A la une

Figure 1. Evolution des virus de la grippe H3N2 chez l'homme et le porc. Les différentes nuances de vert indiquent des différences antigéniques dans l'HA H3; les souches virales sont indiquées avec le site (en abrégé) et l'année d'isolement. Les virus humains ont été introduits dans la population porcine au début des années 1970 en Europe et au milieu des années 1990 et en 2010 en Amérique du Nord. Cela a conduit à la situation actuelle de 3 clades différents de VIP H3N2 (voir encadrés), un en Europe et deux en Amérique du Nord. Les clades américains reviennent parfois dans la population humaine et sont alors appelés virus "variantes".

Une approche différente de la vaccination contre la grippe

Les experts qui étudient l’influenza tentent de stimuler la réponse en anticorps contre les parties de l’hémagglutinine qui varient le moins d’une souche à l’autre. Pour ce faire, ils choisissent deux souches antigéniquement très différentes dans les sous-types H1 ou H3, pour la primovaccination et la vaccination de rappel.

Une approche différente de la vaccination contre la grippe

Nutrition

Cacher

Conduite

Cacher