incompréantion avaec le MPB

 alain TENDRON

1 23-Avr-2007 11:24 (il y a 12 ans 4 mois 30 jours)

Pourquoi la baisse du prix du porc , alors que les abatoirs sont vident? En effet j'ai due fournir des cochons dimanche soir soit huit jours avant le départ normale afin de démarer les chaines d"abattages.
 CochonQuiPleure

2 23-Avr-2007 17:26 (il y a 12 ans 4 mois 30 jours)

En raison d'éleveurs qui s'exécutent trop facilement lorsque l'abattoir exige un départ anticipé avec autant d'avance ! En toute amitié.
 Jean

3 23-Avr-2007 19:51 (il y a 12 ans 4 mois 30 jours)

parce que l'on n'arrive pas à s'organiser pour valoriser nos porcs. les abattoirs se servent et ne nous laissent pas de marge. Ils font baisser le cours du MPB lorsqu'il y a les promotions alors que cela ne nous concerne pas. Augmentent t'ils le prix du porc lorsque celui de l'aliment grimpe? Les abattoirs jouent un jeu à court terme car comment attirer des jeunes dans le metier si on ne peut pas promettre un revenu correct? Surtout au vu de l'investissement dans lequel il faut se lancer à l'installation. Déjà peu nombreux a faire ce voeu, j'en connais certains qui ont préféré rester salarié car ils trouvaient le travail et les risques étaient trop important par rapport au revenu espéré. Mais normalement nous devrions être capable d'imposer le prix plus que de le subir. Les acheteurs ont comme objectif de garder ce prix bas jusqu'à la mi mai avec l'aide des deux semaines à quatre jours qui arrivent. Par contre il est vrai que pour les forcer à monter le prix, il vaudrait mieux éviter de vendre les porcs à l'avance même si les abattoir ou la coop font pression. Sutout que l'éleveur n'y sera jamais gagnant car la plus valu sera plus faible et surtout ce sont les derniers kilos qui rapportent le plus. bon courage
 Raguin Alain

4 23-Avr-2007 22:25 (il y a 12 ans 4 mois 30 jours)

Ce soir, c'est la consternation:nous avons aussi été contacté par notre groupement pour anticiper les départs de porcs. Nous avons refusé de céder au chantage des abattoirs. Il ne faut surtout pas tomber dans ce petit jeu qui nous donne le mauvais rôle. Comment admmettre qu'en 2006 avec un prix moyen correct payé aux producteurs les abattoirs aient sorti la tête de l'eau et qu'aujourd'hui,ils renouvellent les erreurs du passé. Si cela se poursuit,il faudra mieux garder nos porcs plutôt que les faire partir à des prix ne nous permettant pas de vivre! Il est maintenant prouvé suite à une étude faite sur le marché de gros à Rungis que le prix des piéces réagit à la hausse comme à la baisse. Alors ou est le problème des prix bas? on nous dit que les GMS arbittrent, je pense que là, on nous fait avaler des couleuvres énormes!
 cochonou

5 25-Avr-2007 10:02 (il y a 12 ans 4 mois 28 jours)

Raguin c'est pas une couleuvre qu'on nous fait avaler mais un enorme PHYTHON parceque en plus du prix qui baisse ils sont en train de nous inoculer un gros venein le surendettement. Pourquoi? parceque nos tres chers techniciens sont devenus des commerciaux il leur faut de la viande pour nos abattoirs. Mais en plus vous devez respecter le cahier des charges, sinon on vous enleve de la plus value. Il faudrait nous expliquer comment font les gens qui achetent en vif. Je viens de recevoir une lettre comme beaucoup d'eleveurs qui stipule que nos porcs doivent porter le sigle FR avant le n° d'elevage super au moins on sait d'ou vient le cochon. Mais quand il te manque une lettre on un numero alors là bang un coup sur les doigts. Quand aux cotelletes ou a la saucisse qui sera faite avec, il n'y aura pas de baisse. MESSIEURS les eleveurs réagissez et commencez a demander des comptes a vos filiaires avant de faire porter le venin a la grande distribution.
 Firmin

6 25-Avr-2007 20:14 (il y a 12 ans 4 mois 28 jours)

Cela ferait le plus grand bien à "Cochonou" de sortir de chez lui et d'aller observerce qui se passe dans les autres bassins de production il est vrai "que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin"..........
 Kiricou

7 25-Avr-2007 21:44 (il y a 12 ans 4 mois 28 jours)

Bravo Firmin J'ajouterai que si un éleveur ne se trouve pas bien dans une fliaire ,qui, à coup sûr, le vole, le presse comme un citron ,lui, et tous les autres éleveurs, les acculant à la faillite pour engraisser un vilain abateur avec la complicité de vilains technitiens (au demeurant complètement incompétant)...il a tout interêt à la quitter.De largues choix existent: autre filiaire opérateurs privés GIE de vente Vente directe... de toute façon "l'herbe sera toujours plus verte chez le voisin"......Car c'est sûr personne ne peut survivre sans rêve dans ce monde de brute.
 olivier

8 26-Avr-2007 21:23 (il y a 12 ans 4 mois 27 jours)

quand j'ai vu le cadran aujourd'hui, qui a encore baissé , j'ai pris mon téléphone pour demander des explications car on me demandait d'avancer mes porcs de 5 jours. (J'avais refusé).J'ai demandé qui voulait la baisse dans les abattoirs :Bigard ,gad,Cecab,Kerméné.Alors que ma structure à besoins de cochons, et que tout le monde est en short dans les appro , j'ai demandé cpour que mes porcs partent pour l'export.Tanpis pour "l'esprit filière" ,il faut arreté de nous prendre pour des cons et si des gens sont pret à nous les payer plus chères ailleurs alors allons y le maximun .
 Pierre

9 26-Avr-2007 21:24 (il y a 12 ans 4 mois 27 jours)

les techniciens sont peut etre imcompetents pour vous mais pas pour tout le monde !!! Il est temps de prendre de la hauteur au niveau de la "base agricole"!!!!!!
 Jérome

10 27-Avr-2007 0:22 (il y a 12 ans 4 mois 26 jours)

Juste une petite question car je suis nouveau dans la filière. Sur les rapports du MPB, certains groupements vendeurs ont gardé quelques milliers d'invendus pour limiter la baisse lundi. Et sur ce forum d'autres groupements demandent d'avancer le départ des porc car ils en manquent pour les chaînes d'abattage la même semaine. Pouquoi les groupements en manque de porcs n'achètent-t-ils pas au MPB afin de soutenir le prix. Car le but d'un groupement est, je l'espère, de soutenir ses éleveurs et donc de lui assurer le meilleur prix possible.
 Amont

11 27-Avr-2007 8:37 (il y a 12 ans 4 mois 26 jours)

jérôme, le problème est bien là : au MPB, deux courants "philosophiques" s'affrontent. d'une part les groupements "libéraux", qui pensent que le revenu des éleveurs dépend du niveau du prix de base, et donc, qui en période de tension (d'offre non adaptée aux yeux des acheteurs) exportent pour libérer le marché breton. de l'autre côté, il y a les groupements "filières", qui possèdent du capital dans des outils d'abattages, et qui ne misent plus sur le prix de base de leur kilo de cochon, mais sur la rentabilité (en volume et économique) des abattoirs. la difficulté, est que les "libéraux" sont très présents pour la vente des cochons au marché, mais les "filières" sont peu actif au niveau de la vente. Par contre au niveau des acheteurs, les "filières" sont suffisament représentés pour faire pression. De plus, la part de ventes en direct (pour les coops filière) est très importante (ce qui leur permet de faire "du bleuff" au MPB). voilà, de manière assez simple ce qui se passe au MPB, mais on peut voir que les positions de cooperl ou de bigard (par exemple) n'obéissent pas toujours sur un principe aussi simple... Pour ma part, sur la tournure que prennnent les choses, je m'interroge sur la responsabilité morale des outils bretons ; à force, ils vont user la production ; cela pourrait être une stratégie des outils coopértatifs (faire baisser les prix de base, et attirer les éleveurs avec des primes de toutes sortes, mais cela ne serait possible que si la santé financière de ces outils était bonne, or ça n'est pas le cas de tous...
 cochonou

12 29-Avr-2007 9:54 (il y a 12 ans 4 mois 24 jours)

ah ah tout le monde ne partage pas l'avis de vous messieurs firmin, kiricou ..... je suis eleveur comme vous mais comme vous le dites l'herbe est toujours plus verte chez le voisin. Je voudrais simplement dire que mes parents etaient eleveur, je me suis installé sur la ferme apres eux. Dans les années 75 les groupements ont super bien fait leur travail tout le monde y trouvait son compte. Puis comme chacun le sait ça a évolué autant d'un coté que de l'autre on est passé: nous de 50 truies a 150 avec l'aide de nos techniciens qui nous ont tres bien conseilés grace a eux et a la recherche on as fait de tres gros progrés on est passé de 18 porcelets sevrés par truies a pres de 30 pour certains grace encore aux techniciens. Alors comme je vous l'ais dit plus haut tout le monde a evolué nos techniciens et nos coop aussi elles ont investi aussi dans l'aval. Mais du moment qu'elles vendent de la saucisse il faut que la plus value remonte elle aussi a l'eleveur. Sauf que là y a probléme. Quand a nos filieres qui nous volent comme le dit Kiricou elles ne nous volent pas du moment qu'il y a un cour officiel, mais elles ne font pas remonter les plus vakues realisées. quand a FIRMIN je le rassure si j'ecrit comme ça c'est que je suis allé voir ailleur, et sans demolir ce qui a été créé il faudrait peu être demandre des comptes a nos représentants comme le suggere certains professionnels. je rajouterais simplement que si je suis allé voir ailleur c'est grace aussi a un certain FIRMIN.
 Amont

13 29-Avr-2007 11:20 (il y a 12 ans 4 mois 24 jours)

cochonnou, je crois comprendre ta position, qui si je résume bien, est de dire, que les "grosses" coops par la verticalisation de leur activité doivent permettre aux éleveurs des créer une valeur ajoutée, qui doit être, évidemment redistribuée aux adhérents de ces coops. Seulement, tu sembles dire que tu n'est pas certain que cette plue value est réellement bien distribuée. Je me poses par rapport à cela quelques questions : -font-elles réellement de la plue-value ? ou en tout cas n'en feraient-elles pas plus si le prix de base était meilleurs ? - est-ce que être dans une coop "verticalisante" veut dire que le prix de base n'a plus de sens ; ce que j'ai peine à croire puisque toutes ces coops utilisent le prix de base pour payer les éleveurs ; autrement dit, si ce système était le seul existant en Bretagne, comment fonctionnerait le MPB, comment pourrait être fixé le prix de base ? - sur cette valeur ajouté, tout ne peut être redistribué, car dans les outils d'abattage, par exemple, il y a des investissements à faire; est-ce que vous éleveurs en avez bien conscience ? Est-ce que l'accroissement de ces structures n'entraine pas un rétrécissement de la part redistribuée aux éleveurs ? Quels sont vos moyens de contrôle ? Vos responsables ne s'en foutent-ils pas plein les fouilles sur votre dos ??? Quand à la compétences des techniciens, je ne serais pas aussi catégorique que mes collègues (un peu plus haut), il y en a des bons et des moins bons dans toutes sortes de coops ; si tous nos techniciens étaient au top, on ne viendrais pas échanger nos trucs sur ce forum !!! La parole d'un technicien n'a jamais une véritée ; pour avoir la vérité, il faut croiser les infos...

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici