Les causes de toux chez le porc

Il est logique de supposer que tout facteur qui irrite ou enflamme le système respiratoire provoque la réponse physiologique de l'éternuement ou de la toux ou les deux. Cep...
Mardi 15 Septembre 2009 (il y a 7 ans 11 mois 5 jours)

Il est logique de supposer que tout facteur qui irrite ou enflamme le système respiratoire provoque la réponse physiologique de l'éternuement ou de la toux ou les deux. Cependant, toutes les maladies des voies respiratoires ne produisent pas ces signes attendus. Par exemple, chez le porc, la bronchopneumonie chronique se manifeste le plus souvent par une baisse de croissance plutôt que par des quintes de toux et des difficultés respiratoires. La toux indique plutôt que l'agression qui la provoque est à un stade précoce.

A moins d'identifier les porcs en train de tousser pour la première fois, l'impression pendant l'observation est qu'un pourcentage déterminé de la population de porcs touchés tousse toujours. Cette proportion ne sera pas nécessairement constituée des mêmes porcs à chaque observation puisque, à mesure que le temps passe, certains porcs récupèrent alors que d'autres deviennent atteints. Le schéma de diffusion de la toux peut, par conséquent, apporter une information utile pour faciliter le diagnostic.

Un épisode de toux soudain et généralisé peut indiquer une agression au niveau de l'ambiance ou bien l'apparition subite d'un pathogène particulièrement contagieux et infectieux. Par ailleurs, une toux constante sur un groupe de porcs pourrait indiquer un problème plus ancien.

La toux est une importante réaction reflexe de défense dont le but est d'expulser les sécrétions inflammatoires et les matières étrangères du tractus respiratoire. Si on supprime le mécanisme de la toux pour une raison quelconque, le système ne se défait pas de l'infection et la situation devient chronique. Bien qu'elle semble alarmante et qu'elle soit indicatrice de maladie, la toux est le signe de réponses physiologiques normales et elle ne doit pas être considérée en tant que telle comme quelque chose de mauvais.

Tableau 1. Agents infectieux pathogènes normalement associés à de la toux ou à des difficultés respiratoires chez le porc (les plus fréquentes et les plus importantes sont en gras).

Bactéries
Mycoplasmes
Virus
Acinetobacter
Actinobacillus
Arcanobacterium
Bordetella
Haemophilus

Klebsiella
Pasteurella
Salmonella
Streptococcus

M. hyorhinis
M. hyopneumoniae

Grippe porcine
SDRP

Coronavirus respiratoire
PCV2
Cytomégalovirus porcin
Maladie d'Aujeszky
Peste Porcine Classique
P este Porcine Africaine

En plus des agents pathogènes, il faut tenir compte de l'existence d'autres facteurs qui peuvent, de temps en temps, provoquer de la toux chez le porc (tableau 2).

Tableau 2. Autres causes de toux et/ou dyspnée chez le porc

Parasites
Autres pathologies
Ambiance
Ascaris
Metastrongylus
Toxoplasma
Chlamydia
Pneumocystis
Anémie
Insuffisance cardiaque
Syndrome du stress porcin
Hernie diaphragmatique
Stress dû à la chaleur
Gaz du fumier
Intoxication par l'ammoniac
Poussière
Endotoxines bactériennes
Spores fongiques

Fumonisine

L'infection par Ascaris suum est souvent associée avec de la toux puisqu'elle provoque une inflammation éosinophile du poumon quand, dans la troisième phase du cycle, la larve migre à travers le tissu pulmonaire. La migration des larves peut aussi agir comme un facteur déclenchant d'infections bactériennes qui seraient, de toute façon, latentes

Les porcs anémiques peuvent présenter une difficulté respiratoire pendant leur lutte pour compenser le manque d'oxygène produit par la réduction de globules rouges circulants et par conséquent d'hémoglobine et ils seront plus propices à inhaler des matières étrangères qui, à leur tour, peuvent provoquer de la toux. Si une insuffisance cardiaque se produit, les sécrétions respiratoires sont évacuées du poumon avec plus de difficulté et une "toux cardiaque" peut se développer.

Les causes de toux liées à l'ambiance sont relativement fréquentes. Il y a des élevages où la toux se produit chez des porcs en engraissement mais avec une pathologie visible assez réduite pour être observée à l'abattage. Dans ces cas, une irritation grave des voies respiratoires, jointe à la suppression des mécanismes de défenses microscopiques du poumon entraîneront de la toux. Les causes les plus fréquentes de cet effet combiné sont les conditions chaudes et la présence de poussières. D'autres contaminants associés à la poussière et transportés par l'air, comme les endotoxines bactériennes et les spores de champignons, empirent les choses.

Les procédés mis en place pour résoudre les problèmes de toux chez le porc doivent, par conséquent, être multifactoriels.

John Mackinnon. Vétérinaire consultant. Royaume Uni

Opinion des experts

Les acides gras et les truies13-Oct-2009 il y a 7 ans 10 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici