMBES

4 09-Déc-2003 8:57 (il y a 13 ans 8 mois 14 jours)

Il s'agit de pbs précis en élevages post sevreurs engraisseurs.
 GILLES COMBES

5 09-Déc-2003 9:09 (il y a 13 ans 8 mois 14 jours)

Nouvelles formes ,pensons nous,en ce sens que les mises en place en post sevrage eng. depuis plusieurs mois présentent ce type de pathologie parfois à forte dose(30% de mortalité),alors que quasiment inconnu surtout aussi trés fortement,depuis trés longtemps auparavant,avec le même protocole de mise en place; merci de votre collaboration.
 Arnaud

6 09-Déc-2003 10:41 (il y a 13 ans 8 mois 14 jours)

Pour les causes de démarrage, c'est assez difficile à dire; Certaines causes peuvent au mois être prédisposantes : changement de génétique, de formulation d'aliment ou de programme alimentaire, modification de la qualité de l'eau, démographie du naissage déséquilibrée, nouvelle pathologie néonatale, circulation virale... (ce n'est pas exhaustif). Pour les voies de traitement, prévention aux aminosides avant la période à risque, mise à jeun (cf Francoise David), modifications alimentaires (formulation, courbe). Penser aussi à l'autovaccination des mères. Tenez nous au courant de l'évolution et des choses (en fonction de ce que vous venez de lire) qui peuvent avoir amenée cette pathologie a explosé chez vous.
 gilles delisle

7 26-Déc-2003 11:08 (il y a 13 ans 7 mois 28 jours)

J'ai eu de gros problème de colibacillose sous forme oedème il y a deux ans avec des pertes jusqu'à 50%, cela est très traumatisant pour l'éleveur et son entourage technique. il semble que l'eau de boisson soit un facteur prépondérant dans l'apparation de cette maladie. En traitement préventif l'alimentation (farine de poisson) et curieusement la tilmicosine ont été efficace, d'autres facteurs sont en jeu, tu peux ma contacter si tu veux en savoir plus
 Martineau

8 25-Mar-2004 19:10 (il y a 13 ans 4 mois 29 jours)

Je suis surpris de lire que l'eau est un facteur de risque majeur pour la maladie de l'oedème. En effet, cette maladie se caractérise par une colonisation très lente de l'intestin grêle par une souche F18 (le plus souvent), d'origine endogène (le plus souvent). Il s'agit bien d'une maladie infectieuse mais non contagieuse. Cette lenteur de la colonisation explique pourquoi il s'écoule de 8 à 10 jours entre le facteur responsable à l'origine de l'accident digestif et les signes cliniques. Michel Morin, de St-Hyacinthe, parle d'accident digestif.
 Martineau

9 25-Mar-2004 19:13 (il y a 13 ans 4 mois 29 jours)

Il faudrait que vous nous décriviez mieux la clinique et surtout l'âge auquel les animaux sont le plus souvent atteint. Il est fréquent de constater un "patron" clinique à savoir un âge assez précis qui se répète bande après bande. Pendant que vous y êtes, pourriez-vous nous indiquer la conduite générale de l'alimentation en post-sevrage ?

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici