Tonisity

Téléphone:06 18 91 62

Pays:Irlande

SuiveursSuivant200
Tonisity a fait une publication
10-Jun-2020 (il y a 2 ans 25 jours)

Quels défis pour les porcelets au cours des premières semaines de vie ?

Share to TwitterShare to LinkedinShare to TelegramShare to Facebook

Engagé dans la santé et la nutrition animale, Tonisity a organisé une série de wébinaires expliquant les défis auxquels sont confrontés les jeunes porcelets au cours de la première semaine de vie. Ceux-ci ont été présentés par Mathieu Cortyl, directeur général de Tonisity pour l’Europe et l’Asie-Pacifique, et ont permis de partager des informations concernant les challenges rencontrés par les porcelets avant sevrage.

Il est bien connu que les porcelets naissent avec un intestin immature et que l'augmentation de la taille des portées liée à l’amélioration génétique entraîne une réduction des poids à la naissance, une augmentation de la mortalité avant le sevrage, une réduction des performances futures et donc plus de temps pour atteindre le poids final. Tout cela impacte négativement la performance économique des producteurs. M. Cortyl a expliqué comment, grâce aux améliorations génétiques, «en moyenne, les truies donnent naissance à 0,2 à 0,3 porcelet supplémentaires par portée chaque année». Il a ensuite discuté différentes études portant sur les conséquences de l'augmentation de la taille des portées.

Par exemple, une mise-bas plus longue peut augmenter le risque d'asphyxie. Le poids des porcelets à la naissance est un élément clé que la société a exploré, ce qui a permis de discuter des résultats intéressants. Le poids moyen à la naissance des porcelets est réduit dans les grandes portées. Pour chaque porcelet né, le poids vif à la naissance est réduit de 40g par porc en moyenne. Le nombre de porcelets plus petits est également augmenté. Il est démontré que les porcs de faible poids à la naissance ont des intestins moins développés, ce qui a un impact sur leur efficacité alimentaire, entraînant une baisse des performances.

Mathieu Cortyl a décrit en quoi la mortalité avant sevrage est un problème majeur pour les producteurs. « 80% de la mortalité avant le sevrage survient au cours de la première semaine de vie d'un porc, 40% de celle-ci se situe dans les 24 premières heures de vie et les 40% suivants surviennent entre les deuxième et septième jours de vie. » Fait intéressant, ce ne sont pas seulement les porcs légers à la naissance qui sont absents au sevrage. « 90% des porcs pèsent plus de 1 kg à la naissance. Par conséquent, la plupart des porcelets perdus avant le sevrage pèsent plus de 1 kg à la naissance. Il est faux de penser que ce ne sont que les porcs plus légers qui ne parviennent pas au sevrage. 60 à 80% des porcelets qui meurent avant le sevrage sont considérés comme de bons porcelets à la naissance. »

Le deuxième wébinaire a également mis en évidence des solutions permettant d’intervenir lors de la première semaine de vie du porcelet. Les éleveurs et les vétérinaires intervenant en production porcine sont confrontés à de nombreux défis. Mais tout commence par la naissance du porcelet. « Nous devons nous demander si nous pouvons faire quelque chose pour changer ou améliorer cette première semaine, ce qui aura un impact sur la survie du porc et les résultats globaux de production », déclare Cortyl.

Les porcelets naissent avec un intestin grêle sous-développé. Le nombre de cellules intestinales a le potentiel pour doubler au cours des trois premiers jours, et à trois semaines, il est possible de voir la longueur et la surface multipliées par deux à trois. L'intestin grêle est tapissé de villosités qui augmentent considérablement la surface. Sur ces villosités se trouvent des entérocytes, qui représentent environ 80% des cellules présentes à la surface des villosités. La fonction de ces entérocytes est d'absorber les nutriments et les transférer dans la circulation sanguine.

En se concentrant sur la nutrition micro-entérale, qui consiste en l'apport de petites quantités d'eau, d'électrolytes et de nutriments facilement absorbés au niveau gastro-intestinal, il est possible de nourrir directement les entérocytes. En nourrissant ces cellules, l'intégrité de la barrière intestinale est également maintenue, ce qui est essentiel pour une bonne santé intestinale. Cela présente de nombreux avantages pour les jeunes porcelets, notamment en favorisant le développement intestinal au début de la vie, facteur clé pour une meilleure absorption des nutriments du lait de la truie. Cela aide à réduire le risque de diarrhée, diminue la mortalité avant le sevrage et jette les bases d'une augmentation du poids jusqu'à l’abattage.

Tonisity a présenté sa solution d'intervention précoce, Tonisity Px (Px), la première boisson protéinée isotonique pour porcs qui peut être administrée aux porcs du jour 2 au jour 8 de vie et au sevrage. Le Px alimente directement les entérocytes et son efficacité a été prouvée dans 139 essais dans 31 pays sur 168 553 porcs. M. Cortyl a également présenté Tonisity PxW WeanBetter, une nouvelle solution concentrée et soluble dans l'eau pour augmenter l’hydratation et soutenir l'intestin après le sevrage. Les premiers essais montrent une augmentation de la consommation d’eau jusqu’à trois fois le niveau du témoin, conduisant à une réduction de 68% des décrochés trois semaines après l'arrivée en post-sevrage.

Pour écouter ces wébinaires, visitez https://tonisity.com/blog/

À propos de Tonisity

Tonisity International est une société active dans la santé animale fondée en 2015. Son objectif est de développer des suppléments nutritionnels permettant des changements physiologiques au niveau intestinal chez les jeunes animaux.

Son premier produit, Tonisity Px, lancé en 2017, est la première boisson protéinée isotonique pour porcelets. Développé à l'origine en Irlande du Nord, il est désormais disponible pour les producteurs du monde entier.

Des essais menés dans 31 pays ont montré que Tonisity Px réduit la mortalité avant le sevrage, augmente les poids après sevrage et améliore la structure intestinale des jeunes porcs. Il peut également faciliter la transition alimentaire au sevrage.

Un nouveau produit - Tonisity PxW WeanBetter - a été créé spécialement pour être administré dans les circuits d’eau en post-sevrage, et fait partie du Tonisity Total Programme.

Pour plus d’informations, visitez www.tonisity.com.

Share to TwitterShare to LinkedinShare to TelegramShare to Facebook
J'aimecommente