1 commentaires

Lire cet article dans:

La stimulation en insémination : le point de vue danois

Il existe différentes techniques d'insémination artificielle : cervicale ou conventionnelle, post-cervicale et intra-utérine profonde. Cet article est centré sur la stimulation pour l'insémination du point de vue de la conduite au Danemark où l'unique technique utilisée est l'insémination cervicale.

Il existe différentes techniques d'insémination artificielle : cervicale ou conventionnelle, post-cervicale et intra-utérine profonde. Cet article est centré sur la stimulation pour l'insémination du point de vue de la conduite au Danemark où l'unique technique utilisée est l'insémination cervicale, par conséquent, cet article est centré sur la stimulation pour l'insémination cervicale.

En pratique on trouve que la stimulation avant et pendant l'insémination est réalisée de façons très diverses. Il est possible de rencontrer quelques élevages où on ne stimule pas les truies avec le verrat au moment de l'insémination pensant que les truies sont plus tranquilles et qu'il y a moins de rejet de semence. On se trouve aussi avec des élevages où le verrat réalise la stimulation et l'inséminateur aide légèrement en plaçant la main sur la truie. Une autre option courante est de stimuler avec le verrat et qu’en plus, l'inséminateur applique une règle plus élaborée de stimulation.

Au Danemark le plus courant est de toujours stimuler avec le verrat avec une règle complexe de stimulation réalisée par l'inséminateur, la règle des 5 points.
En 2000 le “DanishPigProduction” dans son rapport annuel a publié les résultats de la production d'ocytocine des truies quand la stimulation était réalisée par le verrat ou bien par une faible ou une forte stimulation de la part de l'opérateur qui insémine. Les résultats (graphique 1) ont montré qu'une importante stimulation, en suivant la règle des 5 points, rapprochait plus les niveaux d'ocytocine de ceux que la stimulation naturelle produisait.

Graphique1. Production d'ocytocine en fonction du type de stimulation. Danish Pig Produccion Annual Report, 2000.

3 types stimulationEntre 2000 et 2003 on a réalisé des études qui donnaient un taux de mises-bas supérieur de 6% quand les truies étaient stimulées selon la règle des 5 points par rapport aux truies qui étaient seulement stimulées en plaçant la main dessus et avec certaines pressions pendant l'insémination.

J'ai personnellement observé des augmentations entre 0,5 et 1 porcelet né par mise-bas après avoir mis en application la règle des 5 points en plus du fait que le personnel nécessaire est utilisé pour pouvoir inséminer toutes les truies avant que ne s'écoulent 20 minutes depuis le début de l'exposition au verrat.

La règle des 5 points consiste à :

1. Faire une pression sur les flancs avec le poing, c'est aussi courant de le faire avec le genou.

Hacer presión en los flancos con el puño, también es común hacerlo con la rodilla

2. Saisir et soulever le pli inguinal.

La pauta de los 5 puntos

3. Presser avec le poing au-dessous de la vulve, c'est aussi courant de le faire avec le genou.

La pauta de los 5 puntos

4. Masser le flanc de la truie

La pauta de los 5 puntos

5. S'assoir sur la truie.

Après ces cinq étapes l'opérateur réalise l'insémination de la truie tout en continuant la stimulation et en contrôlant l'introduction et les rejets possibles de la semence.

En 2010 on a publié les résultats d'une étude dans laquelle on comparait la règle complète des 5 points à la règle des 5 points sans s'être assis sur la truie pendant l'insémination. Les résultats (tableau 1) montrent que les différences ne sont pas significatives. Dans cette étude la stimulation préalable à l'insémination a eu une durée d'à peu près 1 minute, de telle façon qu’on a pu voir un gain de temps de 3 à 5 minutes par insémination en laissant les doses suspendues avec une pince.

Tableau 1 : Résultats de reproduction en fonction des différents systèmes de stimulation d'insémination

Groupe1 Groupe 2 Groupe 2a
Elevage 1
Nb de truies 247 291 21
Taux de mises-bas 87.6 89.5 95.5
Nés totaux 16,7 16,6 17,1
Elevage 2
Nb de truies 724 562 103
Taux de mises-bas 88,4 90,9 92,0
Nés totaux 17,8 18,1 18,2
Elevage 3
Nb de truies 357 338 10
Taux de mises-bas 93,9 94,2 100
Nés totaux 17,5 17,4 18
Elevage 4
Nb de truies Nb de truies133 102 24
Taux de mises-bas 90,5 82,3 88,9
Nés totaux 18,2 17,5 17,5

C Hansen, G Sorensen, F Thorup, A K Olesen, N J Kjeldsen, 2010.

Groupe 1 : stimulation complète des 5 points (l'opérateur reste assis sur la truie pendant l'insémination).
Groupe 2 : stimulation des 5 points (l'opérateur ne s'assoit pas sur la truie pendant l'insémination).
Groupe 2a : truies du groupe 2 pour lesquelles la semence ne s'introduisait pas et qu’on a stimulé par pression sur le dos
Il faut mentionner que l'élevage 4 a eu un problème de leptospirose sans savoir s'il a affecté ou non les résultats du test.

Il nous semble important de préciser que l'entreprise productrice de semence pour plus de 70 % de la production danoise, utilise 2 100 millions de spermatozoïdes dans les doses pour l'insémination cervicale s'il s'agit de Landrace ou de Large White et 1 750 millions s'il s'agit d'autres races.

Tableau comparatif de différents systèmes de stimulation en insémination cervicale

Système Productivité Temps Pré requis case Recommandable
Sans verrat + Moyen Aucun Non
Verrat + mains + pressions +++ Moyen Aucun +++
5 points traditionnel (assis sur la truie en inséminant et en continuant à stimuler) +++++ Elevé La personne qui insémine doit pouvoir entrer dans la case et doit pouvoir s'assoir sur la truie, +++++
5 points (1 minute juste avant d'inséminerr)
++++

Mínimum si on utilise des pinces

La personne qui insémine doit pouvoir entrer dans la case
+++++


Conclusions

Il est recommandé de réaliser une bonne stimulation des truies, en investissant un peu de temps et de l'énergie au moment d'effectuer une insémination cervicale. S'il est bien certain que certains élevages obtiennent des résultats optimas sans le faire, ce n'est pas la règle pour tous les élevages et ceux-ci sont plus dépendants du talent de l'inséminateur ; si celui-ci est en vacances ou en congés, la production se ressent plus que si le système est plus sécurisé comme il peut l'être avec les deux variantes du système des 5 points ou toute autre variante semblable. Il faut dire que la variante traditionnelle est la plus consolidée et probablement encore la plus utilisée au Danemark. .

Articles liés

Opinion des experts

Quelle est la fréquence des défauts génétiques ?07-Nov-2011 il y a 5 ans 8 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

pierre 29-Déc-2013 (il y a 3 ans 6 mois 28 jours)

post saillie 130 truie semaine vas peine pratiquer teste danois 5 perd pas trop de temps resultat

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags