Forum

prime pac aux céréaliers

 lannic

1 03-Fév-2008 12:34 (il y a 14 ans 7 mois 29 jours)

Pensez vous pas qu'il faille réorinter les primes pac.A l'origine elles étaient mises en place pour un alignement du prix des céréales aux prix mondiales, c'est à dire compenser le revenu des céréaliers...
 Eleveur libéral

2 03-Fév-2008 17:56 (il y a 14 ans 7 mois 29 jours)

A première vue oui mais il serait naïf de croire qu'une partie de ces aides seraient redistribuées aux éleveurs de porcs. Ces aides mises en place en 1992 sont d'environ 350 €/ha mais elles n'ont jamais été réévaluées, elles vont plutôt en diminuant par le jeu de l'inflation et de diverses modulations. De plus, les approvisionnements nécessaires aux céréales sont en très forte augmentation cette année. Que se passerait-il si, une fois les aides aux céréales supprimées, le prix des céréales se remettait à diminuer ?
N'oublions pas non plus que beaucoup d'éleveurs de porcs produisent une partie de leur aliment à partir de leurs céréales.
Nous éleveurs de porcs, sommes fiers de ne dépendre d'aucune subvention européenne. Nous devons retrouver par le marché les 40 centimes d'euro qui nous manquent.
 loulou 80

3 04-Fév-2008 22:03 (il y a 14 ans 7 mois 28 jours)

Je trouve que les cerealiers gagnent un peu trop facilement leur vie sans etre ecrasés par le travail . Alors que pour les éleveurs de porcs : ils n'arretent jamais ,c'est donc un peu dur .Dans une emission a la tele (l'amour est dans le pres du 03.02.08 ) il y a un cerealier de la Nievre qui dit clairement que pendant l'hiver il est en vacance .
 Amont

4 05-Fév-2008 8:20 (il y a 14 ans 7 mois 27 jours)

je pense que les primes PAC auraient du être arrêtées depuis longtemps (ou du moins sa répartition modifiée). Si les céréaliers avaient eu moins de primes cette année, ils auraient été obligé de déstocker plus rapidement, et donc le marché des céréales aurait été moins dur.
Les primes sont des compensations de prix, elles doivent donc être attribuées selon les conjonctures, aux agriculteurs dont le prix de la production ne permet pas de vivre...
C'est un exellent moyens de diviser les agriculteurs (lobby céréalier, lobby de l'élevage), et un exellent moyen de diviser les pays de l'Europe. Les préocupations politiques ne sont pas celles de notre quotidien.
 jean-claude

5 05-Fév-2008 9:55 (il y a 14 ans 7 mois 27 jours)

Arretons nous eleveurs de porcs de tirer sur les céréaliers mais si le lobby céréalier est si bien defendu c'est que justement ils ont le temps et en plus les professionnels qu'ils ont mis en place font tres bien leur travail!!!! quand a nous eleveur il nous faut faire pareil mettre des gars concernés par la production et qui soient conscient que leur boulot c'est de defendre la production et non de mettre en place une guerre bretonne ou tout les eleveurs de france vont en payer les pots cassés parceque nos représentants sont plus efficaces en promenades qu'en travail a bon entendeur bonne journée
 marius

6 05-Fév-2008 17:11 (il y a 14 ans 7 mois 27 jours)

c' est vrai Jean-claude c' est à nos responsables de nous defendre ,la profession est inerte devant la crise.Prenons exemple sur les pêcheurs pourtant bien moins touches que nous par la crise, ce qui nous manque c'est tout simplement la solidarité qui existait pourtant encore il ya quelques années.Puisque certains d'entre nous pense encore qu'ils vont s'en tirer sur le malheur de leurs collègues,et pourtant ils arriveront a la fin de leur carriere sans n'avoir rien obtenu,qu'ils ne se fassent pas d' illusion.
Jevoulais avoir la signification de fdsea
federation des syndicats d'exploitation agricole ou
federation des syndicats d'entreprise agro-alimentaire.
Il me semblait que ces dernieres etaient dejà defendues par le medef,je n'ai pas eu connaissanceque la fdsea soit devenue une filiale du medef.
J'espere qu'un responsable de la fdsea pourra me donner quelques informations,je tiens tout de même à preciser que j'ai encore pour l'instant ma carte d'adherent à la fd.
 Eleveur libéral

7 05-Fév-2008 19:40 (il y a 14 ans 7 mois 27 jours)

Marius, tu t'interroges sur le rôle de ta FDSEA.
N'oublies pas que le prix du porc est fixé par la loi de l'offre et de la demande et que ce prix est européen.
Dans ce cadre, les syndicats ne peuvent pas faire grand chose pour améliorer le sort des éleveurs, tout au plus quémander quelques aides qui restent bien insuffisantes.
Une grande manifestation régionale serait prévue pour bientôt, histoire d'occuper le terrain.
Mais la réalité est que le prix du porc n'augmentera que quand la production diminuera.
 TELETACH

8 06-Fév-2008 8:17 (il y a 14 ans 7 mois 26 jours)

la baisse de production ferait monter les prix ....peut-etre?mais à terme!!!
c'est la baisse "brutale" de l'offre hebdomadaire qui pourrait avoir un effet
qui reste imprévisible en délai et en ampleur.
les "aides" distribuées tres diversement
ne font que maintenir l'engorgement des marchés et perdurer les appro pas chers.
Nous ne tentons rien,nous n'aurons rien.
 l'ancien

9 06-Fév-2008 21:45 (il y a 14 ans 7 mois 26 jours)

Paradoxalement un marché liberal ça s'organise messieurs les innocents ,on ne fonce pas dans la jungle sans biscuits,que croyez vous que font les americains avec les aides aux grandes cultures ,que croyez vous que les memes americains font avec l'ethanol (aidé) et avec le dollar qui baisse sans cesse? Que croyez vous que font les eleveurs Bresiliens en ce moment sinon se peparer a prendre la place de nos faillites, tout cela parceque nous n'aurons pas su organiser ensemble cette crise en faisant une année blanche d'annuitées,en tamponnant la production, en se parlant .Les cerealiers ont su mettre au point la jachere aidée avec Bruxelles en 1992, les cochonniers sont infoutus de faire une seule proposition de defense de leurs mandants et leur idée de genie c'est de piquer les aides des autres!!!!!!!!C'est petit bras et compagnie a en pleurer, on a les responsables qu'on merite, les memes qui n'ont rien vu venir en matiere d'environnement ,toujours un coup de retard.La seule solution c'est d'avoir une federation de tous les producteurs avec le but de defendre les producteurs et pas la production uniquement ,sinon c'est la descente aux enfers assurés pour tous .Dans un marché le liberal c'est bon pour les discours, il faut s'organiser ensemble, pas les uns contre les autres .l'europe est un bon ensemble,les danois avec leur financement sur 30 ans et leurs terres a 40000 € par ha sont organisés nous non on sacrifie nos jeunes saturés de dettes .. les nuques blanches assis dans les fauteuils somnolent!!!!!!!!!avant ils attendaient les jeunes proies mais cette fois, meme pour nous les vieux ça cogne sec sur les comptes. L'europe des producteurs est notre seule issue,le liberalisme en parler toujours mais surtout n'en rien faire.
 francois

10 07-Fév-2008 8:33 (il y a 14 ans 7 mois 25 jours)

bravo l ancien rien a ajouter enfin qqun de realiste .
 marius

11 07-Fév-2008 17:08 (il y a 14 ans 7 mois 25 jours)

lorsque je parle solidarite c' est avec tout le monde.si on tirait tous dans le meme sens ca irait peutêtre mieux.
Regardez les taxis encore aujourd'hui,
eux ils ont compris comme d'autres categories professionnelles qu'il faut s'unir pour reussir.
Il n'ya pas chez eux
une confederation des taxis
et une federation des taxis
mieux iils se sont mis en même temps

ils sont moins liberaux que nous?
Arrêtons de faire de la politique
et vouloir nourrir la planete avec 50 ans d'avance ,on rend service a toute la filiere et nous eleveurs on compte les points.Il est temps de se remettre en cause
 Deutzy

12 07-Fév-2008 20:48 (il y a 14 ans 7 mois 25 jours)

Une pénurie cela peut se créer artificiellement ou réellement... qui n'a jamais entendu parler de bateaux chargés de soja au large de nos côtes qui attendaient que les cours montent...

Pour qu'il manque du porc il y a plusieurs solutions : faire naître moins de porcelets (cette solution met du temps pour être efficace) baisser le poids d'abattage (réaction rapide), livrer les réformes à l'écarisseur et non sur le marché... je vous laisse faire fonctionner votre imagination pour allonger la liste...

Cordialement

Deutzy
 olif

13 09-Fév-2008 11:23 (il y a 14 ans 7 mois 23 jours)

Suprimer les primes PAC, ce serait pour tout le monde, y comprix les producteurs de porc ayant beaucoup de cultures, même si la part du chiffre d'affaire n'est pas importante.
Oui cette année les céréales sont chères en grande partie à de la spéculation. Mais n'oublions pas que depuis plusieurs années le prix était très bas et ceci depuis plusieurs années grace aux primes PAC.
Alors supprimer les DPU reviendrait à nous condamner à des céréales à 250 euros et un prix de revient du porc à 1,50 euros.
CA VOUS PLAIRAIT?
 Amont

14 09-Fév-2008 12:00 (il y a 14 ans 7 mois 23 jours)

ça ne me déplairait pas si le prix du cochon est à 2 euros...
Les primes telles qu'elles sont "distribuées" aujourd'hui ne remplissent pas leur rôle 1° de compensation de prix (puisque même avec des céréales à 250 euros/T les céréaliers vont toucher leur primes), et 2° de régulation du marché (ce qui explique la volatilité des cours).
Le système des primes est trop figé pour qu'il soit efficace (et le système du découplage est encore pire !) et les paysans sont eux aussi trop figés pour accepter de réformer la PAC...
 Harry

15 09-Fév-2008 12:42 (il y a 14 ans 7 mois 23 jours)

+1 pour amont

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum