Soucis de renouvellement

 Jeanne Dupuis

1 21-Jun-2005 9:29 (il y a 12 ans 1 mois 7 jours)

Bonjour, Dans un élevage de porcs naisseur engraisseur où il n’y a pas de local quarantaine et techniquement pas de possibilité d’en aménager une (ou alors dans le préengraissement…) j’ai deux possibilités : rentrer des cochettes à 8 kg ou introduire des cochettes pleines en maternité. Avez-vous de l’expérience dans l’une ou l’autre des solutions et quelles sont les facteurs à maitriser pour que ça réussisse dans ce cas ? Merci d’avance de vos réponses. Jeanne Dupuis
 Arnaud LEBRET

2 29-Jun-2005 9:08 (il y a 12 ans 29 jours)

Dans ce contexte, comment (où, dans quel conditions de mélange éventuel...) serait introduite les cochettes de 8 kg ? Les cochettes pleines en maternité me parait particulièrement risqué en tous les cas.
 Françoise David

3 29-Jun-2005 10:23 (il y a 12 ans 29 jours)

Jeanne, bonjour quels sont les pathogènes qui te posent pb dans cet élevage? Quels sont les symptômes développés par les cochettes actuellement introduites sans quarantaine: uniquement pb de venues en chaleur? Le risque d'introduire des cochettes pleines en maternité est d'une part, de "louper" la lactation et d'autre part d'avoir une population de porcelets issus de ces truies qui aura une immunité très faible par rapport aux germes de l'élevage. Quant aux 8 kg, j'ai un seul élevage qui le fait, avec d'ailleurs une bonne réussite mais... les petites cochettes passent leur PS à part dans ce qu'on pourrait qualifier de quarantaine ! donc ça ne résoud pas ton pb. Bon courage
 Jeanne Dupuis

4 30-Jun-2005 9:18 (il y a 12 ans 28 jours)

merci pour vos réponses; c'est le SDRP qui est le principal souci et qui a "explosé" suite à ce soucis de quarantaine justement...

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici