Appréciation de l'état corporel des truies en fonction de l'épaisseur de lard dorsal

Quels sont les intérêts potentiels du management correct de l’état corporel de la truie ? ° Niveaux d'alimentation corrects ...
Mercredi 17 Août 2005 (il y a 12 ans 2 mois 4 jours)

Quels sont les intérêts potentiels du management correct de l’état corporel de la truie ?

° Niveaux d'alimentation corrects
° Faible mortalité des truies
° Intervalle sevrage-saillie réduit
° Accroissement des nés-totaux et nés-vivants
° Rentabilité supérieure des animaux abattus
° Réduction des jours non productifs
° Amélioration du développement des primipares
° Amélioration du taux de mises-bas
° Plus faibles taux de remplacement

Quelle est la meilleure méthode pour évaluer l'état corporel des truies ?

On a pu vérifier que le système visuel coïncide dans 20 à 25 % des cas avec l'évaluation objective de la mesure de l'épaisseur de gras dorsal (ELD).
On conseille l'utilisation du système par ultra-sons comme méthode de référence car c'est une méthode objective qui permet d'optimiser le programme d'alimentation avec une épaisseur dorsale spécifique des différents états productifs d'un élevage.

Comment réalise t-on l'ELD avec les ultra-sons ?

La mesure est effectuée au niveau de la dernière côte à 6-7 cm de la ligne médiane (P2)


Coupe transversale au niveau de la dernière côte Vidéo: mesure d'EGD en P2
Auteur: M.A. Sanz

Quand doit-on faire la mesure ?

La meilleure méthode est la mesure régulière de tous les animaux.

- Primipares : à la saillie

- Truies:
- Au sevrage
- A 100 jours de gestation ou à la mise-bas
- Au début (les 4 premiers mois), on mesure aussi à 60 jours pour contrôler si l'augmentation de l'ELD correspond à la conduite alimentaire mise en place.

- Verrats : une fois tous les 4 mois.

Quelles sont les normes d'épaisseur de lard recommandées ?

Primipares Truies Verrats
saillie sevrage mise-bas pertes en lactation Maintenir des niveaux de
16 - 18
Minimum 15 14 16
Optimum 18 - 20 16 -17 18 - 20 2 - 3
Maximum 22 4 - 5

Comment interpréter les résultats ?

Au sevrage :


Si on dépasse 20% de truies sevrées avec une ELD < 12 mm et/ou si le pourcentage de truies à une ELD > 14mm est inférieur à 60%, il existe un important problème d'ingéré d’aliment en lactation.

À la saillie :

- truies saillies avec une ELD > 14 mm : la truie est préparée pour une production adaptée pour la prochaine mise-bas.
- truies saillies avec une ELD de 12 - 14 mm : il est probable que la prochaine mise-bas ait de mauvaises performances
- truies saillies avec une ELD < 12 mm : il est très probable qu'il y ait des problèmes de fertilité.

Il est recommandé de ne pas saillir les truies ayant une ELD < 12 mm et de laisser passer un cycle. Sur des essais effectués dans des élevages, cette stratégie a amélioré le taux de mises-bas de 5 à 10% et le nombre de nés vivants de 1,5 à 2.

Pendant la gestation, il est important de vérifier que la truie augmente chaque mois son ELD de 1 mm (4 - 5 mm pendant toute la gestation).

À la mise-bas :


- les truies avec moins de 16 mm d'ELD vont au sevrage avec une faible ELD
- les truies avec plus de 22 mm ont des problèmes de mises-bas longues, des mort-nés et une mauvaise lactation.

Comment effectue t-on la prise de données ?

On doit toujours représenter la distribution des données au moyen d'histogrammes, il n'est pas recommandé de travailler avec des moyennes puisque qu'il peut exister une grande dispersion des mesures.

Il faut effectuer un graphique des primipares à la saillie, des truies sevrées (graphique A), à 60 jours au début du contrôle (graphique B), à 100 jours ou à la mise-bas (graphique C) et enfin faire un graphique des pertes moyennes pendant la lactation des primipares et des multipares par rapport aux mois de l'année (graphique D).

Graphique A Graphique B

Graphique C Graphique D. Gras dorsal primipares

Comment doivent être nourries les truies pour la maîtrise de l'ELD ?

La meilleure méthode est de nourrir les truies en fonction de leur ELD et de leur morphologie.

D'un point de vue pratique, le meilleur conseil est d'administrer seulement 2 kilos aux truies sevrées pendant la semaine de saillie. Le lundi de la semaine suivante on applique les données du tableau.

Vérifier au départ l'amélioration de l'ELD à 60 jours. Mesurer à 100 jours et augmenter d'1 kilo les quantités du tableau quand les truies auront moins de 20 mm de lard dorsal et les maintenir quand elles auront plus de 20 mm de lard dorsal (il est à noter que la valeur énergétique de l'aliment utilisé dans le tableau est supérieure à celle utilisée en Espagne c'est pourquoi il est nécessaire de modifier les quantités en fonction des caractéristiques nutritives de chaque aliment).

Epaisseur de lard a la saillie (mm)
11-12 13-14 15-16 17-18
Recommandations d’ingéré quotidien (kg)
Primipares 2,5 2,2 2,1 1,9
Seconde mise-bas 2,4 2,3 2,2 2,1
Multipares normales 2,6 2,5 2,4 2,3
Grandes multipares 2,8 2,7 2,6 2,4
Tableau modifié à partir de l’original fait par F.Aherne: EM=3200 Kcal/kg; protéine: 13,5%; lysine: 0,55

Josep Barceló - B&M cvp sl. (Espagne)

Opinion des experts

Marché à terme : fonctionnement et intérêts18-Jul-2005 il y a 12 ans 3 mois 3 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici