Lire cet article dans:

La salle de mises-bas idéale (2/2): système d'alimentation et contrôle de l'ambiance

A cette occasion, Joan Wennberg discute avec Heraclio Corchón et Javier Lorente sur les systèmes d'alimentation et le contrôle d'ambiance en matérnité

Dans la première partie, nous abordions les dimensions de la salle de mises-bas, des places et des cages de maternité. Dans cette deuxième partie, nous discutons avec nos experts, Heraclio Corchón et Javier Lorente, de questions aussi décisives pour le bon fonctionnement de la maternité que l'ambiance et l'alimentation des truies.

Le système d'alimentation

L'alimentation des truies en maternité a été définie comme un «art». Dans les grands élevages, individualiser l'alimentation des truies en maternité et atteindre pour chaque truie l'alimentation maximale est un véritable défi. Pour cette raison, les entreprises qui développent des installations d'élevage ont mis sur le marché ces dernières années différents systèmes qui visent à atteindre cet objectif.

Aujourd'hui, nous pouvons choisir entre des systèmes automatiques «conventionnels» avec un système de dosage, des systèmes électroniques d'alimentation individualisée avec des aliments secs ou liquides, des distributeurs graduels liquides qui permettent une alimentation ad libitum, etc

Corchón dit qu'il est difficile de les comparer sans tenir compte du coût, car il existe une grande différence entre eux. "L'une des clés de la production porcine est d'obtenir une consommation élevée en maternité, et pour cela, l'alimentation liquide est la meilleure. L'alimentation électronique sèche fonctionne également bien, mais elle coûte cher, et souvent l'erreur est faite de la monter sans sonde . L'alimentation liquide ou la sèche ont l'avantage que nous suivons une courbe , et, avec la sonde dans le nourrisseur, le système même décide si la truie peut suivre la courbe ou non. La décision de savoir si une truie peut manger plus ou non est une des grandes difficultés et avec ces systèmes ce problème est résolu.

Les systèmes d'alimentation automatique (liquides ou secs) permettent d'établir des courbes d'alimentation, ce qui permet d'économiser quotidiennement la main-d'œuvre de modification des doseurs. Dans les deux cas, il est important d'utiliser des sondes qui mesurent si la truie a ingéré ou non l'aliment fourni.

Les systèmes d'alimentation automatique (liquides ou secs) permettent d'établir des courbes d'alimentation, ce qui permet d'économiser quotidiennement la main-d'œuvre de modification des doseurs. Dans les deux cas, il est important d'utiliser des sondes qui mesurent si la truie a ingéré ou non l'aliment fourni.

"Les systèmes de dosage et de mangeoires classiques peuvent également bien fonctionner, mais ils ont besoin d'opérateurs très professionnels qui contrôlent quotidiennement les mangeoires et décident d'augmenter ou non", "les systèmes ad libitum avec doseur, ont des avantages, mais je ne les aime pas dans le sens où tu perds le contrôle de l'alimentation, tu ne sais pas si la truie mange bien ou pas, tu ne la vois pas se lever, etc. "

Les systèmes conventionnels avec doseurs sont une bonne option, mais nécessitent un bon niveau de conduite, en contrôlant quotidiennement si la truie accepte plus de nourriture et en modifiant les doseurs. Les systèmes adlibitum ne visent à ne pas «limiter» la consommation de la truie. Sauf dans les zones les climats très chauds ils facilitent l'ingestion d'aliments pendant la nuit lorsque les températures baissent

Les systèmes conventionnels avec doseurs sont une bonne option, mais nécessitent un bon niveau de conduite, en contrôlant quotidiennement si la truie accepte plus de nourriture et en modifiant les doseurs. Les systèmes adlibitum ne visent à ne pas «limiter» la consommation de la truie. Sauf dans les zones les climats très chauds ils facilitent l'ingestion d'aliments pendant la nuit lorsque les températures baissent

Lorente se définit comme un grand convaincu de l'alimentation liquide . "Nous demandons aux truies actuelles de grandes consommations en maternité et j'ai vu de grandes différences entre ce système et les autres. Bien sûr, cela nécessite une bonne gestion, de bien ajuster les courbes, mais pour moi, c'est le système de préférence. Les systèmes électroniques d'alimentation automatisée sont également une option car tout système qui facilite l'obtention de grandes consommations doit être pris en compte, mais à un coût similaire, je penche pour l'alimentation liquide. » Il clarifie: «même avec une alimentation liquide, je mettrais une tétine supplémentaire à la truie pour qu'elle puisse boire à sa guise».

"Ce que je ne mettrais pas ce sont les systèmes automatiques avec doseurs exclusivement, en tout cas associés à une trémie qui permet l'alimentation ad libitum. Les systèmes dans lesquels la décision finale de ce que finira par manger une truie est entre les mains des travailleurs échouent dans une grand pourcentage, car la consommation souhaitée n'est pas atteinte ".

Le contrôle d'ambiance

Une maternité sans bon contrôle d'ambiance est vouée à l'échec. Les exigences différentes de température du porcelet (28-33ºC) et de la truie (18-22ºC) rendent nécessaire de concevoir des systèmes qui permettent ces 2 "environnements" dans la même salle. Déjà dans la première partie, l'importance des nids a été commentée pour chauffer les porcelets sans augmenter la température de la salle.

Ventilation

La conception de la ventilation d'une maternité dépend de multiples variables (longueur et amplitude du bâtiement, etc.). Bien que pour des raisons d'espace, il n'est pas possible de traiter à 100% tous les aspects d'une ventilation correcte dans cet article, nos experts s'expriment sur certaines idées clés:

La ventilation doit être forcée et le contrôle de l'ambiance automatique au moyen de sondes, régulateurs et courbes.

Corchón dit: «Dans la plupart des cas, l'optimum consiste à ce que l'air entre par un faux-plafond. Le faux plafond facilite la distribution de l'air dans toute la salle, limite les courants d'air et le préchauffe de sorte qu'il tombe plus lentement. Mais il faut tenir compte du fait que si les bâtiments font plus de 24 mètres, cette entrée devrait être motorisée ».

Les plafonds lisses sans interférence avec la circulation de l'air, les entrées d'air par faux plafond, de préférence motorisées si les maternités sont très longues sont des éléments qui déterminent une bonne ventilation

Les plafonds lisses sans interférence avec la circulation de l'air, les entrées d'air par faux plafond, de préférence motorisées si les maternités sont très longues sont des éléments qui déterminent une bonne ventilation

Lorente souligne que «nous ne devrions pas oublier la réfrigération. Dans les climats chauds, le refroidissement par cooling est incontournable».

Chauffage

Lorente chosit sans hésiter un nid avec plaque électrique et foyer autorégulable. "Si je peux choisir et s'il n'y a pas de limite économique c'est mon système, s'il faut limiter les coûts, un nid avec un foyer autorégulable et une plaque en plastique comme plancher est certainement une bonne option. Aujourd'hui, nous avons à portée de main de nombreux systèmes alternatifs de production d'énergie électrique qui peuvent réduire nos coûts ; à cet égard grâce à un système plus efficace, profitons de ces options ».

Les foyers autorégulables et l'utilisation des nids sont une bonne option pour obtenir l'environnement nécessaire pour le porcelet (28-33 ºC selon l'âge)

Les foyers autorégulables et l'utilisation des nids sont une bonne option pour obtenir l'environnement nécessaire pour le porcelet (28-33 ºC selon l'âge)

Corchón est d'accord avec ce système et ajoute: "La plaque doit être en plastique ou en polymère. Les plaques doivent être électriques. Les chauffer à l'eau chaude est beaucoup plus inefficace. "

Types de sol

Corchón dit que "pour les porcelets, plastique sans aucun de doute, pour la truie, je préfère aussi le plastique, il est moins agressif, elles s'ulcèrent moins. Je considère qu'il est important que l'avant ait au moins 60 cm de partie aveugle, seulement avec quelques petits trous pour que l'eau s'évacue de sorte qu'il n'y ait pas d'humidité. Avec la partie aveugle, on évite que la truie respire toute la journée les gaz de la fosse en dessous.

Maternité avec sol plastique pour les porcelets et la truie. Dabns la partie la plus frontale, le sol de la truie est plus opaque.

Maternité avec sol plastique pour les porcelets et la truie. Dabns la partie la plus frontale, le sol de la truie est plus opaque.

Lorente est d'accord avec cette approche, mais ajoute "dans la pratique, cependant, on finit par mettre de la fonte sous la truie, car le plastique génère des doutes pour les éleveurs".

La combinaison la plus utilisée est le sol en plastique pour les porcelets et la fonte pour la truie.

La combinaison la plus utilisée est le sol en plastique pour les porcelets et la fonte pour la truie.

Systèmes d'administration du lait aux porcelets

Afin de terminer, nous traitons l'un des problèmes actuels, la nécessité ou non de mettre des systèmes d'administration de lait et / ou d'aliments liquides pour les porcelets en maternité.

Quelle utilisation donnerons-nous au lait artificiel ? C'est l'un des débats actuels. Nos experts ne sont pas encore décidés pour que le lait soit un système duquel il faut «dépendre», bien qu'ils conviennent qu'il jouera un rôle dans le futur.

Quelle utilisation donnerons-nous au lait artificiel ? C'est l'un des débats actuels. Nos experts ne sont pas encore décidés pour que le lait soit un système duquel il faut «dépendre», bien qu'ils conviennent qu'il jouera un rôle dans le futur.

Corchón et Lorente sont prudents sur cette question. Lorente explique: «il est évident que dans les productions très élevées, le lait artificiel est une aide, mais je n'aime pas envisager de l'utiliser comme modèle permanent de travail. Je préfère rechercher des systèmes de conduite qui ne doivent pas utiliser le lait artificiel en permanence».

Concevoir et construire ou rénover une maternité nous oblige à choisir parmi une multitude d'options. Il y a beaucoup de points à traiter et le choix d'une option ou d'une autre déterminera la façon de travailler et les limites productives de nos installations. Il est fortement conseillé de consulter des spécialistes, de visiter des élevages et des salon,s d'équipements, de comprendre les besoins des animaux avec lesquels nous travaillons et quelle conduite nous voulons appliquer avant de prendre une décision.

Opinion des experts

Nutrition et immunité14-Sep-2017 il y a 2 mois 27 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags