Semaine du 08-Jan-2018

Augmentation des hémorragies sous-cutanées et hématomes sur la peau de porcelets de 7 jours nés normaux. Quelques jours après l'apparition des symptômes la mortalité est élevée. Quelle est la cause la plus probable ?

Valider

Résultats

Bonne réponse

La thrombocytopénie pourpre est une hypersensibilité de type II (ou hypersensibilité de type cytotoxique) dans laquelle des auto-anticorps se forment contre les thrombocytes. Cela provoque une réduction de leur nombre et une diathèse hémorragique en tant que signe clinique associé. Ces autoanticorps peuvent être générés à partir de transfusions, de l'utilisation de vaccins contenant des produits dérivés du sang ou chez des truies multipares qui développent des anticorps contre les alloantigènes partagés entre le père et les fœtus. Dans ce dernier cas, l'apparition de signes cliniques chez la truie ne serait pas attendue, car elle ne produirait que des anticorps dirigés contre les antigènes allotypes de la surface cellulaire non retrouvés dans ses cellules. L'ingestion et l'absorption de ces autoanticorps via le colostrum par les porcelets entraîne une diminution des taux circulants de thrombocytes. L'effet aléatoire de son apparition dans une portée semble être lié à la croissance et à l'ingestion de colostrum: les porcelets plus développés auront tété plus de colostrum et ils seront donc plus sévèrement affectés. La mort peut se produire sans signes cliniques, avec des animaux en bonne condition trouvés morts. Si on regarde attentivement la peau de ces porcelets morts, on devrait trouver des hémorragies où il y a eu un coup, des marques de dents ou de traumatismes. Les porcelets affectés sont généralement pâles avec des taches violettes, ou des hémorragies, sur la peau, en particulier sur le ventre et on put observer des marques de rayures très évidentes. Les membranes muqueuses sont généralement pâles et ils n'ont pas de fièvre. Des hémorragies de différentes tailles peuvent être observées dans l'épicarde, le myocarde, la plèvre, les articulations et les muscles squelettiques. Tous les ganglions lymphatiques sont congestionnés de sang. Quand une truie a produit une portée avec ce problème, elle doit être éliminée ou couverte par un autre mâle lors de la prochaine gestation.

Semaine du 15-Jan-2018

Certains porcs ont les oreilles gonflées et marchent avec la tête inclinée. Quelle est la cause la plus probable?

Semaine du 02-Jan-2018

Les porcelets en lactation ont développé ce gonflement des articulations à partir de 3 semaines d'âge. Quelle est la cause la plus probable?

Semaine du 27-Déc-2017

Intestin grêle ouvert lors d'une inspection de routine à l’abattoir. Que voyons-nous sur la photo ?

Semaine du 18-Déc-2017

Après une augmentation des morts subites en croissance et en finition, des lésions de ce type sont détectées Quelle est la cause la plus probable?

Semaine du 11-Déc-2017

Quelle est la cause la plus probable du gonflement abdominal de ce porc ?

Semaine du 04-Déc-2017

Les porcelets femelles sont nés avec la vulve rouge et enflée. Quelle est la cause la plus probable?

Semaine du 27-Nov-2017

Episode de morts subites, manque d'appétit, forte fièvre et toux chez les porcs entre 10 semaines de vie et l'abattage. Une pneumonie nécrosante et de la pleurésie sont détectées dans le lobe diaphagmatique. Quelle en est la cause ?

Semaine du 20-Nov-2017

Cette truie a été sevrée il y a deux semaines et elle présente cette lésion. Quelle en est la cause la plus probable ?

Semaine du 13-Nov-2017

Augmentation des sevrés en retard avec respiration difficile et mauvaise réponse aux antimicrobiens. La mortalité passe de 4 à 30%. Quelle est la cause la plus probable de cette lésion ?