Forum

Quand les eleveur vont comprendre??????,

 astuce breih

1 28-Jan-2011 17:18 (il y a 11 ans 8 mois)

quand on va tous tenir et appliquer le discours de "George Larnicol" on va faire un grand pas À bon entendeur, salut!!!!!

http://www.tebeotv.fr/economie-eco-and-co.html vidéo du 25/01/2011
 Amont .

2 28-Jan-2011 17:42 (il y a 11 ans 8 mois)

j'ai bien regardé le reportage en question, mais en quoi peut-on reprendre les idées de Georges Larnicol et comment le sappliquer au monde du cochon ???

merci de nous éclairer Astuce breizh...
 astuce breih

3 28-Jan-2011 18:16 (il y a 11 ans 8 mois)

quand il dit qu'il ne pas être dépendant de la GMS
 Amont .

4 28-Jan-2011 18:56 (il y a 11 ans 8 mois)

oui, c'est évident,

mais comment évacuer 25 millions de cochons sans passer par les GMS ?
si on se met tous à faire de la vente directe, on va un peu se marcher sur les pieds...
 Amont .

5 28-Jan-2011 19:03 (il y a 11 ans 8 mois)

ma question c'est comment réorganiser la filière pour peser plus face aux GMS ?
Comment éviter que nos abattoirs coopératifs "baissent leur culotte" en bradant les cochons, pour garder le volume et faire semblant de faire leur travail ? Nous n'avons pas vocation collectivement à faire tourner des abattoirs pour le plaisir ! Les abattoirs perdent tous (ou presque)de l'argent et se ratrappent sur le dos des éleveurs...
Comment dans ces conditions établir un prix au plus juste permettant à chaque niveau de la filière de s'en sortir ? un "MPB des carcasses" ? Où les abbatteurs "négocieraient" le prix moyen des carcasses avec les GMS, en établissant un prix public ? Hors des négociations de marchands de tapis et des marges arrière ?
...
 . PICASSO

6 28-Jan-2011 22:19 (il y a 11 ans 8 mois)

Je fais partie de ceux qui , un jour on fait du commerce avec Georges Larnicol ;
C’était à l’occasion d’un séjour en Bretagne dans le magnifique village de LOCRONAN que je vous recommande si vous passez dans le coin (en été préférez 7-8h du matin à cette heure là le village est quasi vide et garde son incroyable authenticité et le parking est gratuit ). Avant de quitter le village j’ai donc acheter quelques « kouignettes » à la pâtisserie traditionnelle du village ...Très bon..calorique ..mais très bon Le cadre était fantastique .. j’étais en vacances ..envouté par ce que la Bretagne peu offrir de meilleur .. j’ai consommé un produit de luxe compte tenu de mes maigres moyens d’éleveur de porc.. Malgré la qualité du produit j’ai pris conscience ,par la suite, que ce que j’avais acheté n’avait pas été fabriqué dans l’arrière boutique par le meilleur ouvrier de France Mais bien dans une unité de production industrielle vouée à alimenter un certain nombre de magasins judicieusement places dans des zones ou le consommateur à le porte-monnaie facile . Ça marche , et Larnicol garde sa stratégie puisqu’il nous dit ouvrir une nouvelle unité de production dans le sud pour prendre l’argent là ou il est : NICE…MONACO ..etc..qu’il ouvre un magasin rue de Rivoli à PARIS
Je félicite Georges Larnicol pour son sens du businessJe fais partie de ceux qui , un jour on fait du commerce avec Georges Larnicol ;
C’était à l’occasion d’un séjour en Bretagne dans le magnifique village de LOCRONAN que je vous recommande si vous passez dans le coin (en été préférez 7-8h du matin à cette heure là le village est quasi vide et garde son incroyable authenticité et le parking est gratuit ). Avant de quitter le village j’ai donc acheter quelques « kouignettes » à la pâtisserie traditionnelle du village ...Très bon..calorique ..mais très bon Le cadre était fantastique .. j’étais en vacances ..envouté par ce que la Bretagne peu offrir de meilleur .. j’ai consommé un produit de luxe compte tenu de mes maigres moyens d’éleveur de porc.. Malgrés la qualité du produit j’ai pris conscience ,par la suite, que ce que j’avais acheté n’avait pas été fabriqué dans l’arrière boutique par le meilleur ouvrier de France Mais bien dans une unité de production industrielle vouée à alimenter un certain nombre de magasins judicieusement places dans des zones ou le consommateur à le porte-monnaie facile . Ca marche , et Larnicol garde sa stratégie puisqu’il nous dit ouvrir une nouvelle unité de production dans le sud pour prendre l’argent là ou il est : NICE…MONACO ..etc..qu’il ouvre un magasin rue de Rivoli à PARIS
Je félicite Georges Larnicol pour son sens du bisness mais j’ai du mal à faire le parallèle avec notre production de masse
Un industriel Breton disait « y a de l’avenir dans le porc car le cochon c’est la viande du pauvre ..et des pauvres y’en aura toujours » C’est peut-être exagéré mais on ne vendra jamais une côte de porc comme une « KOUIGNETTEo
Merci toute fois à astuce BZ H d’avoir ouvert le débat sur la vrai question qui soit
« qu’inventer pour être en situation de négocier notre produit à un prix décent avec GMS et salaisons ? » …A ce propos je rebondirai peut-être sur les propos d’ AMONT qui me semblent orientés dans une direction à explorer
mais j’ai du mal à faire le parallèle avec notre production de masse
Un industriel Breton disait « y'a de l’avenir dans le porc car le cochon c’est la viande du pauvre ..et des pauvres y’en aura toujours » C’est peut-être exagéré mais on ne vendra jamais une côte de porc comme une « KOUIGNETTEo
Merci toute fois à astuce BZ H d’avoir ouvert le débat sur la vrai question qui soit
« qu’inventer pour être en situation de négocier notre produit à un prix décent avec GMS et salaisons ? » …A ce propos je rebondirai peut-être sur les propos d’ AMONT qui me semblent orientés dans une direction à explorer
 . PICASSO

7 29-Jan-2011 11:00 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

Désolé pour le doublon dans ma contribution précédente ...pas bien compris ma fausse manœuvre !! tremblante du mulot ???
QUE PENSEZ VOUS DE LA PISTE D 'AMONT ?
En clair : instaurer un marché organisé et transparent entre l'ensemble des abattoirs et les GMS /SALAISONS ??????
 Amont .

8 29-Jan-2011 11:17 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

le soucis, c'est que ce n'est pas à nous éleveurs de l'imposer, quoique peut être les abattoirs coopératifs pourraient en être demandeurs...
et puis il y a peu de chance pour que les GMS capitulent devant ce genre de manoeuvre...

cela dit (parce que je fais moi même l'avocat du diable), il y a peut être quelque chose à creuser de ce côté là.
Il va bien falloir que les éleveurs puissent d'une manière ou d'une autre répercuter les variations des couts de production sur le prix de vente.
 Béarnais .

9 29-Jan-2011 12:00 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

Amont, ce que tu souhaites ressemble-t-il à cela ?

http://www.fnsea.fr/sites/d29/actualites/dep/2010/11/101119_4_pages_op_aop.pdf

Sinon, la répercussion du prix se fera par la pénurie de porcs suite aux faillites des éleveurs.
On y arrive.
 pascal aubry

10 29-Jan-2011 12:05 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

Amont .
si les éleveurs ne sont pas capable de se regrouper pour imposer de nouvelles solutions je ne donne pas cher des 50% d'éleveurs qui ne sont pas intégré en France et en Europe quel intérêt de vouloir exporter si ce n'est celui des industriel pour faire pression sur les prix sortie élevage
 Béarnais .

11 29-Jan-2011 12:11 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

Mais nous devrons régler auparavant certains problèmes:

Une organisation de producteurs qui vient au marché pour acheter est-elle dans son rôle de défense des intérêts des éleveurs ?

Quand on vient acheter qu'est-ce qu'on veut ?

?????

?????

??????

DES PRIX BAS !!!!!!!!!

 Amont .

12 29-Jan-2011 13:10 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

non, je ne souhaite pas voir l'usine à gaz proposée par les chambre d'agri se mettre en place... peut être en lait ça aurait un intérêt(je ne suis pas producteur de lait !) mais en porc, c'est déjà assez compliqué comme ça !
Le problème de la filière porcine est dans la valorisation de nos produits à la sortie des outils industriels (et notemment coopératifs)...
Il faut ( et là je suis solidaire du discour des chambres agri) que les éleveurs reprennent le pouvoir dans les structures et pilotent les outils dans le sens d'une meilleurs valorisation collective des porcs ; si les outils coopératifs (ou semi coopératifs) pouvait imposer cela, les privés (qui finalement ne sont pas nombreux) ne pourraient faire autrement que de suivre la tendance.
 jean dupré

13 29-Jan-2011 19:01 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

amont tu est bien naif.je pense que les privés profitent de l'incompétence et de la gabegie coopérative pour bien gagner leur vie.
je pense ,comme certains l'ont déja dit sur ce forum,que c'est aux éleveurs et a personne d'autre de défendre leur prix de vente,a la sortie de l'élevage;et de supprimer tous les parasites inutiles entre l'élevage et l'abattoir.
éleveurs bougez vous,il est minuit cinq !!!!
 sity sity

14 29-Jan-2011 21:00 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

Amont,pour la énième fois,ce sont les privés qui nous tuent,nous éleveurs.

Pour la suite,de qui doit faire quoi???!!!!il faut attendre le KO,du monde porcin Français.......
 pascal aubry

15 29-Jan-2011 21:38 (il y a 11 ans 7 mois 30 jours)

et si c'était plutôt les privés qui profitent de la gestion calamiteuse de nos coops

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum