Lire cet article dans:

Une stratégie de conduite systématisée des élevages de reproductrices sur la base de leur statut SDRP

Elle a été développée aux USA pour améliorer la communication afin d'augmenter les chances de succés de la stabilisation en SDRP.

Vendredi 7 Septembre 2012 (il y a 4 ans 11 mois 9 jours)

Si seulement on pouvait en finir avec le virus du SDRP, on l'aurait déjà éliminé des USA il y a 10 ans, mais comme il semble que diminuer son impact est une tâche laborieuse, on a développé un schéma de management standardisé basé sur les meilleures informations disponibles. Ce schéma de conduite est basé sur la classification standardisée d'exploitations qu'Holtkamp et al. ont proposées en 2011
Les catégories sont basées sur l'état d'infection et la transmission du virus du SDRP à l'intérieur de l'élevage pour faciliter la communication entre les producteurs et les vétérinaires et pour aider au contrôle de la transmission du virus entre les élevages et les régions.

Pour réussir une mise en œuvre efficace, on avait besoin d'une définition conforme et objective du statut des élevages. La première étape pour obtenir cette définition est la séparation des résultats analytiques en catégories basées sur le statut des truies reproductrices (mères) et des portées (porcelets).
Le statut des mères reproductrices est ainsi divisé en quatre catégories : infectées (stade 1, PCR, isolement positif), positives (stade 2, anticorps positifs, antigènes négatifs), statut intermédiaire (stade 3, quelques anticorps positifs et quelques négatifs) et les non exposées (stade 4, anticorps et antigènes négatifs). Le statut des porcelets est défini comme positif (PCR, isolement positif), test négatif (minimum de 8 semaines consécutives avec 95 /5 PCR au sevrage) et vrai négatif pour les porcelets nés de truies reproductrices non exposées. Ces définitions permettent une description nette et précise du statut de l'élevage pour tous les membres du personnel sanitaire et de production pour faciliter la discussion et la compréhension des pratiques à mettre en place.

Stades SDRP 1

Sachant que l'objectif de la maternité est de produire des porcelets sevrés vraiment indemnes de SDRP, on adopte un objectif basé sur le risque où les élevages au plus grand risque de transmission (stade 1) ont les stratégies les plus intensives de conduite et ceux qui ont un moindre risque (stade 4) ont les moins intensives.

La stratégie standardisée de conduite est décrite dans le tableau 1. Elle est divisée en 4 sections : Analyse pour déterminer le statut; Conduite des truies et des primipares. Conduite en maternité et conduite des porcelets. On définit les différentes actions et on indique si elles sont applicables à chaque stade de SDRP. La personnalisation des descriptions pour les adapter aux spécificités de chaque élevage a été utile pour améliorer leur mise en place.

Tableau 1 : Définitions du travail de conduite des porcelets et des truies basées sur le statut de SDRP de l'élevage

Statut de l'élevage face au SDRP1 I (positif instable) II (positif stable) III (négatif provisoire) IV (négatif)
Description du statut 1: Inetable / infection activ 2a: Stable à court terme 2b: En cours d'élimination 2C: Stable à long terme 3: Passage en négatif – les truies de renouvellement restent négatives pendant ≥ 2 mois 4: Négatif - Négatif en ELISA et élimination des truies précédemment infectées
Analyses pour déterminer le statut2 Etat par défaut, sans diagnostic 60 porcs par échantillon; 4 semaines consécutives; sur porcelets de 4 jours d'âge; PCR SDRP Pool de 5 60 porcs par échantillon; 4 semaines sur porcelets de 4 jours et au sevrage PCR SDRP, Pool de 5 (total de 8 semaines consécutives d'analyses négatives) 60 porcs/échantillon; 4 semaines de porcelets de 4 jours et au sevrage; PCR SDRP, Pool de 5 (un total de 8 semaines consécutives d'analyses négatives); Analyses en continu de 30 porcelets sevrés en semaines alternées ou de 60 toutes les 4 semaines; PCR, Pool de 5 ≥ 30 primipares sont négatives en PCR et ELISA au moins un mois après l'introduction et beaucoup restent négatives; Analyses mensuelles en continu de 30 porcelets sevrés; PCR, Pool de 5 60 animaux négatifs en PCR et ELISA après 2 prélèvements consécutifs espacés d'au moins 30 jours
Temps minimum pour commencer les analyses pour confirmer le statut après la fermeture de l'élevage n/a ≥ 22 semaines après infection (inoculation) et que les mort-nés représentent <12% des NT Après 4 analyses négatives consécutives de ≥ 60 porcelets de 4 jours de vie Après 4 analyses consécutives négatives de ≥ 60 porcelets de 4 jours de vie 9 mois
Conduite des truies et primipares
Introduction de primipares Non Non Oui– Non exposées Oui– Précedemment infectées Oui– No exposées Oui– Non exposées
Semence/verrats négatifs en SDRP Oui Ouií Oui Oui Oui Oui
Vaccination avant l'insémination Non Oui Oui Oui Oui Oui
Vaccination avant la MB Non Oui Oui Oui Oui Oui
Changer les aiguilles entre les truies et les primipares Oui Oui Oui Oui Oui Non
Analyse du lisier avant la MB Non Non Non Non Non Oui
Analyse du lisier avant l'insémination Non Oui Oui Oui Oui Oui
Analyse de tissu ou de sang sur les primipares Non Non Non Non Non Oui
Statut de l'élevage face au SDRP1 I (positif instable) II (positif stable) III (négatif provisoirel) IV (négatif)
Description du statut 1: Instable /infection active 2a: Stable à court terme 2b: En cous d'élimination 2C: Stable à long terme – Excrétion non détectée pendant ≥ 6 mois

3: Passage aànégatif les truies de renouvellement restent séro-négatives pendant ≥ 2 mois

4: Négatif - Négatif en ELISA et on élimine les truies précédemment infectées

Conduite en maternité
Lavage de toutes les cases avec temps de séchage entre les portées Oui Oui Oui Oui Oui Non
Sevrages partiels dans les salles autorisés Non Non Non Oui Oui Oui
Changement d'aiguilles et de lames de bistouri entre les portées Oui Oui Oui Oui Oui Non
Utilisation de bains d’eau chaude (porcelets) / cases de splitnursing Non Oui Oui Oui Oui Oui
Utilisation de charriot de soins Non Oui Oui Oui Oui Oui
Conduite des porcelets
Mouvement pendant les 24 premières heures de vie seulement pour les adoptions3 Non Non Oui Oui Oui Oui
Portées de chétifs (1 truie nourrice pour chaque 26 cases)4 Non Non Oui Oui Oui Oui
Mélange de petits dans une portée5 Non Non Non Oui Oui Oui
Gérér les porcs au sevrage par qualité Non Non Non Non Non Oui

Actualisé en mars 2012 v4.0 – Adapté de Lowe et. al., Proceedings of the AASV Annual Meeting 2012

1. Basé sur les classements des élevages avec SDRP de l'AASV, 2010.

2. Les plans d'analyse de SDRP par exploitation doivent être mis en application et revus dans chaque élevage. Ils serviront de guide au développement et à l'interprétation du plan d'analyse.

3. Au moment de la mise-bas, les portées s'équilibrent en nombre pour que chaque truie ait le même nombre de porcelets que de mamelles fonctionnelles. Dans toute portée on peut enlever ou ajouter des porcelets, mais pas les deux en même temps (les truies peuvent être donneuses ou receveuses de porcelets mais pas de façon simultanée). L'objectif est de minimiser le nombre de mouvements de porcelets après la mise-bas. Les porcelets ont besoin d'ingérer le colostrum de leur propre mère pour optimiser le transfert d'immunité passive et le développement de leur propre système immunitaire.

On sait aussi qu'au travers de la succion le transfert d'immunité de la mère à sa portée continue et est plus efficace entre animaux apparentés. Cela signifie que plus les porcelets sont élevés avec leur mère, mieux c'est. De plus l'ordre des tétées s'établit définitivement pendant les 24 premières heures et les mouvements suivants ont probablement pour conséquence que 2 porcelets luttent pour la même mamelle et qu’une autre mamelle s’assèche faute de succion. Cela entraînera une portée de traînards qui auront besoin d'une nourrice ou mourront avant d'arriver au poids de marché

4. Après la constitution des portées (> 24 heures initiales) les porcelets peuvent être passés à la (nouvelle) portée de retardataires mais en aucun cas ils ne peuvent aller dans des portées où il y a eu un porcelet mort ni être échangés entre portées.

5. Les portées de petits porcelets ont été formées pendant les 24 premières heures ou moins déplaçant tous les petits porcelets de la salle vers une portée ou plus. Ces porcelets sont souvent déplacés quand ils sont encore humides. Par définition ces truies sont autant donneuses que receveuses. Cela entraîne un risque plus élevé que d'autres formes de mouvement.donantes como receptoras. Esto conlleva un riesgo más alto que otras formas de movimiento.

Les stratégies de conduite pour les truies et les primipares ont été conçues pour minimiser le risque de la transmission du virus SDRP truie-truie. Les pratiques les plus intensives sont mises en place dans les élevages aux taux les plus élevés de truies virémiques/avec excrétion puis en passant rapidement à des pratiques moins intensives en réduisant ce taux. Les pratiques impliquent l'arrêt de l'introduction de primipares (stades 1, 2a); l'usage de semence/verrats négatifs en SDRP (tous), l’arrêt des vaccinations avant insémination et avant mise-bas (Otake et al. 2002) (stade 1), les changement des aiguilles entre les truies et les primipares (Otake et al. 2002) (stades 1, 2, 3), l’arrêt des analyses du lisier avant la saillie (Pitkin et al. 2009 et Dee et al 2009) (stades 1, 2, 3) et avant la mise-bas (Pitkin et al, 2009 et Dee et al. 2009) (stade 1) et l’arrêt des analyses de tissu ou de sérum (momifiés/placenta) sur les primipares (Pitkin et al., 2009 et Dee et al. 2009) (stades 1,2,3).

Les pratiques de conduite en maternité sont définies comme celles qui sont impliquées dans l'usage physique de la salle de maternité. Elles sont conçues pour limiter la transmission porcelet-porcelet. Les pratiques employées sont le lavage de toutes les cases avec temps de séchage entre les portées (Dee et al. 1994) (stades 1, 2, 3), on ne se permet pas le sevrage partiel des salles (Dee et al. 1994) (stades 1, 2, 3), le changement des aiguilles et des lames de bistouri entre les portées à la manipulation ou aux soins des porcelets (Otake et al. 2202) (stades 1,2,3), la non-utilisation de bain d’eau chaude pour les porcelets hypothermiques ni l'utilisation de cages de splitnursing (Pitkin et al., 2009 et Dee et al. 2009) (stade 1) et on ne permet pas non plus l'utilisation de chariots de soins (Pitkin et al., 2009 et Dee et al. 2009) (stade 1).

Les pratiques de conduite pour les porcelets ont pour but d'éviter la transmission porcelet-porcelet (ou portée - portée). Ces pratiques ont été adaptées du système “McREBEL” original (McCaw. 2000) mais séparées en pratiques spécifiques pour clarifier et faciliter leur mise en place. Les pratiques utilisées dans cette partie sont : l'arrêt des mouvements de porcelets entre portées (stades 1, 2a). Limiter les déplacements entre portées durant les 24 premières heures et seulement pour équilibrer les portées en ce qui concerne le nombre (stades 2b, 2c, 3,4), permettre l'usage d'une portée de traînards (truie nourrice) pour chaque 26 cases (stades 2c, 2c, 3, 4), permettre le mélange de petits porcelets en une seule portée (stades 2c, 3, 4), gérer les porcelets pendant 7 jours de plus au sevrage pour cause de qualité (stade 4).

Le développement de ce schéma de conduite ne cherche pas à définir de nouvelles pratiques ou procédés dans l'élevage de truies positives en SDRP. Son but est d'améliorer la communication de ce qui a besoin d'être fait pour améliorer les chances de succès dans la stabilisation et la conduite de la reproduction. Le schéma catégorise les interventions clés de conduite pour qu'elles puissent être utilisées par le personnel de l'élevage ; il crée un mode de communication avec le personnel qui peut générer à long terme les chances de comprendre que les pratiques sont plus importantes et pour l’adaptation du schéma pour y apporter des améliorations.

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags