Kristine Lamberga

Kristine Lamberga
9Íris SanchoDavi LiouBaiporclarra.romabonlarraromabon.ca

Service alimentaire et vétérinaire de Lettonie (FVS). Lettonie

Kristīne Lamberga a obtenu son diplôme de la Faculté de médecine vétérinaire de Lettonie en 1999, où elle a terminé son master en sciences vétérinaires en 2006. Elle travaille actuellement à sa thèse de doctorat portant sur la lutte contre la peste porcine africaine. Depuis 2000, elle travaille dans un Service alimentaire et vétérinaire de Lettonie (FVS). Ces treize dernières années, elle a été directrice du Département de Surveillance vétérinaire.  

Auparavant, pendant près de six ans, elle a été chef de la Division de Surveillance des Maladies Infectieuses Animales (FVS). Kristīne a été membre de groupes de travail, tels que le Groupe d'Urgence Vétérinaire Nordique-Balte, le sous-groupe de la Force opérationnelle de l'UE sur la Rage et a participé aux réunions du SCOFCAH à Bruxelles en tant qu'expert national. Kristīne est Point focal national de Communication pour l'OIE. Elle a une expérience internationale dans le cadre de projets de jumelage, de missions TAIEX et en tant que tutrice des formations "Better Training for Safer Food" (BTSF) organisées par la Commission européenne.  

Depuis que la Lettonie a été infectée par la peste porcine africaine (PPA) en 2014, Kristine a été chargée de mettre en œuvre le système de surveillance de la PPA à la fois pour les populations de sangliers sauvages et pour la filière porcine domestique. Elle a notamment organisé des réunions régulières aux niveaux national et international - avec des collègues d'autres pays touchés par la PPA et des experts internationaux de la PPA - afin de discuter et de trouver des solutions communes pour lutter contre la maladie.  

Une attention particulière a été accordée à la création et à la mise en œuvre de systèmes de biosécurité pour les exploitations porcines en Lettonie - élevages commerciaux et de basse-cours, afin de protéger la population porcine du virus de la PPA. Lors de l'apparition de foyers, Kristine était chargée de mettre en œuvre les mesures d'éradication de la maladie dans les exploitations touchées, de mener des enquêtes épidémiologiques et d'établir des zones de protection et de surveillance autour des foyers. Cela a demandé des efforts pour sensibiliser tous les acteurs - filière porcine, associations de chasseurs, institutions gouvernementales locales, vétérinaires praticiens, ainsi que pour assurer une communication permanente avec le public. 

Curriculum actualisé : 10-Sep-2021

Articles